TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Voyagis à Bordeaux : « Nous avons perdu de la clientèle… »

IX - ''Zéro de com : alors... content ou pas content ?''


Rédigé par Enquête d'Aline Pontailler - redaction@tourmag.com le Dimanche 5 Mars 2006

A 24 jours de la date anniversaire de l'instauration du nouveau modèle économique par Air France, TourMaG.com mène l'enquête avec un véritable « Tour de France » de la Distribution. Rendez-vous avec ce mardi avec Aurélie Jamin , responsable de Voyagis (TourCom) à Bordeaux.



Voyagis à Bordeaux : « Nous avons perdu de la clientèle… »
TourMaG.com : Quels effets a eu pour vous la mise en place de ce nouveau système de commissionnement ?

Aurélie Jamin :
"Au départ, je trouvais cela plutôt positif, parce que cela permettait de gonfler les tarifs et ça m’a permis de faire du tri dans la clientèle. Aujourd’hui, je le prends plus mal, parce que les compagnies n’avaient pas précisé qu’elles vendraient à prix réduits directement sur le net.

Sur le tourisme qui est ma partie, la billetterie représente environ 30% du volume. Globalement, dans l’agence, c’est plutôt 40%. L’effet actuel du nouveau système est de nous amener à modifier un peu notre répartition du travail. Le service des vols secs va développer la billetterie affaires, et les demandes de vols secs vont revenir vers mon département tourisme."

TourMaG.com : Comment a réagi la clientèle ?

Aurélie Jamin :
"Dans l‘ensemble, elle a tiqué sur les vols nationaux, sur Air France. Elle ne comprenait pas de devoir payer 7% plus cher chez nous que ce que qu’affichait la compagnie sur son site.

Je proposais pourtant un tarif TTC, prestations agences incluses, plutôt que prix du billet + frais de dossier, mais c’est vite vérifié sur internet pour les curieux. Alors évidemment, nous avons perdu des clients. Les frais de dossier sur l’international ont compensé la perte financière, mais nous avons perdu de la clientèle."

TourMaG.com : Face à cette nouvelle donne, l'appartenance à un réseau (Tourcom) vous a-t-elle aidés ?

Aurélie Jamin :
"Oui, le réseau Tourcom nous a fourni une bonne aide. Nous avons eu plusieurs réunions au début et ils nous ont préparé des barèmes pour que nous restions cohérents au sein du réseau.

Nous utilisons la grille de pourcentage sur le prix des billets qu’ils ont étudiée, mais surtout, en ce moment, ils aident beaucoup les agences à développer la billetterie affaires. Ils fournissent à ceux qui le désirent des formations spécifiques sur le sujet."

TourMaG.com : Vos relations avec les compagnies aériennes ont-elles changé ?

Aurélie Jamin :
"Bah ! J’avais déjà de mauvaises relations, avec Air France notamment, avant. À part jouer au ping pong et renvoyer les responsabilités, ils ne savent plus travailler avec nous. Alors c’est vrai, quand je peux boycotter Air France, je boycotte. Le service après-vente est inexistant et on ne voit plus les commerciaux de toutes façons.

Pour les autres, beaucoup de compagnies nous ont fait croire qu’elles maintiendraient les commissions, qu’elles ne feraient pas comme les autres, mais on voit bien que ce sera bientôt zéro chez tout le monde. Ce qui est le plus frustrant, c’est qu’elles nous considèrent aujourd’hui comme leurs concurrents, mais que nous devons cependant travailler pour elles, et même faire leur pub !"

TourMaG.com : Alors finalement, dix mois plus tard, contente ou pas contente ?

Aurélie Jamin :
Pas contente, clairement. Et inquiète pour l’avenir d’une profession que j’aime. On peut ne vendre que du tourisme, mais il faut bien avoir la connaissance de l’aérien quand même.

Et être comparée avec internet toute la journée, ça lasse, même si je comprends bien le client. Mais je ne peux pas faire la différence avec juste un joli sourire… Il m’arrive, parfois, de penser à changer de métier…

Lu 4553 fois

Tags : amadeus
Notez


1.Posté par christophe le 07/03/2006 10:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
\" cela me permettait de gongler les tarifs et faire un tri dans la clientèle \" !!!! : bravo les propos...eh oui l\'idéal aurait été d\'avoir que la clientèle bourgeoise du centre ville de bordeaux....mais qui ne suffit pas et qui commence elle aussi à compter !!!
au fait.....qui est cette fameuse .....Aurélie JAMIN......responsable de Voyagis Bordeaux....???depuis quand ???? (peut etre un CNE ou CPE de la semaine dernière ?)....en tout cas inconnue de la profession !!!!!!!!!


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com