TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





Aigle Azur ouvre Dakar et renforce ses fréquences vers le Portugal et l'Algérie

La Cie devra signer de nouveaux accords collectifs et retrouver l'équilibre


le Mardi 6 Octobre 2015

Grâce à une meilleure utilisation de sa flotte, Aigle Azur augmente ses fréquences vers le Portugal et l'Algérie et ouvre Dakar. Mais avant d'étoffer son réseau en Afrique, elle devra signer de nouveaux accords collectifs avec ses salariés et retrouver l'équilibre.



Les A320 d'Aigle Azur voleront plus vers l'Algérie et vers le Portugal. DR-Aigle Azur.
Les A320 d'Aigle Azur voleront plus vers l'Algérie et vers le Portugal. DR-Aigle Azur.
La prudence est mise chez Aigle Azur.

La compagnie traverse en effet une période assez chahutée
, après le départ de son PDG Cédric Pastour en mai dernier.

Présente sur le salon de l’IFTM Top – Resa, elle a détaillé un programme hiver bien étoffé, mais n’a pas été en mesure de nous présenter son nouveau PDG, Michael Hamelink.

Cet ancien conseiller en investissements internationaux au sein du groupe chinois HNA Aviation, principal actionnaire d’Aigle Azur depuis 2012, préfère encore prendre ses marques avant de s’exprimer dans la presse.

Et il n’a pas la tâche facile. En effet, il va devoir négocier avec le personnel de nouveaux accords collectifs, après leur dénonciation par Cédric Pastour, officiellement pour augmenter l’efficacité des équipages et ainsi développer le réseau.

Ce dernier n’avait pas réussi à trouver un terrain d’accord avec les syndicats. Le SNPL avait d’ailleurs envisagé de déposer un préavis, avant de se raviser. Il devrait faire de nouvelles propositions à la direction début novembre.

Une situation sociale tendue sur laquelle Fabrice Ebner, le directeur commercial, préfère ne pas s’appesantir. « Dans le contexte actuel, toutes les compagnies françaises souffrent et nous ne faisons pas exception ».

Il refuse également de communiquer sur les 35 millions d'euros de recettes, toujours bloquées en Algérie.

Vers un retour éventuel à CDG dès 2016 ?

En dépit de tous ces obstacles, et malgré des pertes de 15 millions d’euros sur son précédent exercice, la direction espère toujours retrouver l’équilibre à la clôture de son année fiscale le 31 mars 2016.

« Nous avons réalisé un excellent été avec un taux d’occupation à 80% à fin août et les réservations pour l’hiver sont dans les clous. Nous sommes aujourd’hui dans une tendance qui nous permet d’espérer », convient du bout des lèvres Fabrice Ebner.

Pour redresser la barre, Aigle Azur poursuit son développement.

Elle a profité de l’engouement pour le Portugal, avec un taux d’occupation de 87%.

Elle y renforce sa présence sur place en augmentant le nombre de liaisons entre Paris-Orly et Lisbonne à partir du 25 octobre, en passant de 7 à 12 vols hebdomadaires, avec 2 allers-retours quotidiens (sauf les mardis et samedis). Faro, jusqu’ici saisonnière, sera opérée 2 fois par semaine au départ d’Orly à partir du 17 décembre.

Sur l’Algérie, sa destination historique, la compagnie a réussi à stabiliser la chute du coupon moyen, tout en maintenant des tarifs qu’elle estime équitables. Le calendrier du Ramadân lui a notamment été très favorable.

Grâce à une meilleure utilisation de sa flotte, avec des avions qui volent en moyenne 10% plus longtemps, elle a réussi à augmenter ses capacités vers l’Algérie et va maintenir ses 5 fréquences quotidiennes entre Orly et Alger.

Elle s’interroge également sur un retour éventuel à l’aéroport Charles de Gaulle dès 2016. « Nous y étions il y a deux saisons et nous pensons qu’il y a une forte demande sur cette plateforme. D’autant qu’avec la limitation des slots à Orly, c’est un moyen de nous développer », estime Fabrice Ebner.

Poursuite de la croissance en Afrique

Lyon est également renforcé, avec l’ajout d’une huitième fréquence sur Alger et d’une cinquième fréquence sur Oran. Les trois vols hebdomadaires programmés cet été entre Lille et Alger seront également maintenus cet hiver.

Si elle a réduit son offre entre Marseille et l’Algérie pour absorber une partie des surcapacités des dernières années, elle maintient quand même ses huit fréquences hebdomadaires vers Alger cet hiver et rajoute une sixième fréquence sur Oran.

La Cité Phocéenne sera également reliée pour la première fois à Dakar à partir du 19 décembre deux fois par semaine en A319.

« Le Sénégal semble repartir et nous avons des demandes de la part de tour-opérateurs sur la région » assure Fabrice Ebner.

Une nouvelle étape dans l’extension de son réseau africain, après Bamako, qu’elle dessert 3 vols fois par semaine.

L’Afrique semble être le nouveau terrain de jeu de la compagnie, mais elle ne pourra s'y développer pour le moment, faute d’avions disponibles.

Quant à l’Asie, elle semble avoir mis en veilleuse toute velléité de développement.

Son partage de codes avec Transaero paraît également fortement compromis. Car après l’échec de son rachat par Aeroflot, la compagnie russe est bien mal en point, à deux doigts de la faillite. "Nous avons peu de détails, tout reste assez flou mais certains voyageurs ont déjà demandé le remboursement de leurs billets " précise Fabrice Ebner.

Sur la Chine, elle poursuit ses code-share avec HNA (son actionnaire à 48%) tout en avouant que ces lignes n’ont pas un intérêt majeur pour la clientèle française.

Reste à savoir quelle sera la place d’Aigle Azur dans l’empire européen que construit actuellement le groupe HNA.

Fabrice Ebner n’a pas encore de réponse. « HNA n’investit pas à court terme et tient toujours à accompagner notre diversification sur la Chine ».

Lu 3110 fois

Notez


1.Posté par ramirou91 le 07/10/2015 10:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Michael HAMELINK ou l'art de diriger une entreprise française sans parler français.
Ça c'est aussi un sacré défi !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Décembre 2017 - 11:50 Ryanair plie sous les contestations de ses pilotes


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com