TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Clap de fin pour NouvellesIles (Antilles On Line)... la liquidation sera prononcée jeudi

adhérente à l'APST


Rédigé par Céline Eymery (avec P.C.) le Dimanche 24 Janvier 2016

Après 8 mois d'espoir, c'est la fin pour Antilles On Line. Le tribunal de commerce de Guadeloupe prononcera la liquidation de l'entreprise jeudi 28 janvier prochain.



Antilles On Line a été placée en redressement judiciaire le 11 juin 2015 - Capture écran
Antilles On Line a été placée en redressement judiciaire le 11 juin 2015 - Capture écran
Clap de fin pour la société Antilles On line.

Le Tribunal de Commerce de Guadeloupe prononcera sa liquidation judiciaire jeudi 28 janvier 2016.

L'entreprise dirigée par François Bénard est en cessation de garantie financière depuis le 21 janvier 2016.

Elle était adhérente à l'APST.

Atout France souligne que la garantie financière cesse à l’expiration d’un délai de 3 jours suivant la date de la publication de l'avis.

"En conséquence, à compter de la date d’expiration de ce délai, aucun des nouveaux contrats conclus par l’opérateur avec ses clients n’est plus couvert par une garantie financière pouvant être mobilisée par les créanciers."

Du côté de l'APST, Raoul Nabet, le président, confirme la cessation de garantie financière d'Antilles On Line.

"Nous avons été saisis, le 21 janvier 2016, par l'administrateur judiciaire de la société et par son dirigeant M. Bénard. Ce dernier nous a demandé une prise en charge et nous a présenté sa démission, explique-t-il.

Il doit désormais nous adresser les documents nécessaires pour que nous puissions évaluer l'éventuel sinistre. Mais, à ce jour, nous n'avons pas été saisis par des clients."

L'entreprise avait été placée en redressement judiciaire le 11 juin dernier.

La période d'observation plusieurs fois reportée (le 17 septembre, le 22 octobre puis le 26 novembre 2015, et le 4 février 2016), laissait entrevoir un espoir de voir aboutir un plan de continuation puis un plan de cession.

La région Guadeloupe, via la Sagipar (Société Antilles Guyane d'investissements et de Participations) s'était impliquée dans le projet. Finalement après de multiples approches et revirements de la SAGIPAR, François Bénard se retrouve aujourd'hui le bec dans l'eau.

Il ne cache pas sa colère : "Avoir forcé la continuité de cette entreprise pendant 8 mois et laissé entrevoir un espoir aux salariés et aux clients tout ça pour rien...

Je ne comprends pas le comportement de la région Guadeloupe, et de la SAGIPAR, il se pourrait que je dénonce ces dérives, je vais d'ailleurs prendre conseils auprès de mes avocats...
"

Entre 3 et 3,4M€ de passif

Le passif de l'entreprise est estimé entre 3 et 3,4 M€.

Ces créances chirographaires concernent essentiellement les fournisseurs : hôteliers, hébergeurs, loueurs...

Comment Antilles On Line en est-elle arrivée la ? L'entreprise ne s'est jamais vraiment remise de la grève générale de 44 jours qui s'était déroulée en Guadeloupe, en 2009.

"En 2007, nous avions réalisé un chiffre d'affaires de 25 M€, idem en 2008. Le 20 janvier 2009, la veille de la grève, nous étions à +30% de croissance.

J'avais prévu des investissements, des embauches, de mon côté le missile était parti.... mais il s'est retourné contre moi. Fin 2009, je terminais l'exercice à -50%, à 12M€ de chiffre d'affaires
", nous expliquait François Bénard, à l'occasion de la mise en redressement judiciaire de son entreprise.

A cette époque, la SAGIPAR s'était d'ailleurs engagée au travers d'un prêt participatif d'un montant total de près d'un million d'euros.

Antilles On Line comptait alors 70 salariés, contre 30 aujourd'hui en Guadeloupe. Après une perte de 1,3M€ en 2009, la société renoue peu à peu avec un résultat positif.

En 2013, il s'établissait à plus de 60 000 € pour un chiffre d'affaires à 19 M€ et en 2014, le résultat dans le vert atteignait 60 000 €. Des efforts qui auront finalement été vains.


Lu 3201 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:15 Selectour : le congrès s'ouvre ce lundi à Québec


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com