TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
Loading





e-tourisme : avez-vous les moyens de vous payer un site web ?

Vendre sur internet requiert un véritable investissement


Rédigé par Christophe DOURNAUX le Lundi 17 Mai 2010

Tout le monde a un site web désormais, mais bien peu de sites rapportent réellement. Sur le grand nombre de candidats, bon nombre ne récolteront que de rares fruits, certains parviendront à amortir le budget consacré, enfin, une minorité engendreront de vrais résultats. Pourquoi ? Parce que se doter d'un site efficace est difficile, coûte cher et mobilise beaucoup de temps et d'énergie. Vendre sur internet requière un véritable investissement : avez-vous vraiment les moyens d'avoir un site web ?



Emailing, animation commerciale, référencement, contenu éditorial, mises à jour, ...  votre site internet est aussi exigeant qu'un point de vente physique, voire plus !
Emailing, animation commerciale, référencement, contenu éditorial, mises à jour, ... votre site internet est aussi exigeant qu'un point de vente physique, voire plus !
Vendre sur internet n'est pas simple.

Il y a de nombreuses difficultés à affronter, un large éventail de compétences à réunir, d'importantes ressources humaines à mobiliser, de généreux budgets à consacrer à la conception, à la maintenance et à la visibilité, ...

Vous allez vous tromper souvent, revenir en arrière fréquemment, piétiner, corriger et recommencer encore, pour faire l'apprentissage douloureux de la vente sur internet.

Bref, c'est une vrai fardeau auquel vous êtes souvent mal ou insuffisamment préparé, et auquel vous ne vous attendiez pas quand vous avez décidé de vous embarquer dans l'aventure.

Quand on a déjà un travail a temps plein, comment mobiliser encore de l'énergie et du temps pour exister sur le web ? Au final, vous réduisez la voilure et vous contentez d'un site de présentation.

Et même dans ce cas, obtenir un peu de trafic et quelques retours n'est pas simple.

Alors, comment exister sur le web ?

1ere possibilité : " Je ne fais rien ! »

Effectivement, il existe un grand nombre de sites de commercialisation auxquels confier le soin de vous représenter, tant pour les gites que pour les hôtels qu'après tout, autant leur laisser le soin de vendre sur internet, ce qui vous laisse le temps de vous consacrer aux autres moyens de commercialisation traditionnel.

Gros inconvénient : vous êtes un site parmi un grand nombre et pas de possibilité de sortir du lot.

2eme possibilité : "Service numérique minimum".

Il s'agit de faire réaliser un site d'information, simple et facilement administrable.

Le but n'est pas de vendre mais de délivrer des informations pratiques essentielles. Ce site s'adresse essentiellement à des internautes qui tapent directement votre adresse ou votre nom.

Il n'y a pas de stratégie de conquête, pas de problématique de référencement puisqu'il ne s'agit que d'informer.

Avec un peu plus de temps, vous pouvez animer un peu le site en présentant quelques offres simples et promotions pour inviter les visiteurs à téléphoner ou passer physiquement.

Enfin, pour aller plus loin, vous pouvez nourrir un blog et alimenter une page Facebook, deux dispositifs efficaces et simples d'usage pour fidéliser votre clientèle et maintenir le lien.

Le web ? Aussi exigeant qu'un point de vente physique

3eme possibilité : "J'y crois, j'y vais, mais accompagné"".

Si vous croyez au potentiel de vente en ligne de vos produits et services et souhaitez vraiment vendre en ligne, il faut d'abord s'assurer de la viabilité du projet et de son dimensionnement.

Là aussi, sans expérience et repère, difficile de préparer un business plan et de chiffrer les nombreuses inconnues qui émaillent le projet.

Il vaut mieux s'adresser à un professionnel. Il sera à même de chiffrer vos besoins, de définir les dispositifs et la stratégie à suivre, afin de quantifier le projet au plus juste et évaluer sa rentabilité.

Si le projet tient toujours à l'examen froid des chiffres, il s'agit encore de faire les bons choix techniques, de s'appuyer sur une équipe compétente et réussir son site dans les délais.

Là aussi, cela représente de nombreux arbitrages qui ne sont pas aisés. Chaque prestataire va proposer ses propres solutions techniques, toujours les meilleures, bien entendu !

Là encore, il vaut mieux se faire accompagner par un professionnel extérieur qui saura vous guider dans cette jungle entre verbiages techniques et prestataires plus ou moins compétents, afin de vous épargner les chausses trappes classiques de ce type de projet.

Enfin, comprenez bien qu'une fois que vous avez votre site, vous n'avez fait que quelques pas sur un long chemin sur lequel il va falloir désormais consacrer du temps et des ressources quotidiennement pour engendrer le résultat escompté !

La délégation pour profiter d'internet

Vendre sur internet est une vraie gageure à laquelle vous êtes souvent mal ou insuffisamment préparé...
Vendre sur internet est une vraie gageure à laquelle vous êtes souvent mal ou insuffisamment préparé...
Emailing, animation commerciale, référencement, contenu éditorial, mises à jour, ... votre site internet est aussi exigeant qu'un point de vente physique, voire plus !

