Sommaire rubrique e-tourisme
Loading



Wikivoyage : Wikipédia lance un guide de voyage collaboratif ce mardi

Déjà 2423 articles sur des destinations touristiques dans le monde entier


La célèbre encyclopédie en ligne lance officiellement ce mardi 15 janvier Wikivoyage, un guide de voyage entièrement collaboratif qui se veut “libre à jour et fiable”. Reste à savoir de quelle manière seront régulées les informations rédigées par des contributeurs bénévoles.



Wikivoyage, le nouveau guide de voyage est officiellement lancé mardi 15 janvier. Il était testé en version betâ depuis novembre dernier. DR
Wikivoyage, le nouveau guide de voyage est officiellement lancé mardi 15 janvier. Il était testé en version betâ depuis novembre dernier. DR
Wikipédia, l’encyclopédie libre et gratuite se lance dans le tourisme avec Wikivoyage, son nouveau guide collaboratif, officiellement lancé le mardi 15 janvier.

A l’instar des articles publiés dans l’encyclopédie, son contenu sous licence libre sera rédigé par des contributeurs bénévoles.

Ses premiers auteurs viennent de Wikitravel, un autre guide en ligne, qui contrairement à son nom n’avait rien à voir avec Wikipédia.

“Plusieurs administrateurs de ce site sont venus nous voir car ils n’étaient plus en accord avec le projet commercial de l’entreprise qui avait racheté Wikitravel” explique Adrienne Charmet-Alix, directrice des programmes chez Wikipédia.

Ils ne sont pas arrivés les mains vides, récupérant 2423 articles déjà postés sur Wikitravel et traduits en une dizaine de langues.

Publier des informations pratiques précises et actualisées

Wikivoyage n’a pas l’ambition de devenir une brochure touristique, encore moins de vendre des billets d’avions ou des nuits d’hôtels.

“Nous souhaitons mettre en avant des informations pratiques le plus détaillées possibles pour devenir une véritable aide au voyage” poursuit Adrienne Charmet-Alix.

Les informations sont regroupées sous plusieurs mots-clés : Arriver, Circuler, Acheter, Manger, Boire, Se loger, Apprendre, Sécurité, Respecter.

L'article consacré à la France détaille par exemple les différents moyens pour acheter son billet de train au meilleur prix.

Le fonctionnement collaboratif du site devrait permettre des mises à jour immédiates, en cas de nouvelle ligne de métro par exemple. Il espère aussi mettre en avant des destinations peu connues et mal référencées dans les guides actuels.

Le grand défi de la modération

En dépit d'une catégorie baptisée "se loger", Wikivoyage refuse de devenir un annuaire de référencement ou d'avis d'internautes, à l'image de Tripadvisor.

Pourtant, l'article sur la France recense déjà deux adresses : l'Alchimiste dans l'Allier et le camping de la Fontaine du Hallate dans le Morbihan, ainsi que différents liens vers des comparateurs hôteliers.

Il est donc difficile de savoir de quelle manière sera traité l’hôtelier qui rédigera un article élogieux sur son établissement.

Adrienne Charmet-Alix assure que le contenu sera modéré automatiquement par les contributeurs, sur le même modèle que Wikipédia. Et tient à rappeler que le site est une association à but non lucratif qui vit grâce aux dons.

"Nous n'avions pas de stratégie particulière envers le tourisme. Ce sont les concepteurs de Wikivoyage qui sont venus à nous".

Mais la régulation risque d'être l'un des grands défis que devra relever Wikivoyage, dans un secteur où l'authenticité des commentaires des internautes est au coeur de nombreuses querelles...

Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Lundi 14 Janvier 2013
Lu 3994 fois
Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.






Contact   Publicité E-tourisme   La Presse en parle   Plan du site

Le groupe TourMaG.com publie TourMaGazine.fr, 1er quotidien du voyage et des loisirs; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyage; MyTourMaG.com, 1er réseau des professionnels du tourisme et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.