TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





APG lance sa propre compagnie aérienne, APG Airlines !

L'Interview exclusive de Sandrine de Saint Sauveur, Présidente d'APG Airlines


Rédigé par Dominique Gobert le Jeudi 15 Septembre 2016

Air Promotion Group est la plus petite multinationale spécialisée du transport aérien. Dorénavant, c'est aussi la plus petite compagnie internationale française. Sa présidente nous raconte...



Jean-Louis Baroux et  Sandrine de Saint Sauveur, Présidente d'APG Airlines - Photo APG
Jean-Louis Baroux et Sandrine de Saint Sauveur, Présidente d'APG Airlines - Photo APG
TourMaG.com - Sandrine de Saint Sauveur, vous êtes présidente du Groupe APG et vous créez aujourd’hui une compagnie aérienne, APG Airlines. Pourquoi ?

Sandrine de Saint Sauveur :
C’est un projet sur lequel nous travaillons depuis un an, depuis juin 2015 exactement.

Comme vous le savez, APG investit beaucoup sur le projet NDC, le nouveau standard de distribution IATA, et pour construire notre plateforme de distribution, nous avons pensé qu’à un moment donné, nous devions créer notre propre compagnie aérienne et l’utiliser sur cette plateforme.

Nous avons donc fait appel à Aérogestion, une société spécialisée dans le montage de CTA (Certificat de Transporteur Aérien, ndlr).

Chose importante, nous voulions le monter en France, bien qu’aujourd’hui, il soit très facile et beaucoup moins cher de monter un CTA à Chypre ou en Roumanie.

Mais j’avais vraiment la volonté de le créer en France : nous sommes une société française, je le revendique et je suis tout à fait contre le « France bashing ». De plus, le prestige de la France dans le milieu aérien existe.

En fait, nous avions prévu que la création de cette compagnie durerait six mois. Nous avons mis plus d’un an !

Nous avons donc eu notre CTA fin juillet de cette année, avec notre licence de transporteur aérien régulier et nous allons opérer une route toute petite, Nice-Bergame, avec un tout petit avion : un Beach 200 de 7 places, venu de la flotte de Chalair.

TourMaG.com - Pourquoi cette route ?

S. S.-S. :
Nous avons bien regardé et étudié : nous voulions une route sans compétition, pas une route trop longue pour un début et pour maîtriser nos coûts opérationnels.

La ligne Nice-Bergame, c’est 55 minutes, il y a du trafic dans les deux sens. De plus, Bergame est une très jolie ville au nord de Milan et il y a beaucoup d’argent !

Nous voulions également baser notre avion dans le Sud de la France, parce que la typologie de l’appareil nous permet de proposer également du vol charter et des vols privatifs. Et puis franchement, avoir un Beach 200 à Roissy ou Orly, il aurait été un peu perdu. Sans parler de la problématique des slots…

Et nous ferons très certainement dans un deuxième temps du Nice-Lugano, le yield étant meilleur sur cette liaison.

Donc Nice-Bergame, premier vol le 28 octobre prochain, code GP-275. Nous allons opérer dans un premier temps deux rotations hebdomadaires, le vendredi et le dimanche, pour permettre de faire le week-end. Et nous aurons une structure tarifaire extrêmement simple : nous raisonnons en TTC à raison de 500€ l’aller simple et 900€ l’aller-retour !

Nous faisons le plus simple possible et nous allons bien entendu commercialiser ce vol comme une liaison privative.

Nos passagers auront accès aux salons dans les deux aéroports, du fast track bien évidemment… Un produit un peu haut de gamme même si pour le moment nous tablons sur un trafic « loisirs ».

IATA nous a suspendu du BSP dans l'heure !

TourMaG.com - Tout ceci est fort bien, mais était-il nécessaire, alors qu’APG et son réseau mondial couvrait un grand nombre de liaisons interlines, de monter une compagnie aérienne ?

S.S.-S. :
Oui et vous allez comprendre aisément. Nous nous sommes subitement retrouvés face à un problème grave. Le 9 février dernier, l’un de nos produits phares, APG IET a été stoppé dans l’heure avec la suspension dans les BSP d’Héli Air Monaco.

En effet, cette compagnie avait perdu les droits de trafic sur la ligne Nice-Monaco et les autorités monégasques ne lui ont pas octroyé une autre ligne régulière.

Or il faut bien comprendre que le produit IET interline avec Héli Air Monaco permettait de pouvoir émettre des compagnies qui avaient des accords avec Héli Air dans le monde entier.

En conséquence, quand on n'est plus membre du BSP, on n'est plus membre de quoi que ce soit et tout tombe en quelques minutes.