Aussi, ne comptez pas tenir cela tout seul, surtout soi vous avez déjà des journées bien pleines. il faudra embaucher ou détourner des ressources de l'entreprise sur ce projet.

Alors, toujours prêt ?

4eme possibilité : "Je délègue à un professionnel"

Cela existe déjà pour le e-commerce, alors pourquoi pas pour le tourisme : la délégation e-tourisme ! Vous confiez votre communication en ligne à un professionnel expérimenté qui dispose de toutes les ressources techniques et des compétences qui vous font défaut, vous lui déléguez le rôle de vous produire un maximum de ventes en ligne en exploitant votre marque commerciale et votre domaine.

Tout est la charge du délégataire, vous ne payez rien (ou très peu en comparaison du coût d'un site).

Vous ne le rémunérez qu'au résultat, c'est à dire avec un pourcentage ou un fixe sur les transactions et des primes préalablement, puis périodiquement discutées.

C'est un deal gagnant/gagnant puisque le délégataire va mettre d'autant plus d'énergie et de moyens dans la réussite qu'il a des intérêts à engendrer toujours d'avantage de résultats.

Bien sûr, la délégation d'e-tourisme ne concerne pas tout le monde : il faut avoir une déjà une certaine notoriété dans le business pour intéresser un délégataire car si vous êtes trop petit ou pas assez connu, celui-ci devra consacrer trop de ressources au recrutement de clientèle et retarder par trop la rentabilité du partenariat.

Mais pour de petits groupes hôteliers, des parcs d'attraction ou des zoos bien situés ou populaires, la délégation est une bonne solution pour profiter d'internet, être présent dans de bonnes conditions et vendre plus sans s'en occuper. Le rêve, non ?

e-tourisme : avez-vous les moyens de vous payer un site web ?
Christophe Dournaux est Consultant en performance e-business.

Anciennement Directeur On Line du TO spécialisé Nouvelles Antilles, il met désormais son expérience et ses compétences au service des entreprises qui souhaitent améliorer les performances de leur site internet.

Il propose dans cette chronique hebdomadaire un regard critique ou pédagogique sur les enjeux et les acteurs de l'e-tourisme.

En savoir plus : www.alexiaetcompagnie.fr

Lu 5949 fois

Notez


1.Posté par Christophe Dournaux le 21/05/2010 07:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Twitter
Avez-vous les moyens d'avoir un site web ? La délégation d'e-tourisme est une option à considérer avec attention.

2.Posté par Gaudin Patrick le 21/05/2010 09:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Christophe, vous parlez de "moyens" humains, mais pas de moyens financiers.

En ce qui concerne la refonte complète de mon site (à venir dans 2 mois), les devis sont montés jusqu'à 69K€ ! Plusieurs se rejoignaient autour de 30K€ et au final je dépense moins de 10K€, avec la même dose de travail et de réflexion. Les indicateurs sur les marges réalisées sont très floues et bien souvent irréalistes.

Donc attention aux tarifs prohibitifs des web agencies. Les escrocs sévissent dans le secteur ! Prenez garde et soignez votre cahier des charges, soyez ultra précis et surtout NE PAYEZ JAMAIS AUCUN ACOMPTE sans avoir au minimum un premier jet avec les fonctionnalités basiques et le web design (ce dernier coûte en moyenne 1K€).

Patrick Gaudin SIT Société d'Ingénierie Touristique "Voyages Provence"



3.Posté par La Boite A Truc le 13/09/2010 18:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Twitter
Monsieur Gaudin
Un site n'a malheureusement pas de prix fixe. Chaque web agency fixe ses estimations de travail. Mais tout dépend aussi bien sur de ce que vous allez demander à votre site.

Comme le dit très bien cet article, la vente en ligne est très agréable a condition d'avoir un site optimisé pour cela, une base de donnée puissante, et un référencement puissant vous amenant les clients qui ne passent pas dans votre agence !

Sinon concernant un site vitrine, nous sommes d'accord avec vous que cela ne coute pas 69000 € ni 30000 € ...
La base nous parait être un site facilement administrable par le client pour une mise à jour aisée. Donc un outil ne demandant pas des connaissances de codage suréaliste.
Ensuite, il vous faut penser " a tout" avant, car dans le web, le plus cher est de rajouter ensuite...
Enfin, un bon site vitrine est un site qui donne envie d'entrer dans le magasin, le Webdesign peut donc couter plus que 10 % du site, s'il est votre vitrine...
Je vous souhaite d'être satisfait de votre site, il vous faudra le faire vivre pour que les clients aiment le visiter, y revenir (venir?) et vous contacter.

Enfin, il existe dans le web comme dans le voyage des escrocs profitant de la méconnaissance des gens.
Etant nous même ex agent de voyages et Web Agency nous avons connus du bon, du très mauvais et du remarquablement bien fait !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Ombeline POIRON
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33










Dernière heure










Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com