TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





Corsair : les syndicats déposent un préavis de grève pour ce week-end

Du 27 février au 1er mars 2015


le Mardi 24 Février 2015

Les syndicats de la compagnie Corsair ont déposé un préavis de grève du 27 février au 1er mars 2015. Ils craignent de ne pas retrouver d'emploi dans la future entité créée suite au rachat par Air Caraïbes.



Les salariés de Corsair sont inquiets pour leur avenir après le rachat de leur entreprise par Air Caraïbes - DR
Les salariés de Corsair sont inquiets pour leur avenir après le rachat de leur entreprise par Air Caraïbes - DR
Les salariés de Corsair sont en colère.

Craignant de ne pas trouver leur place dans la troisième entité, issue du rachat de Corsair par Air Caraïbes, ils viennent de déposer un préavis de grève reconductible de 72 heures, du 27 février au 1er mars 2015.

Selon les syndicats, pour intégrer cette nouvelle compagnie, les salariés seraient contraints de démissionner et de postuler à nouveau, sans certitude d'être embauchés.

Au-delà de la perte de l'ancienneté, d'une hausse de 20% de la productivité et de l'obligation de parler anglais, ils redoutent avant tout de perdre leur emploi.

"A terme, Air Caraïbes et Corsair deviendront des coquilles vides, et nous n'aurons pas d'autre choix que de démissionner, sans quoi la direction pourra mettre en œuvre un plan de licenciements, faute d'activité commerciale", explique un syndicaliste de Corsair.

Les salariés demandent un plan de départs volontaires

Ce dernier se demande également si les employés, dont la moyenne d'âge sera de 45 ans dans deux ans, entreront dans les critères de sélection de cette nouvelle entité, qui exploitera les futurs Airbus A350 du groupe.

"Au final, il s'agit du même scénario qu'avec Air Liberté. Son ancien président, Marc Rochet, a du sang sur les mains", assure-t-il.

Les syndicats demandent à TUI, leur actionnaire pour encore quelques semaines, l'organisation d'un plan de départs volontaires.

"Il faut que le groupe prenne ses responsabilités. Il en a les moyens, car il devrait dégager un bénéfice d'environ un milliard d'euros cette année.

Je m'interroge d'ailleurs sur ses motivations à céder une compagnie qui allait enfin atteindre l'équilibre".


Rappelons que TUI aura injecté 298 millions d'euros en quatre ans et doit encore rajouter quelques millions au capital avant de vendre la compagnie.

Lu 2449 fois

Notez


1.Posté par Yves Brossard - Primea Hotels Guadeloupe le 24/02/2015 09:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les inquiétudes sont normales !
L’usage français veut que les processus de rachat de société se fassent dans des conditions de discrétion, sans doute utiles pour mener les négociations de rachat, mais très certainement néfastes quant au processus d’assimilation des Personnels au projet de la future entité, constituée de Corsair International et d’Air Caraïbes.
Car si l’inquiétude est forcément grande chez les Personnels de Corsair, elle peut l’être aussi chez ceux d’Air Caraïbes ; chacun devra trouver sa place dans un nouvel ensemble, et l’avenir n’est certainement pas écrit dans une partition intangible, que Marc Rochet se contenterait de dérouler avec l’assurance d’un chef d’orchestre aguerri.
Non, les incertitudes existent, et elles sont d’autant plus importantes au plan social que les négociations de rachat se sont faîtes à l’écart des Personnels, a priori, jusqu’à preuve du contraire, tant de Corsair que d’Air Caraïbes.
Les Personnels de Corsair engagent la discussion ; on peut discuter des voies employées, des méthodes appropriées ou pas, des traditions françaises archaïques ou pas en la matière.
Mais c’est un fait qu’il est normal que les Personnels soient inquiets ; et c’est sans doute une préoccupation majeure de Marc Rochet que de s’employer à lever les inquiétudes, à rassurer les Personnels, au plus vite et au mieux, pour engager la nouvelle dynamique économique pour ce nouvel ensemble aérien, qui a forcément présidé à la décision de rachat de Corsair.
La question que tout le monde se pose sans doute : est-ce que 1 + 1 cela fait 2, ou plus de 2 ou moins de 2.
La question que l’on peut aussi se poser est la suivante : est-ce que Corsair tout seul, c’est à dire 1, aurait toujours fait 1 dans 2 ans ? Et Air Caraïbes aussi ? Nous serions peut-être dans deux ans à 0,8 + 0,8, soit 1,6 ?
Si Air Caraïbes International (Corsait International + Air Caraïbes) sont entre 1,8 et 2,2 d’ici deux ans, alors les Personnels et le management des deux entités auront été brillants.
Et c’est tout le bien qu’on leur souhaite !
Yves Brossard - Primea Hotels Guadeloupe

2.Posté par Patrick le 24/02/2015 11:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand va t'on arrêter la langue de bois ????
Quand va t'on arrêter de dire "ce qu'il faut dire" et non la vérité en faisant passer les employés de Corsair pour de vilains petits canards qui pourtant s'inquiètent à juste titre de leur avenir ????
Quand va t'on parler du protectionnisme d'Air France par le gouvernement empêchant QATAR AIRWAYS de racheter CORSAIR et en obligeant Mr Rocher à racheter CORSAIR et en contrepartie de lui laisser les mains libres pour faire du dumping social ?????????
Je vous invite tous à u réfléchir ....
Patrick

3.Posté par PAT44 le 24/02/2015 13:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Faut vraiment être motivé pour racheter une entreprise en France : rien n'est encore signé que les futurs rachetés sont déjà en grève !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 18 Décembre 2017 - 17:01 ASL Airlines relie St-Pierre-et-Miquelon à Paris


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com