TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Voyages Fram : ''Nous vendons sans marge... notre secteur est en soldes permanentes !''

Le temps n'est pas venu encore de passer la main...


Rédigé par Michèle SANI le Mardi 26 Juillet 2011

Le Journal Les Echos, dans son édition du 25 juillet, met l'accent sur la fragilité accrue de Fram face à la fusion des filiales françaises de TUI Travel. Georges Colson, président du conseil de surveillance, admet que 2011 ne se présente pas, en effet, sous les meilleurs auspices.



''Ce ne sont ni la chute des ventes ni la perte des clients qui mettent le plus en danger nos entreprises.  Le danger  vient des marges. Nous vendons sans marge. Aujourd'hui, pour vendre, notre secteur est en soldes permanentes.''
''Ce ne sont ni la chute des ventes ni la perte des clients qui mettent le plus en danger nos entreprises. Le danger vient des marges. Nous vendons sans marge. Aujourd'hui, pour vendre, notre secteur est en soldes permanentes.''
Pour le dernier grand voyagiste généraliste français indépendant qui avait perdu une dizaine de millions d'euros en 2010 – dont 7 en raison de l'épisode du volcan Eyjafjöll – (pour un CA de 482 millions), «Toutes les entreprises connaissent des difficultés.

Cette crise qui touche notre profession est, à de rares exceptions près, générale. Fram est confrontée à des difficultés de conjoncture et à une concurrence accrue notamment sur les départs régionaux qui se sont développés chez nos concurrents.

Ce ne sont ni la chute des ventes ni la perte des clients qui mettent le plus en danger nos entreprises.

Le danger vient des marges. Nous vendons sans marge. Aujourd'hui, pour vendre, notre secteur est en soldes permanentes.

Nous avons par ailleurs le poids de l'intégration de nos hôtels au Maroc et en Tunisie deux pays particulièrement impactés par ce qu'on a appelé le « printemps arabe ».

''Nous avons gardé de la paille dans le grenier...''

Nous perdons à la fois dans notre activité de tour-opérateur et de gestionnaire d'hôtels.

Je rassure néanmoins ceux qui pourraient s'inquiéter sur l'avenir de Fram.

Nos réserves sont bien là. Nous avons gardé de la paille dans le grenier.

Financièrement nous ne sommes pas en danger et il y a, en effet, entre ma demi soeur Marie-Christine Chaubet et moi même un climat apaisé et nous ne passons pas encore la main
».

Rappelons que Georges Colson et Marie-Christine Chaubet contrôlent, chacun, 40 % du capital de Fram.


Lu 4258 fois

Notez


1.Posté par Martine JOLLY le 26/07/2011 18:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Messieurs,
Ravie de vous lire ce matin et surtout de constater que vous avez le courage de dire enfin la vérité ! ils ne sont pas nombreux dans la profession....
Je le répète à longueur de journée : arrêtons la massacre ! arrêtons de tirer toujours plus vers le bas notre profession avec des prix cassés et archi-cassés toute l'année ! bien sûr que nous fragilisons nos entreprises et que l'on voit fondre les marges un peu plus chaque année.....
Sans compter la commission ZERO sur la billettereie aérienne alors que les compagnies se gavent actuellement avec des taxes carburant que l'on pourrait qualifier d'indecentes qui valent quelque fois le prix d'une semaine en Tunisie !
Et, au final, la preuve en est : que constate t-on ? toutes les entreprises du secteur (grosses ou petites) se trouvent en difficulté avec des déficits allant jusqu'à faire "froid dans le dos".
D'ailleurs, l'hécatombe (faillites) a été impressionnante depuis 2 ans dans notre secteur.
Sans compter que tout cela dévalorise notre métier d'agent de voyages alors que c''est un métier qui demande énormément de qualités si on veut le faire bien.
Alors, à quand un "accord" de toutes les instances de notre secteur pour redorer le blason des voyagistes et des agents de voyages et VENDRE au JUSTE PRIX...!
pour le bien de tous producteurs et distributeurs
cordiales salutations.

2.Posté par bad le 27/07/2011 07:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le stock est la raison de cette braderie.Nous sommes sas aucun doute le dernier domaine d activite ou nous achetons des stocks 1 an a 6mois a l avance en attendant les clients.Lorsqu il n es restera plus qu un gros ca ira mieux

3.Posté par RushMann le 28/07/2011 17:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cela ne sert pas à grand chose d'avoir de la paille au grenier, à part à se confectionner un homme de paille (elle dépasse au niveau de la moustache, ça se voit). Ce qui compte c'est le blé !!!

4.Posté par marre le 21/07/2012 11:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr Colson et ses marges.........ANALYSE LAMENTABLE !!!
Une semaine aux Baléares au départ de rennes .....plus de 1000 euros et 1H20 d'avion ,un pur délire
Qui achète ce produit ??.Je comprends mieux les difficultés de fram,NO COMMENT.
Leur produits sont has been

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 11:06 Evaneos vise les 800 000 voyageurs cumulés en 2020


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com