TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Attentats à Bruxelles : le jour d'après...

Le point sur la situation 24h après le drame


Rédigé par La Rédaction le Mercredi 23 Mars 2016

Transports, mesures de sécurité, bilan : 24 heures après la série d'attentats qui ont frappé Bruxelles et provoqué la mort de 31 personnes, TourMaG.com fait le point sur la situation.



Deux attentats, l'un à l'aéroport de Bruxelles et l'autre dans le métro de la ville a fait une trentaine de morts et plus de 230 blessés, selon le Centre de Crise - Auteur : Octavus Fotolia
Deux attentats, l'un à l'aéroport de Bruxelles et l'autre dans le métro de la ville a fait une trentaine de morts et plus de 230 blessés, selon le Centre de Crise - Auteur : Octavus Fotolia
Après les explosions survenues à l'aéroport de Bruxelles-Zaventem et dans le métro bruxellois, mardi 22 mars 2016 au matin, la vie s'est arrêtée dans la capitale belge.

Gares paralysées, transports à l'arrêt, population confinée... Le niveau de menace a été relevé au niveau 4 pour l’ensemble du pays par l’Organe pour la coordination et l’analyse de la menace (OCAM), selon le site Internet du gouvernement belge.

Un certain nombre de mesures de sécurité complémentaires ont également été prises : renforcement des contrôles aux frontières, restrictions dans les transports publics, renforcement de la présence des militaires sur certains sites déterminés.

Trois jours de deuil national ont été décrétés par Jan Jambon, le ministre de l'Intérieur de Belgique.

Dans le courant de la matinée, le Procureur du Roi a précisé que les explosions à l'aéroport étaient liées à un attentat suicide. Il a été revendiqué par l'État islamique.

Cet attentat a causé la mort d'une dizaine de personnes et fait une centaine de blessés, selon un bilan provisoire du Centre de Crise de Belgique.

Le trafic fortement perturbé

24 heures après le drame, l'aéroport de Bruxelles-Zaventem est toujours fermé. Il restera fermé toute la journée de mercredi et les compagnies aériennes tiennent leurs clients informés de l'annulation des vols.

C'est le cas d'Air France, de HOP! ou encore de KLM, qui proposent des mesures commerciales pour les voyages prévus entre le 22 et 31 mars 2016.

Pour Lufthansa, et Brussels Arilines, les mesures s'appliquent pour les voyages jusqu'au 28 mars, alors que chez British Airways, elles vont jusqu'au 29 mars.

L'explosion survenue dans le métro bruxellois, au niveau de la station Maelbeek et alors que le métro redémarrait vers la station Arts-Loi, a fait une vingtaine de victimes et environ 130 blessés, selon le centre de crise belge.

Elle a entraîné l'arrêt des métros, trams et bus, de même que l'activité des gares Centrale, du Nord et de Bruxelles Midi jusqu'à 16h hier. Ce mercredi 23 mars 2016, les transports en commun fonctionnent normalement dans la capitale belge.

Dans les gares, le trafic des trains Thalys et Eurostar a été interrompu mardi 22 mars.

Seule la circulation exceptionnelle de 2 trains Thalys a été effectuée en fin de journée entre Bruxelles et Paris.

Ce mercredi 23 mars 2016, le trafic reprend dans des conditions quasi-normales. Sur son site Internet, Eurostar conseille néanmoins à ses passagers de prévoir une heure pour l’enregistrement "car les contrôles de sécurité sont renforcés en gare."

Pour la journée de mercredi, Thalys assurera la circulation de ses trains sur l’ensemble de son réseau à l’exception des trains suivants :

- Au départ de Bruxelles vers Paris : 9304 (7h13)
- Au départ de Paris : 9321 (9h19)
- Au départ de Lille : 9993 (11h59)
- Au départ d’Amsterdam vers Lille : 9994 (7h17)
- Par ailleurs, au départ de l’Allemagne, le 9424 aura comme gare de départ Cologne au lieu de Dortmund (départ de Cologne à 8h44).

Les compagnies d'autocars ont également été affectées par les événements. Eurolines, comme Ouibus décrivent un trafic fortement perturbé vers Bruxelles, en raison notamment des contrôles renforcés à la frontière.

De son côté, Flixbus a décidé "de ne plus faire partir de bus de Bruxelles, les bus vers Bruxelles sont dirigés vers Anderlecht (ouest de Bruxelles)".

Les répercussions en France

En France, François Hollande a exprimé sa solidarité envers la Belgique : "J’exprime mon entière solidarité avec le peuple belge. À travers les attentats de Bruxelles, c’est toute l’Europe qui est frappée".

De son côté, le Ministère des Affaires Etrangères conseille d'éviter les déplacements. Une cellule de crise est ouverte, joignable au 01 45 55 80 00.

La sécurité des frontières, ainsi que dans les gares et les aéroports, a été renforcée.

Bernard Cazeneuve, Ministre de l'Intérieur, a annoncé le déploiement de 1 600 policiers et gendarmes en différents points du territoire, pour assurer les contrôles aux frontières mais également dans les infrastructures de transport aérien, maritime et ferroviaire.

400 policiers et gendarmes supplémentaires ont été déployés en Ile-de-France, notamment dans les aéroports parisiens de Roissy CDG, Orly et du Bourget, dans le métro, dans les principales gares, les espaces publics et les zones réservées de la région.

Des mesures de sécurité renforcées qui seront également valables lors de l'EURO 2016 de Football, a indiqué Bernard Cazeneuve.

Enfin, le ministère de l'Education Nationale a demandé aux recteurs français d'annuler tous les séjours scolaires prévus en Belgique, à la suite des attentats.

La communauté internationale en état d'alerte

Au Royaume-Uni, le Foreign Office déconseille aux ressortissants britanniques de se rendre à Bruxelles en réaction à ses attentats.

Pour les Britanniques déjà présents en Belgique, il leur recommande de suivre les instructions des autorités de sécurité belge. Le cabinet de David Cameron, Premier ministre, a annoncé que 2 citoyens britanniques ont été blessés dans les explosions.

Du côté des Etats-Unis, le Département d'Etat met en garde mardi les citoyens américains contre des"risques potentiels s'ils veulent voyager vers et à travers l'Europe après une série d'attaques terroristes".

Dans une alerte dont la validité est fixée jusqu'au 20 juin 2016, soit dix jours après l'ouverture de l'Euro 2016, les autorités américaines estiment que "des groupes terroristes planifient encore des attaques à moyen terme à travers l'Europe, ciblant des événements sportifs, sites touristiques, restaurants et les transports."

Les villes de New York, Los Angeles et Chicago ont fortement renforcé la sécurité dans leurs réseaux respectifs de transports en commun.

L’Organisation mondiale du tourisme (OMT) a condamné avec la plus grande fermeté les attentats de Bruxelles.

"Ce n’est pas une attaque contre la Belgique, mais une attaque contre nous tous, a déclaré le Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai. Malheureusement, ces terribles événements viennent nous rappeler une fois de plus que nous faisons face à une menace mondiale devant être abordée à l’échelle mondiale".

Lu 3907 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com