TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Vision 2020 : le Maroc veut faire partie des 20 premières destinations mondiales

10èmes Assises du tourisme à Marrakech


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 2 Décembre 2010

Vision 2020 est un ambitieux plan de développement touristique et économique qui vise un double objectif : parvenir à une fréquentation de 18 millions de visiteurs à partir de 2020 et positionner le Maroc parmi les 20 premières destinations touristiques mondiales.



Yassir Znagui, le jeune ministre du tourisme a planché devant le roi Mohammed VI et un parterre de 2000 invités du monde entier. /Crédit Azzouz
Yassir Znagui, le jeune ministre du tourisme a planché devant le roi Mohammed VI et un parterre de 2000 invités du monde entier. /Crédit Azzouz
Les Assises du tourisme qui se déroulent chaque année au Maroc, revêtaient un aspect particulièrement symbolique cette année.

En effet, leur 10e édition coïncidait aussi avec l'arrivée à terme de la Vision 2010 et le démarrage d'un nouveau plan d'action pour la prochaine décennie intitulé Vision 2020.

La présence du roi Mohammed VI lors de cette manifestation témoigne de l'importance pour le pays de la poursuite et du développement de cette industrie qui représente aujourd'hui 8% du PIB et près de 60 milliards de DH (50 Mie environ) de retombées.

On pourrait croire qu'il s'agit là d'une sorte de méthode Coué, compte tenu de la place du Royaume dans un environnement très compétitif et composé de challengers redoutables tels la Tunisie, l'Egypte et la Turquie.

Mais ce serait faire abstraction des résultats enregistrés, et plutôt avec panache, lors du premier plan décennal.

25e rang des destinations touristiques mondiales

Un plan qui a vu le pays passer de 4 à 9,2 millions de touristes, son parc hôtelier, croître de plus de 80 000 lits et créer 450 000 emplois directs, ce qui le hissera cette année à la 25e place mondiale des destinations touristiques.

Certes, la crise économique a ralenti la dynamique enclenchée mais sans pour autant la stopper. Le challenge a été plutôt bien relevevé et le Maroc poursuivi son ascension là où d'autres piétinaient. Respect !

Aujourd'hui il s'agit de poursuivre la marche en avant, rectifier les erreurs identifiées et se donner les moyens de tutoyer les nouveaux sommets à atteindre.

Et force est de constater qu'il sont plutôt rudes sinon "raides"... si l'on en croit la feuille de route que s'est assignée Yassir Znagui, jeune et fringuant ministre du tourisme qui planchait ce mardi 30 novembre devant un parterre de 2000 invités venus du monde entier.

Jugez plutôt : s'imposer comme une référence du pourtour méditerranéen en matière de tourisme durable; faire émerger 6 nouvelles destinations touristiques à côté des pôles de Marrakech et Agadir; consolider l'offre balnéaire, culturelle, verte/nature, d'animation et de loisirs aux normes internationales; mettre en place des programmes spécifiques adaptés à chaque produit dans les différentes régions avec une attention particulière pour le tourisme interne.

Un plan de plus de 100 milliards de DH !

Vaste programme !

Le tout en harmonie avec le processus de régionalisation actuellement engagé et qui verra la création de 8 territoires touristiques identifiés "avec une réelle cohérence touristique et une masse critique nécessaire en matière d'attractivité pour un positionnement international."

L'ensemble nécessitera, bien entendu, des moyens considérables. Des moyens à la fois financiers mais aussi des outils de contrôle pour faire avancer la machine mais aussi surveiller et sanctionner le timing engagé.

Ainsi, la Vision 2020 a prévu dans le cadre du Programme National pour l’Innovation et la Compétitivité Touristique, un Fonds marocain pour le développement du tourisme qui "deviendra un véritable instrument de mobilisation de l'investissement national et international."

Un Fonds qui sera abondé par l'Etat et dont la capitalisation globale public et privée devrait atteindre plus de 100 milliards de DH.

Quant à l'instance chargée du pilotage, elle sera baptisée Haute autorité du tourisme et composée des représentants des ministères mais aussi du secteur privé. Des Agences du Développement Touristique (ADT) dans chaque territoire complèteront le dispositif.

Le partenariat public/privé est la pierre angulaire du dispositif, rappelle le Othman Chérif Alami, président de la Fédération nationale du tourisme qui, dans une interview vidéo à TourMagMaroc.com (Voir) rappelle les fondamentaux de la Vision 2020 et les enjeux qu'elle sous-tend.

Si le marché marocain vous intéresse, vous trouverez à partir de jeudi davantage de précisions, de chiffres, des interviews vidéos et une revue de presse très complète sur TourMagMaroc.com

Lu 4241 fois
Notez


1.Posté par Yamou le 02/12/2010 13:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



Bonjour,
Tout cela est magnifique, mais l'article est trop optimiste.
Le diable et les hics se cachent dans les menus petits détails que l'on a tendance à oublier et à sous-estimer.
- Par exemple pour Marrakech, il serait impératif de revoir, au quotidien, l'entretien des sites touristiques, la plupart à cachet historique et culturel. Les embellir et les doter de toilettes publiques descentes (et payantes) devrait faire partie des principales préoccupations des responsables.
- Egalement pour Marrakech, le problème des terrains vagues, où s’entassent des ordures tt venant, nuit à l’environnement et à l’idée que se fait le touriste de la ville,
- Les chiens errants en surnombre sont partout même dans le centre ville.

Lister tous les problèmes qui affectent l’attractivité touristique de la ville ocre occuperait des pages et des pages.

Marrakech doit devenir une ville plus accueillante, plus propre, mieux encadrée, bcp plus embellie et bcp mieux entretenue au jour le jour. Et les touristes vont affluer par milliers

Yamou Ali. (Simple citoyen de Marrakech)




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 00:03 Le marché français reprend des couleurs en Tunisie


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com