TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
Loading






Comment tirer le meilleur profit des données statistiques en temps réel ?

Avis d'expert


Rédigé par Christian Bodier, Levacomm le Vendredi 7 Novembre 2014

L’entreprise définit et structure son développement à la lumière de son plan stratégique, cette approche a le mérite de fixer le cap. Aujourd’hui, l’explosion des sources d’informations économiques, commerciales et l’accélération des échanges remettent en cause sa légitimité. L’entreprise doit prendre en compte les usages et les besoins des consommateurs ainsi que l'interaction avec et entre les consommateurs, amplifiée par les réseaux sociaux. Ces nouveaux paradigmes imposent à l’entreprise un cycle court de gouvernance, tant au niveau de l’innovation d’usage que de la production de ses produits et/ou services.



© Halfpoint - Fotolia.com
© Halfpoint - Fotolia.com
L’entreprise doit prendre en compte les usages et les besoins des consommateurs ainsi que l'interaction avec et entre les consommateurs amplifiée par les réseaux sociaux.

Ces nouveaux paradigmes imposent à l’entreprise un cycle court de gouvernance, tant au niveau de l’innovation d’usage que de la production de ses produits et/ou services.

Les données statistiques froides - dites “statiques” - deviennent donc vite obsolètes et leurs contingents pléthoriques autant que leur absence altèrent la qualité du management et de la prise de décision.

Pourquoi se focaliser en premier lieu sur les objectifs business quand on évoque l’analyse statistique en temps réel ?

La phase de définition des objectifs business est stratégique car elle détermine les systèmes de mesures et les sources de données à analyser.

Les indicateurs statistiques et leurs métriques varieront d’une part, selon les typologies de gouvernants, de directions métiers et d’opérationnels et, d’autre part, en fonction du temps.

Si parfois ils peuvent se révéler inutiles ou inexploitables, ils doivent néanmoins pouvoir évoluer.

Il s’avère donc indispensable d’exploiter et d’analyser en temps réel l’ensemble des données archivées dans le temps en privilégiant un processus d’expérimentation et de benchmarking des indicateurs.

Quels domaines business nécessitent un pilotage statistique en temps réel ?

L’entreprise, surtout si elle évolue dans la multicanalité, doit prendre en compte trois axes stratégiques qui exigent un suivi adapté et souple dans le temps :

- Le consommateur afin d’améliorer la satisfaction client grâce aux retours d‘expériences.

- L’activité commerciale pour performer sur les résultats et suivre les tendances.

- La productivité afin d’optimiser les marges.

Face à de tels enjeux, les indicateurs doivent s’avérer simples et souples, peu nombreux et efficients pour l’entreprise.

Comment mettre en place ces indicateurs ?

Par nature, l’indicateur a un objectif précis et un cycle de vie itératif allant de la création à l’évaluation des résultats jusqu’à la redéfinition.

Sa lisibilité par les acteurs concernés dans l’entreprise est essentielle afin de permettre la mise en place de plans d’actions.

Au fil du temps et avec la connaissance accumulée, des échelles de valeurs ou métriques s’imposeront nécessairement pour les indicateurs afin d’établir un système d’alerte fiable et propre à l’entreprise.

La qualité de l’indicateur dépend de la pertinence des données de gestion internes et de statistiques analysées, provenant de systèmes externes de monitoring ou de réseaux sociaux ainsi que de la fréquence de leur rafraîchissement.

En résumé, il est indispensable de centraliser et d’archiver l’ensemble de ces données en temps réel et de les consolider dans le temps selon des règles de gestion opérationnelle propres à l’entreprise : Business Unit, département métier, groupe, utilisateur, média, etc.

L’évaluation des indicateurs pour optimiser le business

Il faut évaluer en permanence les indicateurs afin de ne pas entretenir ceux qui se révèlent soit inutiles, soit obsolètes dans le temps.

Il est probable que la fameuse règle des 80/20 se vérifiera, ce qui sera source d’économies et de gain de temps.

Pour effectuer cette notation des indicateurs, l’expertise métier en interne suffit.

En cas d’interrogation ou de doute sur cette évaluation, l’entreprise doit être en mesure de comparer ses résultats avec d’autres indicateurs grâce à un travail d’exploitation et d’analyse des données en temps réel.

Conditions pour favoriser l’analyse en temps réel

Il est primordial que l’entreprise conserve et trace l’ensemble de ses données.

Elle doit définir le « Qui fait quoi ? », organiser en interne les compétences et développer la culture décisionnelle.

Les indicateurs doivent être utilisés et analysés par tous les collaborateurs dans l’entreprise : le management pour le pilotage global et stratégique, l’opérationnel pour l’organisation et l’optimisation des tâches.

L’entreprise privilégiera des outils facilitant l’accès aux informations et de requêtage mais aussi de reporting et d’échanges collaboratifs entre tous les acteurs en temps réel.

Pour répondre à ce besoin stratégique exprimé par les marques, la société Levacomm a implémenté, dans sa solution de gestion et de diffusion des contenus sur les médias sociaux, des outils de Business Intelligence simples et souples afin d’analyser et de consolider toutes les données statistiques de contenus et de gestion en temps réel pour l’ensemble des utilisateurs.

L’association Transition Numérique Plus utilise elle-même la solution PoolMedias pour ses besoins propres.

Laurent Pontégnier, délégué général d’ATN+, témoigne : « PoolMedias permet à notre association en pleine croissance de piloter notre communication sur les réseaux sociaux avec efficacité et une gestion du temps optimisée.

Il est essentiel pour ATN+ que l’outil s’adapte à notre façon de communiquer. Avec cette solution simple et sécurisée, nous pouvons programmer et diffuser tout type de contenus à partir d’une interface unique et centralisée.

Grâce à l’hébergement et à l’indexation des données, nous sommes en mesure d’analyser la performance de la diffusion et tirer le meilleur profit des données statistiques en temps réel afin de doper notre visibilité. »

Cet article a été réalisé en partenariat avec l’association Transition Numérique Plus.

Intégrée dans l'initiative gouvernementale Transition Numérique, l’association ATN+ a pour mission d'alimenter en informations et documentations les conseillers au numérique, chevilles ouvrières du programme sur le territoire.

Site : www.transition-numerique-plus.fr

Twitter : @ATNplus

Lu 1326 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Ombeline POIRON
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33








Dernière heure











Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com