TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Alitalia maintient ses vols... en attendant d'être fixée sur son sort !

mise en vente dans quelques jours


Rédigé par Pierre Georges le Mercredi 3 Mai 2017

Après avoir demandé son placement sous administration extraordinaire, l'ancienne compagnie nationale italienne devrait être mise en vente dans les 15 jours à venir. En attendant une reprise, ou une liquidation, ses vols et services sont malgré tout maintenus.



Repreneur ou liquidation ? En attendant d'être fixé sur son sort, Alitalia maintient ses vols et continue à vendre des billets © DR Facebook Alitalia
Repreneur ou liquidation ? En attendant d'être fixé sur son sort, Alitalia maintient ses vols et continue à vendre des billets © DR Facebook Alitalia
En attendant une fin prochaine, ou un sauvetage providentiel, Alitalia continue de voler.

Après une réunion de son conseil d'administration, mardi 2 mai 2017, ayant débouché à l'unanimité sur une demande de placement sous administration extraordinaire, la compagnie aérienne historique de la péninsule confirme ce 3 mai 2017 que tous ses vols sont pour l'instant maintenus.

"Pas d'inquiétude à avoir pour les agences de voyages. En l'état actuel des choses, tous les billets achetés seront volés", nous indique un commercial de la compagnie italienne.

"Après la décision du conseil d'administration de déposer une demande d'administration extraordinaire, Alitalia rappelle que son programme de vols continuera de s'opérer comme prévu", précise la compagnie dans un communiqué.

"Tous les services sont opérés de manière normale. L'achat de billets peut s'effectuer comme d'habitude sur notre site internet, sur notre centrale d'appels ou dans les agences de voyages.

Les membres du programme de fidélité MilleMiglia peuvent gagner et racheter leurs miles normalement"
, martèle aussi Alitalia dans des messages diffusés sur ses réseaux sociaux.

Un repreneur ou la liquidation

Pourtant, les perspectives sont de plus en plus sombres pour l'avenir de la compagnie.

Le gouvernement italien a nommé mardi trois "administrateurs extraordinaires" chargés de déterminer si la compagnie peut-être une nouvelle fois restructurée ou doit être liquidée.

"Les commissaires doivent élaborer un projet et devraient commencer à rechercher des manifestations d'intérêt d'ici 15 jours", déclare en outre Carlo Calenda, ministre du développement économique, à la radio italienne ce mercredi 3 mai 2017 au matin.

Je crois, quoi qu'il en soit, qu'une alliance avec une autre compagnie est nécessaire"'.

La mise en vente d'Alitalia, qui perd d'après les estimations environ un million d'euros par jour, démarrera dans les jours à venir.

Si aucune offre de reprise, totale ou partielle, n'est proposée, Alitalia devra être liquidée.

Abandon d'Etihad, de Rome... et du pape

Ce dernier scénario semble le plus probable.

Etihad, qui détenait 49% des parts d'Alitalia, a d'ores et déjà indiqué qu'elle ne remettrait pas la main à la poche pour sauver une nouvelle fois la compagnie, après que les salariés se soient prononcés la semaine dernière contre un nouveau plan de relance drastique.

De son côté, Rome exclue totalement le scénario d'une nationalisation, qui a déjà coûté près de 7 milliards d'euros aux contribuables.

Enfin, le Vatican a mis fin au contrat qui le liait à la compagnie italienne, transporteur officiel des papes, en raison des risques de faillites et d'annulations de vols dans le futur.

D'après le site catholique Kerknet, cité par le Figaro, le prochain déplacement du pape François, prévu en Egypte et au Portugal la semaine prochaine, sera sans doute le dernier qu'un souverain pontife effectuera à bord d'un avion Alitalia.

Tout un symbole.

Lu 1947 fois

Notez


1.Posté par Pierre le 04/05/2017 09:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dommage qu'une caste qui ne comprends rien à rien est amené Alitalia a ce point final.
Mais il y a pire car notre compagnie air france suit le même chemin,malgré quelques améliorations .
Comme quoi le petit confort de certains peut causer de gros dégats irrémédiables,et, appauvrir le développement d'un pays,par la main mise de l'étranger.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com