TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





''Crown Princess'' victime d'un coup de barre intempestif

Une gîte accidentelle de 18° a fait coucher le bateau


Rédigé par Jean-François Gourdon - Jfgourdon@tourmag.com le Jeudi 27 Juillet 2006

Le Crown Princess, 116.000 tonneaux, construit aux chantiers italiens Fincantieri (inauguré en mai dernier), s'est brusquement incliné après avoir quitté Port Canaveral mardi dernier, occasionnant des blessures à plus de 240 passagers, dont trois sérieusement.



Voici la simulation de la gîte prise par le bateau, impressionnant, non ?
Voici la simulation de la gîte prise par le bateau, impressionnant, non ?
Au total 94 passagers furent transférés dans un hôpital à terre pour évaluer la gravité des blessures. Si la plupart quittèrent rapidement l'hôpital, trois passagers et deux membres d'équipages sont restés en hospitalisation jusqu'à un rétablissement total.

Le navire avec 3100 passagers et 1200 membres d'équipage était en route pour New York pour la fin d'une croisière de 9 jours aux Caraïbes quand brutalement, le navire à changer de direction provoquant une gîte de 15 à 18° (voir la simulation ci-dessus).

Les coast guard américains poursuivent toujours leur enquête pour déterminer les causes de ce coup de barre inopiné. Néanmoins, Crown Princess a été rapidement autorisé à reprendre la mer et poursuivre ses croisières. Il repartira dimanche de New York.

Les passagers ont décrit l'événement en relatant des scènes de mobiliers qui furent projetés d'un bord à l'autre, les verres et bouteilles des bars brisés et l'eau des piscines qui inonda certains espaces. L'incident est incompréhensible d'autant que les navires de croisières sont testés pendant des essais en mer sur des coups de barre brutaux.

Alors que les enquêteurs n'ont toujours pas élucidé les causes du sinistre, il semblerait « qu'il s'agisse d'une erreur humaine». C'est ce qu'Alan Buckelew, le président de Princess Cruises a déclaré. Et c'est la raison pour laquelle, le navire a été aussi rapidement autorisé à reprendre la mer.

La compagnie a annoncé qu'elle rembourserait les passagers qui étaient à bord du montant intégral de leur croisière ainsi que les frais éventuels occasionnés.

Lu 7825 fois

Notez

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com