TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Crash de Malaysia : pas de vent de panique chez les clients

remboursement de tous les passagers qui le souhaitent


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Lundi 21 Juillet 2014

Suite au crash de l'avion de Malaysia Airlines, les passagers français gardent leur sang-froid et ne se précipitent pas pour annuler leur voyage. Les compagnies qui desservent l'Ukraine semblent également épargnées par les annulations.



Faut-il encore voler sur Malaysia Airlines ?

La question revient souvent sur Twitter depuis le crash du jeudi 17 juillet.

Une peur irrationnelle mais bien présente dans les esprits, que la compagnie semble parfaitement comprendre.

Elle a ainsi décidé de rembourser intégralement tous les passagers qui souhaitent annuler leur voyage, même en cas de billets non échangeables.

Malgré tout, aucun vent de panique n'est à signaler dans les agences de voyages interrogées vendredi 18 juin 2014.

"Je suis même étonnée que nous n'ayons pas eu d'appel, alors que nous vendons énormément ce pays et cette compagnie" explique la responsable de l'agence Asia à Paris.

Même constat aux Ateliers du Voyages. "Les clients comprennent bien que ce n'est pas la faute de Malaysia" assure Vanessa Bottineau conseillère Asie.

Pas d'annulation à déplorer sur l'Ukraine

Du coté des compagnies aériennes qui desservent l'Ukraine, tout semble également très calme.

"Certains de nos clients nous ont appelé afin de savoir si nos vols sur l'Asie passaient au dessus de l'Ukraine, mais ce n'est pas le cas" assure Christophe Paumier, responsable presse.

La compagnie a immédiatement pris la décision d'arrêter de survoler l'Est du pays, comme la plupart de ses collègues européennes.

"Nous avons eu deux ou trois annulations, mais les clients veulent plutôt être rassurés" explique Guillaume Arenas le directeur commercial & marketing France d' Ukraine international Airlines.

Son programme de vol qui avait déjà été modifié au début de la crise politique (voir notre article) ne change pas. Les deux vols directs sur Kiev, depuis Paris et Nice ne changent pas. D'ailleurs, le vol entre les deux capitales affiche complet pour tout l'été.

Quant à Lot Polish Airlines, elle continue d'opérer normalement ses trois destinations ukrainiennes occidentales Lviv, Odessa et Kiev, via Varsovie.

"Je n'ai pas reçu beaucoup d'appels. Les gens veulent simplement être rassurés" assure Yann Saint-Sorny , le responsable des ventes en France.

Ceux ayant un billet acheté avant le 17 juillet, pour un voyage avant le 15 août 2014, ont toutefois la possibilité de modifier leur réservation sans frais.

75 compagnies ont suivi la même route, 2 jours avant le drame

Austrian Airlines a annulé ses vols vers Kharkov et Dniepropetrovsk en Ukraine ainsi que vers Rostov et Krasnodar en Russie.

Quant à Czech Airlines, elle a préparé des itinéraires de rechange pour ses vols à destination de Rostov-sur-le-Don, Almaty, Tachkent, Erevan et Tbilissi qui emprunteront la route du sud-est de l'Ukraine. Elle prévoit des retards de trente minutes maximum.

Ces modifications d'itinéraires se confortent aux conseils de la DGAC, qui a interdit le survol de tout le territoire ukrainien, à l'exception de Kiev.

Mais il est aujourd'hui difficile de dessiner une carte précise des régions dangereuses. Air France par exemple suit les les recommandations de plusieurs organismes internationaux : l'OACI, l'EASA, la DGAC et les directives de la direction de la Sûreté.

"Il est impossible de faire des généralités ou une cartographie des zones à éviter, car cela change sans arrêt. Par exemple, nous évitons la Syrie, mais pas Israël" explique Christophe Paumier d'Air France.

Il est vrai que Malaysia Airlines n'a vraiment pas eu de chance.

Selon le Wall Street Journal, près de 400 vols commerciaux, incluant 150 vols internationaux survolaient la zone avant le crash.

Et près de 75 compagnies ont suivi la même route qu'elle deux jours avant le drame.

Lu 982 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com