TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





ADM : quand le BSP est suspendu pour… 99 euros !

nouvelle Résolution IATA du 1er janvier 2006


Rédigé par Vincent de Monicault - redaction@tourmag.com le Mercredi 1 Mars 2006

La nouvelle Résolution mise en place par IATA le 1er janvier 2006 a le mérite de diminuer le nombre d’ADM (avis de débit). En contrepartie elle a provoqué aussi des suspensions temporaires de BSP, et mis les nerfs de quelques agences à rude épreuve.



ADM : quand le BSP est suspendu pour… 99 euros !
Certaines agences de voyages IATA – huit selon le BSP – dont Voyages Itinéris ont eu des sérieuses mésaventures ces derniers temps. Elles ont été carrément suspendues temporairement de leur agrément BSP et ne pouvaient donc plus émettre de billets, ceci parce qu’elles contestaient des «ADM» sur des litiges de moins de… 100 euros !

Les ADM (pour « avis de débit ») sont envoyés par les compagnies aériennes aux agences pour toute une série d’erreurs (avérées ou non) : mauvais taux de commission, oubli d’une taxe, mauvaise tarification.

Les récents « bugs » sont nés de la nouvelle Résolution IATA (téléchargeable bas de page) applicable depuis le 1er janvier 2006, visant à limiter le nombre souvent très important d’ADM envoyés par les compagnies (une seule agence en aurait même eu pour 80.000 euros !).

Quand les compagnies ne répondent pas dans les délais

Elles ont par exemple 9 mois maximum pour émettre désormais un ADM. La nouvelle résolution est unanimement qualifiée de positive ; les contestations ont d’ailleurs beaucoup diminué ces dernières semaines.

En revanche, plusieurs problèmes subsistent. Certaines compagnies aériennes, par exemple, ne répondent pas dans le délai réglementaire de 60 jours aux agences qui contestent des ADM…et finalement intègrent ces ADM au BSP (parfois même après avoir donné aux agences des accords de règlement verbaux).

Les compagnies sont nombreuses en effet à sous-traiter leurs services de tarification, y compris à des sociétés situées à l’étranger ; le personnel des compagnies ont parfois du mal à les joindre. Les envois peuvent être, en outre, effectués à la chaîne et générer davantage d’erreurs.

Les agences, de leurs côtés, décident de leur propre initiative d’effectuer la déduction. Or, le BSP rappelle qu’il les a prévenu depuis plusieurs mois déjà de l’impossibilité, avec la nouvelle résolution, d’effectuer des MDD (Mémorandum de différence).

Patrick Xavier (BSP) : « Les agences ne doivent pas rester sur des positions dures »

Le BSP estime se retrouver entre le marteau et l’enclume. «Le litige ne doit pas être réglé à notre niveau. C’est aux agences de s’entendre avec les compagnies si ces dernières ne règlent pas un litige dans les 60 jours », insiste Patrick Xavier, responsable des Opérations du BSP France (IATA France).

« Dans le cas des huit agences suspendues temporairement, poursuit-il, on a été confronté à une multitude de déductions. On a expliqué à ces agences qu’elles devaient intervenir auprès des compagnies pour que celles-ci valident ces déductions.

Ces agences ont préféré rester sur des positions dures, même lorsqu’il s’agissait de sommes modestes. Nous suspendons l’agrément quand nous n’avons pas reçu l’intégralité du règlement, mais seulement sur une très courte période, de deux ou trois jours».

Pour des litiges de moins de 100 euros la pilule est tout de même dure à avaler !

ADM.pdf ADM.pdf  (62.4 Ko)


Lu 11879 fois

Notez


1.Posté par Alain BLAISE le 01/03/2006 09:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai '' bloqué '' dernièrement trois ADM qui sont à mon sens injustifiés ( émission automatique, pas de forçage de tarif )
J'ai découvert les sommes importantes sur mon relevé BSP et n'ai pas pu par conséquent, les contester....
J'ai eu par contre quelques explications très approximatives de la compagnie.
Ne peut-on pas se mettre autour de la table pour fixer des règles qui permettent à chacun de défendre sa position car dans l'état actuel des choses, c'est le maillon final ( agent de voyages ) qui trinque.... le BSP qui prend les coups de colère et la compagnie qui nous berne ou nous impose des choses invérifiables....

2.Posté par jerome billo le 01/03/2006 09:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
EN ce qui me concerne, je trouve sincèrement que les compagnies aériennes et les bsp se trouve dans le cadre d un abus de position dominante, ils nous imposent des adm pour la plupart du temps injustifiés, j ai le cas d AA pour qui j ai émis un billet papier car la plaque electronique n etait pas encore ouverte dans mon systeme, ce billet a été annulé donc les taxes remboursées, aa m envoie plusisurs mois après un adm de 25eur par billet pour un billet de surcroit non utilisé, que pensez vous de ce double abus???

