TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





280212-63 - Quelles obligations pour l’agence en cas d’annulation d’un vol sec ?

SOS Litiges


Rédigé par Me E. LLOP le Mardi 20 Mars 2012

SOS litiges : Emmanuelle Llop, Avocat à la Cour, répond aux questions des lecteurs de TourMaG.com.



La définition - Les textes

Aux termes de l’article L. 211-17 du Code du tourisme, l’agence n’est pas responsable de l’exécution du contrat de transport. En outre, elle n’a pas à sa charge une responsabilité de plein droit.

- Lorsque l’agence vend un vol sec à ses clients, elle agit en tant que mandataire et ne peut être responsable que des diligences qui entrent dans sa mission de mandataire : elle doit délivrer un titre de transport "efficace" : horaires, dates, compagnie aérienne existante et non-inscrite sur la liste noire européenne, aéroports, informations relatives aux conditions d’utilisation (formalités administratives : pièces d’identités, etc.), cas particuliers (personne à mobilité réduite, etc.), conditions de transport.

- Lorsque l’agence délivre le billet au client, le mandat est terminé: en cas de difficulté dans l’exécution du contrat de transport lui-même, seule la compagnie aérienne est responsable.

L'orientation proposée

- Lorsqu’une compagnie aérienne (peu importe qu’elle soit au BSP ou pas) annule ses vols voire supprime définitivement ses lignes en cas de faillite, l’agence qui a payé la compagnie n’a pas l’obligation de rembourser le client qui doit s’adresser directement à la compagnie pour être remboursé du prix du billet non-volé.

- Le client ne peut agir à l’encontre de l’agence qui a rempli ses obligations en tant que mandataire et qui ne dispose plus des fonds. En cas d’annulation de vol ou de faillite postérieurement à la vente par l'agence, celle-ci ne sera pas responsable à l’égard du client si elle n'a pas informé le client de cette défaillance.

- Les juges tendent à retenir de plus en plus la responsabilité de l’agence en cas de préjudice subi par le client : elle n’a donc pas intérêt à trop s’impliquer en cas de réclamation relative au transport car elle risque alors de revenir sur le terrain de la responsabilité de plein droit.



Lu 4514 fois

Notez

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com