TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





Visit Europe : Travel Europe réinvestit 500 000 € et table sur 15% de croissance

Désormais, Travel Europe s’occupera des groupes


Rédigé par Bertrand Figuier le Vendredi 9 Décembre 2011

En investissant 500 000 € dans Visit Europe, Travel Europe renouvelle en profondeur sa filiale française et vise une croissance de 15 % pour son chiffre d’affaires individuel 2012.



Pascale Gaston, Helmut Gschwentner et Martine Grasser, dans un petit salon de l'hôtel Schwarzbrunn, le berceau familiale de Travel Europe - Photo DR
Pascale Gaston, Helmut Gschwentner et Martine Grasser, dans un petit salon de l'hôtel Schwarzbrunn, le berceau familiale de Travel Europe - Photo DR
Si l’on se posait encore des questions sur les ambitions de Travel Europe pour sa filiale française, Visit Europe, Helmut Gschwentner, le directeur général de l’entreprise autrichienne, y a mis un point final.

Une précision effectuée lors d'une opération portes ouvertes, au cœur d’un Tyrol enneigé, dans la charmante station de Stans, siège de la société familiale qu’il dirige avec son frère Anton.

Désormais, Travel Europe s’occupe des groupes, une activité qui terminera l’exercice 2011 sur un chiffre d’affaires de 76 M€, soit une hausse de 19 %.

De son côté, Pascale Gaston et la filiale parisienne se concentrent sur les ventes individuelles, dont le chiffre d’affaires 2011 est également en hausse de 15 %, à 23 M€.

Madère et la Croatie, surtout Dubrovnik, ont été les principaux vecteurs des ventes.

Une nouvelle résa et un nouveau site B2B

Mais ces résultats sont aussi à mettre au compte des synergies que les deux entreprises ont su mettre en place pas à pas.

Entre la force d’achat et la compétence autrichiennes sur le marché du groupe d’un côté, et de l’autre, l’expérience de Visit Europe dans la production individuelle.

Alors bien sûr, tout n’est pas encore parfait.

Visit Europe devrait perdre cette année près de 350 000 € : "C’est déjà mieux qu’on 2010 où nous perdions 500 000 €, explique Helmut Gschwentner, mais si nous venons d’investir 500 000 € dans la société, c’est bien que nous y croyons."

Et cet argent n’a pas dormi, bien au contraire, il s’est attaché à remettre Visit Europe en ordre de bataille.

Ce sera d’abord un nouveau logo, plus coloré et plutôt dynamique visuellement.

Ce sera ensuite un nouveau site B2B qui, dès la mi-décembre, devrait faciliter le travail des agences, avec plus de souplesse et plus de réactivité.

Ce sera surtout, début mars, un nouveau système de réservation ; de quoi fluidifier la circulation des informations entre les deux entreprises d’une part, mais aussi entre le TO et ses distributeurs, en leur faisant gagner du temps par une automatisation plus poussée et plus efficace.

Le spécialiste des destinations européennes

Ce sera enfin une nouvelle brochure dont les premiers exemplaires seront en agence le 14 février prochain.

La nouveauté du catalogue n’est pas une question de maquette, du moins pas seulement ; c’est aussi un affaire de production :

"Nous avons vraiment travaillé pour coller à la demande de nos clients, explique Pascale Gaston. En misant d’avantage sur le all inclusive, en Croatie par exemple, ou encore à Madère, où nous avons déniché un 5*, proche de Funchal, à des prix tout à fait incroyables."

N’ayant pas de problème de stock, grâce à Travel Europe, la directrice opérationnelle de Visit Europe n’hésite pas à préciser les ambitions du TO, qui vise 15 % de croissance en 2012, sur le marché des individuels : "À terme, nous voulons devenir le spécialiste des destinations européennes"

Pour accompagner ses efforts structurels, Visit Europe va évidemment communiquer davantage.

Au mois de février, il se lancera dans un roadshow de grande envergure, une sorte de tour de France en 5 ou 7 étapes, en compagnie de nombreux offices de tourisme et quelques uns des 17 aéroports de départ proposés sur le marché français.

"Bien sûr, il y a encore du travail à faire, concède en souriant Helmut Gschwentner. Mais Visit Europe à trouvé sa place sur le marché et nous apercevons enfin la lumière au bout du tunnel."

Avec 2 commerciaux supplémentaires, le TO veut visiblement l’atteindre au plus vite.


Lu 7884 fois

Tags : visit europe
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com