TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Villages Nature : le nouveau bébé de Center Parcs et Disney soutenu par Manuel Valls

L'éco-resort francilien devrait ouvrir début 2016


le Vendredi 12 Décembre 2014

Le premier ministre Manuel Valls a posé la première pierre du futur complexe touristique Villages Nature. Un projet conçu en partenariat entre Pierre & Vacances-Center Parcs et Euro Disney, qui espère séduire 900 000 visiteurs.



Le futur Villages Nature aux portes de Paris bénéficie du soutien du premier ministre Manuel Valls - DR : Villages Nature.
Le futur Villages Nature aux portes de Paris bénéficie du soutien du premier ministre Manuel Valls - DR : Villages Nature.
C'est un parrain de premier plan pour le futur Villages Nature.

Le premier ministre Manuel Valls s'est déplacé en personne jeudi 11 décembre 2014 afin de poser la première pierre de ce nouveau complexe éco-touristique, mené conjointement par Pierre & Vacances-Center Parcs et Euro Disney.

Implanté à coté de Disneyland Paris, à 32 kilomètres de la capitale, ce nouveau resort proposera dans un premier temps 916 cottages et appartements disséminés sur 16 hectares d'espaces récréatifs, dont un gigantesque centre aquatique, ainsi que de nombreux commerces et restaurants.

Son inauguration est prévue pour janvier 2016.

La première tranche de cet ambitieux programme bénéficie d'un financement de 360 millions d'euros.

L'état et les collectivités locales prévoient d'injecter 60 M€ dans les infrastructures publiques, notamment l'amélioration de la desserte de l'autoroute A4 et de la gare RER.

"Il s'agit d'un concept unique en Europe, en totale harmonie entre l'Homme et la Nature" s'enthousiasme Dominique Cocquet le directeur général des Villages Nature.

Séduire les touristes français comme les étrangers

Ce nouveau bébé a deux heureux parents. Le groupe Pierre & Vacances - Center Parcs, qui apporte son expertise en tant qu'opérateur touristique, et le groupe Euro Disney, expert dans l'art du story-telling.

Bien sûr, il n'y aura pas de Mickey se promenant en fanfare dans les allées du futur village.

Mais s'associer à cette célèbre marque offrira une meilleure visibilité au niveau mondial.

Car, si le groupe vise d'abord les 11 millions d'habitants de la région Île de France, il espère rapidement attirer les étrangers, aujourd'hui peu nombreux dans les Center Parcs.

Au terme de la première phase, il s'attend à capter 900 000 visiteurs chaque année.

"Villages Nature sera un véritable lieu de courts et moyens séjours, idéal pour les touristes qui voudront rester une semaine pour visiter Disneyland ainsi que la région parisienne" poursuit Dominique Cocquet.

Notons que les produits seront vendus environ 15% plus chers que dans un Center Parcs classique.

Des normes de développement durable très avancées

Sur le papier, Villages Nature se veut écologique, intégrant les normes de développement durable les plus avancées. La totalité des besoins en chaleur seront fournis par la géothermie, notamment pour chauffer à 30°C les eaux d'un lagon de 2 500 m2.

Un point sur lequel ont particulièrement insisté les dirigeants. "Nous espérons tendre vers le zéro carbone, c'est une grande première pour un village d'une telle envergure.

Nous avons d'ailleurs été retenus par le programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE)"
assure Gérard Brémond président du groupe Pierre & Vacances-Center Parcs.

Un argument qui ne semble pas suffisant pour les écologistes de la région. Mounir Satouri, le président des élus EELV d'Île-de-France a dénoncé ce projet qui "détruit les espaces naturels".

Il remet également en cause le financement public pour un village visant à "enrichir des spéculateurs immobiliers" et fustige la création "d'emplois peu qualifiés".

Mais sa voix semble bien isolée face à l'ensemble de la classe politique et économique, qui se réjouit de la création immédiate de 1 600 emplois directs et 4 800 indirects.

Un projet qui rencontre peu d'opposants, contrairement à l'Isère

Ce consensus contraste avec la situation en Isère, site du futur Center Parcs de Roybon.

Censé voir le jour en 2017, il deviendrait alors le sixième village de France.

Son implantation suscite de nombreuses controverses, au point que certains le comparent à Notre-Dame-des-Landes ou au barrage de Sivens.

Manuel Valls a d'ailleurs profité de son discours pour glisser quelques mots sur ces détracteurs. "Il n'est pas acceptable qu'un projet soit pris en otage par des opposants qui ne respectent pas le choix des élus, comme à Roybon. C'est pourtant créateur d'emplois et bénéfique pour le développement de l'économie locale".

La direction de Pierre & Vacances n'a pas souhaité faire de commentaires sur le sujet, préférant se réjouir de l'aboutissement de Villages Nature, une idée qui a été lancée il y a déjà dix ans et qui n'a pour l'instant pas vraiment d'opposants.

Lu 6418 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 19 Octobre 2017 - 14:48 IHG ouvre un Holiday Inn Express® à Cologne


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com