TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





CDG Express, Cœur d'Orly : ADP doit investir pour pérenniser sa croissance

Un chiffre d'affaires 2013 en hausse de 4,3%


le Jeudi 20 Février 2014

Boosté par un trafic record, le groupe Aéroports de Paris (ADP) a réalisé une excellente année 2013, avec un chiffre d'affaires en hausse de 4,3%. Mais pour soutenir sa croissance et exploiter totalement le potentiel de ses deux aéroports parisiens, il va devoir largement investir dans la rénovation d'Orly et dans l'accessibilité de Charles de Gaulle.



L'aéroport d'Orly affiche une meilleure croissance que Charles de Gaulle. DR
L'aéroport d'Orly affiche une meilleure croissance que Charles de Gaulle. DR
Boosté par un trafic record de ses deux aéroports parisiens, le groupe ADP a enregistré en 2013 un chiffre d'affaires de 2,75 milliards d'euros, en hausse de 4,3%.

Une croissance portée également par la hausse des redevances aéronautiques au 1er avril 2012 (+ 3,4 %) et au 1er avril 2013 (+ 3%).

Le groupe engrange ainsi 908 millions d'euros en hausse de 4,8%. Un chiffre qui ne doit pas plaire au SCARA.

Coté trafic, les plateformes parisiennes ont connu un nouveau record en accueillant 90,3 millions de passagers (+1,7%).

Si le nombre de personnes en correspondance progresse de 1,9%, le taux de correspondances reste stable à 24,1%.

Il progresse en revanche de 0,4 point à Charles de Gaulle pour atteindre 31,7%. Un chiffre encore modeste pour un aéroport qui ambitionne d'être l'un des hubs majeurs en Europe.

En effet, la croissance de Charles de Gaulle semble aujourd'hui freinée par son manque d'accessibilité.

"Cet aéroport est un peu comme le Mont Saint Michel, une fois que la digue est submergée, les passagers y sont coincés" grince le PDG, Augustin de Romanet, en référence aux nombreux problèmes d'accessibilité.

Bien conscient des difficultés rencontrées par les voyageurs, il assure que 2014 sera une année décisive sur l'avenir de la plateforme.

Premier chantier sur les rails, celui CDG Express, considéré comme indispensable au désenclavement de l'aéroport. Reste à la question de son financement.

"Si nous n'arrivons pas à boucler notre budget, nous devrons mettre une taxe sur les passagers. Mais rien ne sera décidé avant la mise en service en 2023" précise Augustin de Romanet.

Orly : comment éviter la saturation ?

Grâce aux nombreuses ouvertures de lignes, Orly affiche une meilleure santé que CDG, avec une croissance de 3,8% du nombre de passagers (28,3 millions de personnes).

En parallèle, le nombre de mouvements a régressé de 4%, illustrant les efforts des compagnies pour améliorer leur taux de remplissage.

Une bonne chose pour l'aéroport qui, avec 217 000 mouvements annuels, frôle bientôt la saturation (350 000 mouvements).

"D'ici 2018, nous allons augmenter la capacité de 27 à 32 millions de passagers, en espérant que cela soit suffisant pour faire face à un tel engouement" explique Augustin de Romanet.

Il a également confirmé la construction d'une future cité aéroportuaire baptisée "Cœur d'Orly".

Plusieurs projets sont en cours, comme la jonction entre les terminaux sud et ouest, l'amélioration de la desserte avec la future gare modale du Grand Paris, la construction d'un pôle hôtelier, de bureaux et enfin de commerces.

Développer les revenus des activités commerciales

Le commerce est justement l'un des axes clés de la croissance d'ADP.

En 2013, les revenus de cette activité ont progressé de +5,1% (949 millions d'euros), notamment les boutiques de mode et accessoires (+15,5%) ainsi que la gastronomie (15,4%)

Chaque passager rapporte désormais 17,7 euros, en hausse de 5,3%.

"Nous aimerions que l'aéroport ne soit plus considéré seulement comme une commodité mais comme un lieu où il est possible d'avoir une expérience de loisirs" poursuit Augustin de Romanet.

Pour ce faire, il compte repenser l'offre haut de gamme dans la jetée du terminal 2 E. Des boutiques Chanel, Dior, Cartier, Hermès, Moët Hennessy devraient être inaugurées.

Mais le groupe compte également attirer des marques plus accessibles et moins luxueuses dans l'aéroport d'Orly. Une boutique m&m's devrait prochainement être installée.

De quoi satisfaire toutes les clientèles et atteindre l'objectif de 19 euros par passager en 2015.

ADP compte également s'investir à l'international et participe à l'appel d'offre pour l'aéroport de Santiago du Chili, en partenariat avec Vinci.

Il espère aussi mettre un pied aux Etats-Unis en rénovant l'aéroport de La Guardia (New York ). Enfin, il s'est porté candidat au design du nouvel aéroport de Beijing.

Tous ces projets devraient lui permettre de faire progresser une nouvelle fois son chiffre d'affaires en 2014, avec une prévision de trafic en hausse de 2%.

Et les premières tendances de l'année 2014 semblent de bon augure. Sur le mois de janvier, le trafic affiche déjà une hausse de 5,6%.

Lu 1972 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Décembre 2017 - 11:50 Ryanair plie sous les contestations de ses pilotes


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com