San sparler des adm et des acm qui théoriquement avec la version étendue du bsp link devaient être traçables et qui ne le sont pas, particulièrement chez AF comptablement comment peut on aller d un numéro de pièce qui ne correspond à rien vers le document original.

Y compris dans le cas des reversement d AF,

les commissions disparaissent mais les responsabilités sont accrues pour l agent de voyage, vraiment de qui se moque t on?

Evidement tout cela est à rapprocher de l inéficacité des toute la chaine des services à tous les niveaux, nous avons aujourd hui des réponses vaseuses voire impropres à nos demande, il faut se souvenir que nous sommes en France et que les compagnies et entreprises exerçant en france sont soumises à la législation française et de fait ne se situent pas au dessus de celle ci ainsi leur refus de fournir un justificatif compatbel est inacceptable tant au niveau des cies que du bsp, ceci sans parler de l habitude inepte de facturer une demande de pièce qui n a pas été fournie régulièrement et dans les délais par le fournisseur bsp ou cie

AInsi donc cela est un abus de posiiton dominante.......

3.Posté par Jean-Marc LEHNARDT le 01/03/2006 10:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand je lis " le BSP estime se retrouver entre le marteau et l'enclume" et "les agences ne doivent pas rester sur des positions dures" je crois rêver j'ai l'impression de lire un communiqué gouvernemental (le style langue de bois, avec le sourire !)...on peut continuer à ignorer et à se moquer des problèmes des AGV " entre le bois et l'écorce, il ne faut pas mettre le doigt" etc. ce qui se passe est pourtant catastrophique pour nous qui devenons littéralement écrasés par les charges et les lourdeurs "administratives" de tout genre. Nous AGV, avons fait le bonheur des compagnies aériennes et d'AF en particulier, d'Esterel, d'Amadeus, du BSP, du SNAV pendant des années... Nous avons tous pris acte deu merci ! notre avenir en billetterie semble bien compromis (exception faite des niches et des grands réseaux et des agences en lignes )... aujourd'hui à l'heure du "chacun pour soi" le BSP pourrait aussi se poser la question de ce qui lui arrivera quand il sera lâché par les compagnies aériennes. (ce qui ne saurait tarder)

Oui M.BLAISE, on nous berne !
Oui M. BILLO, c'est bien de nous que l'on se moque !

Mais pour moi, -malgré mes origines hugenottes- la "messe" est dite... c'est trop tard...après plus de 40 années de passions mises au service de ce métier fabuleux , je suis maintenant pressé d'aller voir autre chose...ras-le-bol de ces basses manoeuvres et décisions définitivement unilatérales !

Cela me fait de la peine pour jeunes qui ont rêvé de ce métier... mais il est vrai, il reste de multiples autres réalisations à faire et bien d'autres plaisirs à découvrir dans notre profession au sens large, au delà de la billetterie. Heureusement !



4.Posté par Runaworld.com le 01/03/2006 10:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Runaworld nest pas suspendu ! La raison en est fort simple, Runaworld est en prélèvement automatique auprès du BSP. Si comme beaucoup d'agences, il constate les abus des compagnies, le fait de ne pas contester les adm dans les temps, l'oblige à traiter les adm à posteriori par courrier directement auprès des compagnies.

5.Posté par HEZARD Martine le 01/03/2006 10:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
j 'ai le cas d'un ADM de 667 EUR émis plus de 9 mois après l'émission du billet et à tort puisqu'il s'agit d'une erreur de calcul de la compagnie aériennne du montant total des billets...J'ai joint la compagnie concernée en Italie ALPI EAGLE et à ce jour je n'ai pas eu de réponse et l'ADM a été prélevée par BSP!!!!
Dans le cas de litige sur des ADM il est regrettable que nous n'ayons pas d'interlocuteur médiateur auprès du BSP qui se contente de faire un travail d'administratif et ne nous donne pas un coup de main dans des cas où nous en aurions besoin....

6.Posté par CARVAJAL Odette O ' VOYAGES MRS le 01/03/2006 13:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je reçois également ce mois-ci un ADM de VARIG pour un Pass émis en Décembre 2004 - Montant de cet ADM = un peu plus de 800 Euro./ Doit-on accepter de se voir prélever des sommes ADM sans en être prévenus ??? C'est mon cas !!!
Jusqu'à quand allons nous tout accepter et courber l'échine ???
Je souhaiterais avoir une réponse. Merci.

7.Posté par HENRI BOUCHE ALTAIR VOYAGES le 01/03/2006 15:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je pense qu'il serait bon d'ouvrir un débat sur l'abus de position dominante de BSP, et sur les méthodes dirigistes . On nous a imposé BSP Link ( qui a permi de faire de sérieuses économies à BSP et aux compagnies sans contreparties pour les agences). Les ADM peuvent etre justifiés, mais leur gestion est trés lourde, pas d'interlocuteurs, pas de documents un vide total. Bien sur il existe la version avancée de BSP LINK mais cela a un cout supplementaire!!!!!
Il est étonnant que la profession ait accepté sans réagir que le BSP nous impose son NOUVEAU MODELE ECONOMIQUE . Et se réveille seulement lorsque les ADM commencent à pleuvoir.

