Sommaire rubrique e-tourisme
Loading



Comment l'innovation numérique peut profiter aux professionnels du tourisme

4 start-up à suivre pour le secteur


Vendredi 4 juillet 2014, Bouches-du-Rhône Tourisme organisait une table-ronde à Aix-en-Provence sur le thème du numérique. Les participants ont pu y découvrir comment les acteurs du secteurs peuvent favoriser l'innovation touristique.



Les nouveaux acteurs du tourisme numérique ne manquent pas d'idées et leurs innovations peuvent profiter à l'ensemble du secteur - DR : © ra2 studio - Fotolia.com
Les nouveaux acteurs du tourisme numérique ne manquent pas d'idées et leurs innovations peuvent profiter à l'ensemble du secteur - DR : © ra2 studio - Fotolia.com
Depuis la généralisation de l'usage d’Internet, le numérique apparaît comme une source inépuisable d'innovation.

Souvent épaulés par des pépinières ou des incubateurs d'entreprises, les start-up se multiplient et soufflent un vent de nouveautés sur de nombreux secteurs.

Le tourisme n'y échappe pas. Bien au contraire. Si certains de ses acteurs ne sont plus à convaincre, d'autres commencent tout juste à comprendre l'intérêt du numérique pour l'innovation touristique.

Aujourd'hui, que ce soit pour la promotion, le marketing ou la distribution de produits touristiques, il devient de plus en plus difficile de se passer d'Internet.

"Pour Bouches-du-Rhône Tourisme, le budget de communication est passé quasiment à 100 % sur le digital", annonce d'ailleurs Isabelle Brémond, Directrice du Comité départemental du Tourisme (CDT).

Elle était présente, vendredi 4 juillet 2014, à l'hôtel Renaissance, 5*, d'Aix-en-Provence (13), dans le cadre de la 14e édition du Forum 13 à Propos pour les professionnels du tourisme du département.

Ils ont assisté notamment à une table ronde sur le thème : « Le numérique au service de l'innovation touristique ».

L'occasion de découvrir les services et les produits développés par de nouveaux acteurs du e-tourisme et dont ils peuvent éventuellement profiter ou s'inspirer pour développer leurs activités.

Surveiller les stocks et les tarifs des hôtels concurrents

Les hôteliers ont ainsi appris qu'il existait une entreprise, Vigimilia, qui propose des solutions qui leur permettent d'évaluer leur positionnement concurrentiel.

Des services que l'agence met en place grâce au Big Data, soit l'ensemble des données numériques générées à chaque instant par les particuliers comme par les professionnels.

Chaque jour, ses robots récupèrent les prix publiés par les établissements sur le Web. Ils sont ensuite triés, traités et mis en forme pour être restitués aux clients de la société. Chacun y dispose d'un accès privés à une interface qui regroupe les résultats qui l'intéressant.

De quoi "mettre en place des politiques de revenue management afin de mieux vendre", résume Alexandre Barthelemy, Président de Vigimilia.

Connaître les stocks et les tarifs de ses concurrents peut en effet aider un établissement à faire varier efficacement ses prix pour remplir ses chambres. C'est le principe du Yield Management.

Les hôteliers peuvent demander des études de prix sur mesure ou des analyses de la e-réputation d'une adresse sur TripAdvisor. Des services utiles dans le cadre d'une étude de marché ou d'une campagne de marketing, par exemple.

Seule limite pour Vigimilia : elle n'a accès qu'aux stocks que les hôteliers veulent bien laisser voir sur Internet. Ses données peuvent donc, parfois, être incomplètes.

Proposer des circuits optimisés

Les outils d'aide à la commercialisation des produits touristiques ont de quoi séduire les professionnels du tourisme. Mais les acteurs institutionnels du secteur ne sont pas en reste. Des innovations numériques présentées vendredi 4 juillet 2014 à Aix-en-Provence peuvent les aider dans leur démarche de promotion des destinations.

C'est le cas notamment d'Optitour, une application développée par Icia Technologies.

Il s'agit d'un guide et d'un planificateur de séjours qui optimise les déplacements des touristes selon les activités qu'ils souhaitent faire le temps de leur présence sur un territoire.

