TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Adriana Minchella : le Cediv est prêt au dialogue avec les fournisseurs !

Convenctour Cediv au Portugal


Rédigé par Dominique Gobert le Lundi 20 Mai 2013

A Porto, malgré le temps instable, le 6ème Convenctour du Cediv a tenu ses promesses. Sa Présidente, Adriana Minchella, en marge de la manifestation, s'est chargée d'interviewer la presse… "Vis ma vie" oblige. Mais, maline, elle a quand même fait le point sur l'avenir de son réseau d'indépendants !



Adriana Minchella : "Nous ne sommes pas forcément opposés à régler nos fournisseurs tour-opérateurs avant le départ. Nous avons même fait des propositions en ce sens à quelques TO importants... "
Adriana Minchella : "Nous ne sommes pas forcément opposés à régler nos fournisseurs tour-opérateurs avant le départ. Nous avons même fait des propositions en ce sens à quelques TO importants... "
Point Presse lors du Convenctour du Cediv à Porto en forme de clin d'œil pour Adriana Minchella.

"Qu'est-ce que le Cediv", demandait-elle d'emblée aux journalistes présents dans la salle ?

Pas question de tomber dans le piège sympathique cependant, puisque le Cediv, créé en 2002 sous forme d'Association (un Cercle d'Etudes) est né, sous l'impulsion de quelques "gaulois" agents de voyages indépendants.

Des pros irrités d'être "négligés par un syndicat qui à l'époque, montrait beaucoup d'insuffisances" et ne "soutenait pas vraiment le développement économique et commercial de ses adhérents".

A l'époque, reconnait Adriana Minchella, "nous avions même envisagé la création d'un syndicat des distributeurs indépendants".

Option abandonnée cependant par manque de moyens financiers.

Mais en 2010, et notamment après le grand cafouillage de Marsans France, le Cediv se structure en GIE et devient quasiment un véritable réseau d'agences de voyages indépendantes.

Nous sommes prêts à discuter !

Et tient à faire entendre sa voix dans toutes les grandes orientations prises par les institutions professionnelles.

"Lors du passage à la commission Zéro, les agents de voyages n'ont même pas été invités à participer aux discussions" regrette-t-elle. Et d'ajouter que le Snav pourrait et devrait apporter un soutien économique à ses adhérents.

"C'est une erreur de la part du syndicat de ne pas avoir mis en place une centrale de paiement".

Toujours est-il que le Cediv poursuit son développement et après avoir collaboré pendant quelques années avec Manor, a trouvé auprès de Selectour-Afat un partenaire fort, surtout pour la CRF, la centrale de paiement du réseau.

Pour l'année écoulée, le Cediv et ses adhérents, malgré les difficultés économiques du moment, se portent plutôt bien.

Il a enregistré un volume d'affaire "tourisme" en augmentation de 6% à périmètre identique voire légèrement inférieur, par rapport à l'exercice précédent (309M€ en 2012 contre 299M€ l'année précédente).

Vingt nouvelles agences devraient faire partie du réseau Cediv d'ici la fin juin 2013.

Au niveau opérationnel, le Cediv a nettement avancé, notamment en terme de "package dynamique".

La collaboration avec Speedmedia est particulièrement fructueuse et d'ici la fin du mois de juin prochain, un outil particulièrement performant sera mis à la disposition des adhérents.

Aérien : mise en place d'un "service de caution"

Autre innovation qui devrait soulager les adhérents, la mise en place d'un "service de caution" face aux exigences de plus en plus contraignantes de IATA pour l'émission de billets aériens.

En partenariat avec TESS, le Cediv devrait pouvoir proposer d'ici la fin du mois de juillet à ses membres un service de caution qui serait mutualisé dans le réseau.

Et comme le thème de cette Convention portait quand même sur les relations distributeurs et producteurs, notamment en ce qui concerne les délais de règlement, Adriana Minchella ne cache pas son esprit d'ouverture.

"Nous ne sommes pas forcément opposés à régler nos fournisseurs tour-opérateurs avant le départ. Nous avons même fait des propositions en ce sens à quelques TO importants.

Mais actuellement, ils ne semblent pas manifester un enthousiasme débordant et préfèrent la CRF. Pourtant ce serait une bonne opération pour tout le monde, même si en contrepartie, nous demandons aux TO de nous abandonner une légère augmentation de commission, raisonnable (entre 0.5 et 1%, ndlr).

Certains "mini-réseaux" fonctionnent comme ça, ajoute Adriana Minchella et ça se passe très bien. Car n'oublions pas que la CRF coute cher, mais sert aussi beaucoup à rémunérer les têtes de réseau !
"

Alors, pourquoi ne pas provoquer une véritable négociation (puisque le sujet est tendance, ndlr) avec les représentants des réseaux concurrents et le Ceto, représentant de la majorité des TO ? "Nous n'avons aucune relation avec le Ceto", déplore la Présidente du Cediv !

Quant à l'avenir des agences de voyage indépendantes et leur place au sein de la profession, Adriana Minchella est sereine et confiante, sachant pertinemment que les "indépendants" existeront toujours.

"Mais, explique-t-elle, nous devons évoluer en permanence, nous devons bouger, nous devons évoluer. Et nous, nous allons chercher nos clients !"

Lu 1342 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:15 Selectour : le congrès s'ouvre ce lundi à Québec


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com