En l'espace de quelques heures, nous nous sommes retrouvés avec des milliers d'agences de voyages qui avaient reçu le message de la suspension d'Héli Air Monaco et nos 125 compagnies aériennes partenaires qui reçoivent le message de suspension du MITA (Multi Interline Traffic Agreements) et d'ICH (International Clearing House), la chambre de compensation des compagnies aériennes (ndlr) conséquence directe de la suspension de tous les BSP.

Pour tous nos partenaires, c'était la banqueroute de notre part. Tout le monde a cru qu'Héli Air Monaco avait fait faillite. Que ce soit nos compagnies aériennes clientes ou nos partenaires agences de voyages.

L'horreur absolue. Alors que IATA savait parfaitement qu'Héli Air Monaco (YO) était dans les BSP et représentait en grande majorité les ventes interlines des compagnies aériennes.

A la date de la suspension (9 février), les agences devaient payer la période 4 de janvier et la période 1 de février. Cet argent n'avait pas été collecté par Héli Air Monaco. C'est là où tout bascule un peu plus.

Dans la résolution IATA 850 attachement Fil existe deux options : soit IATA conserve les fonds, soit il restitue aux distributeurs. IATA a décidé de rendre l'argent aux agences de voyages.

Et là, c'était le capharnaüm le plus total.

Tous nos passagers ont été sécurisés

APG Airlines opèrera la ligne ligne Nice-Bergame - DR
APG Airlines opèrera la ligne ligne Nice-Bergame - DR
TourMaG.com - Et vos passagers ?

S.S.-S. :
Justement. Nous avons immédiatement sécurisé le voyage de tous les passagers.

Pour cela, nous avons appelé toutes nos compagnies partenaires, les avons rassurées. Bien entendu nous avons réglé toutes les factures sur simple présentation, alors que quelques 8 millions d'euros se baladaient dans la nature... Et qu'il fallait aller les récupérer auprès des milliers d'agences de voyages dans le monde entier.

Le réseau APG, qui compte 110 bureaux dans le monde, s’est mis à faire des factures, en supposant que IATA nous avait fourni enfin les bonnes informations. Nous avons envoyé des milliers de factures, dans toutes les monnaies du monde ! En plus, il fallait expliquer aux agences… et ce n’était pas simple.

A ce jour nous avons récupéré environ 82% de ce qui nous était dû. Il manque encore 18% qui se baladent partout.

Parce qu'en plus, alors que nous utilisions le produit IATA ICCS qui centralise les paiements des BSP sans avoir à ouvrir des comptes locaux, nous avons aussi été coupés d’ICCS.

Du coup, il fallait communiquer aux agences de voyages les comptes bancaires locaux des membres d'APG, lesquels devaient, après, centraliser et transférer les fonds... L'énergie dépensée a été phénoménale.

b[TourMaG.com - Mais finalement, personne ne croyait plus en vous ?]

S.S.-S. :]b Cela a été extrêmement difficile, mais finalement nos compagnies partenaires ont été totalement rassurées.

Nous avons été rétablis par IATA à l’ICH au début mars. Mais pour assurer la confiance, nous avons versé un très fort déposit… de l’ordre de plusieurs millions d’euros ! Et c’est APG qui a payé.

TourMaG.com - Donc, d’après IATA, Héli Air Monaco avait fait faillite.

S.S.-S. :
Non, pour IATA la suspension était due à l'arrêt de leur route régulière, c'est tout. Mais tout le monde l'a interprétée comme une faillite.

Comme personne ne lit les résolutions (la seule résolution 850 fait 14 pages !), et qu'en plus à cette époque Air Méditerranée faisait aussi l'objet d'une suspension du BSP, IATA a, par erreur, tout mis dans le même panier et nous étions classés comme Air Med.

La DGAC nous a apporté une aide prodigieuse

TourMaG.com - Mais finalement, le dommage commercial est énorme ?

S.S.-S. :
Énorme. Et il faudrait savoir comment a été faite l’évaluation du risque. Si tant est qu’évaluation il y ait eu.

TourMaG.com - D’où la véritable création d’APG Airlines ?

S.S.-S. :
Effectivement, après cet épisode, il fallait absolument accélérer la création d’APG Airlines, de façon à contrôler totalement notre outil de distribution. Car nous ne pouvons pas être tributaires des problématiques politiques de Monaco…

TourMaG.com - Mais est-ce vraiment votre métier ?

S.S.-S. :
J’avais toujours dit que je ne voulais pas monter une compagnie. Ce n’est effectivement pas notre métier.