Le logiciel met en place un circuit idéal en se basant sur les horaires d'ouvertures, les temps de déplacements ou la longueur d'une visite. Il peut être adapté selon différents paramètres comme, par exemple, la distance maximale à parcourir en une journée.

La principale source d'information d'Optitour est l'Open Data. Mais Icia Technologies noue également des partenariats avec des CDT ou des CRT pour affiner ses données. Les organismes de promotion et d'accueil touristique ont donc tout intérêt à s'intéresser à ses activités.

Tout comme les agences de voyage réceptives ou les sites touristiques puisque l'application intègre, par ailleurs, un moteur de recherche d'activités. Il peut être utile, d'un point de vue commercial, d'y être référencé.

Orienter vers des activités authentiques

Autre start-up du Web sur laquelle les Offices de Tourisme peuvent s'appuyer : RendezVousChezNous.com. Ce site créé en 2013 référence des offres de professionnels pour les touristes.

Il s'inspire des plateformes collaboratives pour mettre en relation des visiteurs avec des professionnels locaux qui leur proposent une découverte authentique de leur savoir-faire ou le partage de leur passion.

Les touristes peuvent y trouver des activités diverses comme une navigation dans la rade de Marseille sur un bateau de pêcheur, un safari photo pour visiter la ville autrement, une journée autour de la gastronomie provençale ou du shopping à Aix-en-Provence.

Pour le moment, le service n'est disponible que dans le Sud-Est de la France. Son développement national est prévu pour 2015.

La création de compte et la publication d'annonces y sont gratuites. RendezVousChezNous.com se rémunère par une commission prélevée sur chaque réservation.

Le site a noué un partenariat avec Mondial Assistance pour assurer une couverture en cas d'annulation. Il travaille avec le CRT Paca et Bouches-du-Rhône Tourisme.

Mais la plateforme peut aussi intéresser des professionnels du MICE qui cherchent à proposer des activités qui sortent de l'ordinaire en petits groupes dans le cadre de séminaires d'entreprises ou d'événements professionnels.

Faire économiser ses clients

Les agences de voyage traditionnelles peuvent, elles aussi, profiter des innovations de certaines jeunes entreprises numériques.

Cosmopolit Home, déjà présenté sur TourMaG.com, est un portail basé sur le concept du « Nightswapping ». Il offre la possibilité aux particuliers, propriétaires comme locataires, de loger des voyageurs et de profiter d'hébergements gratuits lorsqu'ils sont en vacances.

Le site utilise une monnaie virtuelle : la nuit. Lorsqu'il accueille quelqu'un chez lui, l'utilisateur de la plateforme cumule une nuit. Il peut ensuite s'en servir pour aller dormir chez un autre utilisateur. Et ainsi de suite.

"Je vois le Nightswapping comme un complément de l'offre hôtelière traditionnelle", explique Serge Duriavig, le fondateur de Cosmopolit Home.

Selon lui, l'hébergement représente les deux tiers des dépenses pour un séjour touristique. Utiliser son service permet donc aux voyageurs d'économiser 66 %.

Cela représente peut-être une opportunité pour les agences de voyages : en conseillant le site à leurs clients qui disposent de petits budgets de vacances, elles peuvent éventuellement conclure des dossiers qui auraient pu leur échapper, faute de moyens.

Quant aux clients plus fortunés, ils pourront apprécier de réaliser des économies et en profiteront certainement pour s'offrir des prestations supplémentaires. De quoi permettre au point de vente d’accroître sa marge.

Les acteurs traditionnels du tourisme ne doivent pas craindre leurs homologues du numérique. Loin de les concurrencer, le e-Tourisme semble plutôt être en mesure de les compléter et de les épauler.

Rédigé par Pierre Coronas le Lundi 7 Juillet 2014
Lu 3629 fois
Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Devenez partenaire
Pour connaître les modalités précises, merci de contacter
Vincenza PICONE
Tel. 01.55.35.38.92
picone@i-entreprise.com






Club AGV Premium











Contact   Publicité E-tourisme   La Presse en parle   Plan du site

Le groupe TourMaG.com publie TourMaGazine.fr, 1er quotidien du voyage et des loisirs; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyage; MyTourMaG.com, 1er réseau des professionnels du tourisme et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.