Loading


American Airlines plombée par des soucis de maintenance

Vers une fusion forcée avec US Airways ?


American Airlines n'est pas au mieux de sa forme. En Chapter 11 depuis novembre 2011, elle multiplie les incidents de maintenance et court le risque de voir sa réputation se dégrader.



Qu’adviendra-t-il d'American Airlines ?

Après s'être mise en faillite en fin d'année dernière, voilà que la compagnie doit assumer deux vols désastreux, qui font suite à une série de retards et d'annulations début septembre.

Lundi 1er octobre 2012, "un vol Boston-Miami a dû faire un atterrissage d'urgence à Kennedy Airport à New York à cause d'une rangée de sièges qui lâchait", relate l'AFP.

"Les passagers de la zone affectée ont été déplacés vers d'autres sièges en cabine et l'avion a atterri en sécurité à JFK. Un deuxième appareil a été utilisé pour poursuivre jusqu'à Miami", selon un porte-parole de la compagnie.

Le week-end précédent, dans le New York Times, "un passager décrivait un vol cauchemardesque de 30 heures entre Paris et New York, au cours duquel l'avion avait dû atterrir d'urgence en raison d'un altimètre défectueux, l'embarquement à bord d'un deuxième appareil n'avait pu être effectué, les portes ne s'ouvrant pas, et les passagers avaient été confrontés à des employés au mieux détachés, et au pire complètement incompétents".

Déjà épinglée par une amende de 162,4 millions de dollars par la Federal Aviation Administration (FAA) début août pour "des défauts de maintenance présentant des risques de sécurité", la compagnie a conscience la situation.

"Personne chez American Airlines ne met en question les notifications de maintenance normale et nous devons nous assurer que la sûreté de nos activités est assurée sur chacun de nos vols", déclarait ainsi un porte-parole à l'AFP la semaine dernière.

"Toutefois depuis 14 jours, nous avons vu un niveau sans précédent de notifications de maintenance par nos pilotes, beaucoup au moment même du départ prévu, ce qui a un impact sur notre activité", a-t-il ajouté.

Alors que le syndicat Allied Pilots Association (APA) dénonce une "liste des problèmes de maintenance non résolus" qui "s'allonge chaque jour sur les appareils vieillissants", l'analyste Richard Aboulafia, y dénote une intention de "forcer une fusion avec US Airways, mais cela aurait pour conséquence de mettre la direction (de la compagnie) au chômage.

Etant donné que les syndicats ont l'air déterminé, elle n'a cependant peut-être pas le choix", estime-t-il.

Rédigé par La Rédaction le Mardi 2 Octobre 2012
Lu 625 fois
Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.






Club AGV Premium










eBook


CHRONIQUES EXPERTS
Aérien   La life de Léa   Chronique David Sprecher
Emmanuelle llop   Christian Orofino   Sicsic
Rosales   MYL Sabords   Weill
Baux   Hardin   Michel Messager

EXPERTISE METIER
Annuaire Formations
Boostez vos ventes
Fiches Métier
RH Stories





Contact   Publicité   La Presse en parle   Plan du site

Le groupe TourMaG.com publie également TourMaGazine.fr, 1er quotidien du voyage et des loisirs; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyage et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.