8.Posté par bensimhon/josy le 01/03/2006 18:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je suis d accord pour ouvrir un vrai debat sur les ADM qui nous polluent et nous font perdre beaucoups de temps,d energie et d argent....
Une mulitudes d adm pour des billets emis en automatiques.
Beaucoups de petites sommes qui correspondent la plus part du temps a nos frais de service .Notre gds décline toute résponsabilite en meme temps qu ils trouvent le procede abusif et injustifie...Mais au bout du compte qui paye????
L agence de voyage ,sous la menace de la perte de son iata!!!
Qui de l agence ou de la compagnie aérienne reste sur une position dure???

9.Posté par cordier Pascal le 01/03/2006 18:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je suis un jeune entrepreneur depuis 4 ans avec 3 agences indépendantes , je lis les colères et parfois les ecoeurements auquel d'ailleurs j'adhère, mais rien ne se passe... une question alors s'impose: que font nos grands représentants, SNAV, Réseaux volontaires qui sont censés nous défendre sur tous ces problèmes? , à priori rien, depuis 4 ans que j'ai commencé , l'air de la chanson est le même .....Posons nous la question que faisons nous pour défendre notre métier de distributeur? , sommes nous capable de nous réunir et de se positionner comme une force de négociation? , un constat: ne laissons pas nos intèrêts entre les mains d'institutions qui n'ont que faire de la vie de nos entreprises...rassemblons nous avant qu'il ne soit trop tard......merci

10.Posté par REDA le 02/03/2006 00:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Pascal , il n se passera pas grand chose!
-immaginez une seconde ,le medef ,FO, CGT etc... adhérents au même syndicat .
ce qui met le snav dans une position délicate.
-je souhaiterai par exemple que les taxes aéroportuaires soit directement réglés par les clients aux deux guichets amex à l'aéroport,qui défendra cette idée?




11.Posté par Karin Bouche le 02/03/2006 10:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Selon la nouvelle résolution IATA, les agences doivent être prévenues des ADM par les cies aériennes avant qu'ils soient débités par BSP. Le problème suivant se pose: les cies aériennes n'envoient plus par courrier les ADM à venir et si l'agence n'est pas abonnée à la " version avancée" sur BSP link il n'y a pas de possibilité de les consulter d'avance et de les contester. Je demande comment faire? J'ajoute que le problème est grave, car cet article a été lu 2500 fois!

12.Posté par pascal AMBRE VOYAGES le 03/03/2006 15:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
si j'ai bien compris Mr Reda, il faudrait un syndicat qui represente les indépendants du voyages ......Que les bonnes volontés nous entendent et répondes present quand le jour se presentera ?????
Concernant les taxes je suis entièremenent d'acord avec vous, nous sommes les percepteurs de l'état sans retour pécunier, pire encore quand les clients nous paient avec leur CB, cela nous coûte de l'argent...nous avons moins bien négociés que les buralistes qui eux recoivent de l'argent en vendant des timbres fiscaux.

13.Posté par Ylinh de Globe d'or le 07/03/2006 12:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quelqu'un a confronté à ce problème?
On a reçu l'accord de la compagnie pour le remboursement des billets, on a envoyé à BSP pour le remboursement en recommandé avec nom clients sur l'enveloppe. 6 mois de relance, et BSP nous dit: "faites une déclaration de perte et attendez un an pour le remboursement par la compagnie". J'ai contesté: "c'est vous qui les avez perdu, c'est vous qui faites la déclaration de perte et pas nous, pour accélérer la procédure de la compagnie". Discussion de sourds. Au bout de 7 mois, tant pis, nous sommes obligés de faire cette déclaration et remboursons au client. Sinon, expliquez à vos clients que c'est BSP qui a perdu les coupons ! voilà l'autre solution.
Que faire ?
On a N's organismes qui représentent les uns les autres, pas un à ma connaissance prend l'initiative de se rassembler pour quelques causes communes et nationales. Chacun fait leur business et leur lobbying dans leur coin pour les intérêts de leurs adhérents, normal! me dites vous. C'est pourquoi qu'on en est là après la commission 0, affichage tarif d'achat sur billet, commission 0 depuis des lustres pour les encaissements et reversement des taxes d'aéroports sans un remerciement, sans même être remboursé lorsque les billets sont non remboursables etc. la liste est longue.
Qui prendra le drapeau un jour ? hormis quelques propos sur l'échappatoire Tourmag (merci à Tourmag au passage de nous laisser un peu les paroles). 2500 lecture de l'article (bonne remarque, Karin)...


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:15 Selectour : le congrès s'ouvre ce lundi à Québec


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com