Mais nous devenons malgré tout des opérateurs, avec une équipe dédiée à tout ce qui est opération. Cela a pris un peu plus de temps de prévu, parce que construire un CTA, ce n’est pas simple.

Mais je dois dire, alors que la DGAC a été longtemps vilipendée, l’Aviation Civile nous a accompagné tout au long du processus d’une manière extraordinaire.

Et je tiens sincèrement à les remercier pour leur aide précieuse, efficace. La DGAC a tout fait pour nous aider, en respectant tous les processus très stricts. Je ne remercierai jamais assez la DGAC et leur formidable soutien !

TourMaG.com - Du coup, les accords interlines d’Héli Air Monaco basculent sur APG Airlines ?

S.S.-S. : Absolument. Nous utilisons le système de réservation et d’inventaire Crane Pax de la société Hitit, une société turque extrêmement performante.

Actuellement, nous sommes en phase de test sur tous les GDS et nous avons commencé les tests avec nos plus gros clients.

Nous sommes dans plus de 40, ainsi que membres de l'ARC aux Etats Unis. Nous serons quasi partout le mois prochain.

Bref nous avons rattrapé toute ce pataquès. Avec en plus une excellente nouvelle : toutes les compagnies aériennes partenaires nous suivent à nouveau et sans hésiter. Toutes.

Et c’est très réconfortant.

TourMaG.com - Finalement, l’erreur vient de IATA. Vous leur en voulez ?

S.S.-S. :
Au lieu de penser au passé et de savoir qui nous a voulu du mal, nous sommes entièrement tournés vers l'avenir et nous sommes au service des 125 compagnies aériennes et des milliers d'agences de voyages qui nous ont fait confiance.

Pour autant, nous n'oublions rien...

Lu 6913 fois

Notez


1.Posté par Bertrand Billerey le 15/09/2016 08:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Félicitations à APG et bon vol pour cette nouvelle compagnie !
J'aime beaucoup le code GP ;) et merci de défendre le pavillon F

2.Posté par Sylvain JONNET le 15/09/2016 10:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo à cette entreprise qui transforme des contraintes en de véritables opportunités de business et de développements dans un univers très concurrentiel !!!

Un grand bravo pour le mot de fin !!!



3.Posté par frederic Vanhoutte le 15/09/2016 10:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voilà bien des entrepreneurs magnifiques !

Vous avez fait d'un énorme problème, une formidable opportunité.. Exemplaire !
Bravo APG..

4.Posté par POUSADA MONTECARA le 15/09/2016 12:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Message moins professionnel mais d' Espoir - Je crois fort aux compétences d'APG pour diriger une compagnie aérienne. Je les attends desservant ma destination préférée,.. ça viendra..
God bless APG;

5.Posté par regi michel le 15/09/2016 18:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo Sandrine à toi et ton équipe. Bon vol pour l'avenir.

6.Posté par Dhaouadi Mohamed le 16/09/2016 00:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne pense pas qu'il s'agît la d'une Initiative opportune....Un Bon Cabinet d'études ne veut pas forcément dire une Compagnie Aérienne appelee à réussir...Et cet argument tiré par les cheveux (exclusion dù BSP..??)
Ça sent énormément l'amateurisme, et cette Compagnie avec son squelettique business plan risque fort de mordre la poussière dans un environnement infesté de requins
Une correction enfin: IHC veut dire IATA CLEARING HOUSSE, et non International.....

7.Posté par Farouk Ellouze le 16/09/2016 16:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Mohamed,

Je suis très étonné de ton interprétation : APG fête ses 25 ans, et ce nouveau lancement est le fruit de nombreuses études et business plans de plus de 15 mois de travail acharné.

En tant qu’ancien professionnel du transport aérien, tu comprendras aisément que l’industrie évolue rapidement et qu’il faut savoir s’adapter. C’est ce que nous faisons en permanence, appuyés par notre réseau de +110 membres, couvrant 176 pays, sans oublier le soutien de nos compagnies clientes et nos agences de voyages partenaires. D’ailleurs j’en profite pour remercier une fois de plus, toutes les agences de voyages tunisiennes pour leur soutien indéfectible. Nous avons travaillé ensembles dans un esprit de solidarité afin d'assurer la prestation promise à chacun de leurs clients.

En tant que membre APG Tunisie et membre du Board de APG Network , je me tiens à ta disposition pour éclairer ta lanterne.

En comptant sur toi pour nous souhaiter bonne chance. Amitiés
(quant à l’erreur sur l’ICH : les journalistes font parfois des erreurs non intentionnelles)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com