TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Déficit : Air France ne l'a pas volé !


Rédigé par Jean DA LUZ le Mercredi 20 Mai 2009



Déficit : Air France ne l'a pas volé !
On pensait la compagnie tricolore intouchable dans son petit nuage, tant ses performances financières au cours des dernières années nous avaient laissés pantois.
Il n'en est rien. Air France-KLM planait au dessus de ses moyens, colosse aux pieds d'argile puisant ses forces dans les surcharges carburant, dont elle a usé et abusé.
Cette rente ayant vécu, il va falloir faire de "vraies" économies et trouver de nouvelles ressources.
Le tout en essayant de ne pas effaroucher un passager toujours plus taxé et de moins en moins enclin à voyager.
Une sorte de cadrature du cercle pour essayer d'arrondir des fins de mois toujours plus volages...

Lu 3728 fois
Notez


1.Posté par Eddy le 20/05/2009 08:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
et ils devraient surtout changer leur politique tarifaire .....

a) au départ de France leur structure tarifaire est prohibitive et invendable
comparée à la concurrence (sauf les Dom Tom)

b) au départ de Belgique ils ratent un nombre invraissemblable de ventes
long courriers parce qu'il n'y a pas de place sur leur train BRU-CDG
Sans compter que depuis les années ils n'ont toujours pas résolu le problème
des bagages, alors qu'il suffit, par exemple, de mettre un transfer desk sur
le quai à CDG.....
détail pour les businessmen, mais dissuasif pour les familles qui doivent
coltiner les bagages et les enfants ....

idem pour KLM qui est difficilement vendable de BRU....
le vol est régulièrement complet ou... annulé et
le train part ........ de ANR !

Mais quand on se croit au dessus de la mélée et qu'il faut redescendre sur
terre, l'atterrisage peut faire très mal ........

2.Posté par Florent Giraud le 20/05/2009 09:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Plutôt que de traquer les moindres failles d'un fleuron de nos entreprises, pourquoi ne pas l'encourager et applaudir son succès? Air France est une très belle compagnie, qui a bien sûr ses travers, comme une autre. Alors par pitié arrêtons de chercher le malin!

3.Posté par nowykaczor le 20/05/2009 10:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'humilité est signe de sagesse... des mots absents du vocabulaire d'AF.

Se dire intouchable, c'est prendre le risque d'un retour de flamme, donc à la compagnie nationale de prendre dès à présent ses responsabilités.

Quant au "fleuron", rappelons que la compagnie, si elle est à son niveau actuel, c'est grâce à notre propre argent, qui a servi à renflouer ses caisses dans les années 90 : espérons qu'il n'en soit pas de même aujourd'hui !

Car oui, lorsque AF crie famine, on vole à son secours sans se poser de questions, on laisse les dirigeants à leurs places, on leur verse même des primes pour services rendus.
Je suis à la tête d'une TPE : quand je vais mal, on met tout en œuvre pour m'enfoncer encore davantage, tant par les taxes, les pénalités de retard diverses et variés, sans même parler du spectre d'interdiction de gestion...

2 poids, 2 mesures, comme d'hab ! C'est donc ça "l'égalité" et la "fraternité" ?

Alors non, je ne pleurerai jamais sur le sort d'AF (ou de toute autre grosse structure), que ce soit maintenant ou dans quelques années et oui, je continuerai à prôner la responsabilité de ceux qui en sont à la tête. Au même titre que j'assume la mienne.

4.Posté par voyageur057 le 20/05/2009 10:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Est-ce que le titre reflète l'avis personnel de l'auteur ou la position de Tourmag?
Ca veut dire quoi "planait au-dessus de ses moyens"

5.Posté par gilles le 20/05/2009 10:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
quelques solutions très simples pour annuler ce déficit :
-rappeler mr ZORRO-SPINETTA
-fermeture et vente de toutes les agences AIR FRANCE
-faire payer toutes boissons ou collations pendant les vols.
-faire payer les écouteurs
-aller plus loin dans le raisonnement du commissionnement 0 c-àd faire payer les agences de voyages afin qu'elles aient la chance de revendre notre Compagnie .
-et évidement demander une aide de l'ETAT.

6.Posté par nowykaczor le 20/05/2009 10:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A l'attention de gilles :

L'une des plus grosses charges de la compagnie, ce sont les salaires, et plus particulièrement la façon dont les salaires sont composés.

Quand on sait le nombre de primes diverses et variés que touchent les navigants, sans parler les télégrammes envoyés à... eux-mêmes lorsqu'un vol à du retard, je pense qu'il faut commencer par là !

Alors bien entendu on se prendra une grève, mais quelle différence ? On s'en prend déjà régulièrement, toujours pour les mêmes raisons, donc je ne vois pas trop où il y aurait un changement...

Car payer grassement ses salariés quand une société va bien : 100% d'accord, mais faire payer les pots cassés aux clients, là hors de question !

7.Posté par DANIEL le 20/05/2009 10:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour

Pas très valorisant pour l auteur cet article.

Mais comme dit VOYAGEUR 57... parle t il en son nom personnel ou au nom de son Journal ??? faudrait le préciser....
Car j ai connu, dans mon ancien emploi, des gens de presse (je ne peux les appeler journalistes!!!) qui assassinaient la Compagnie par des articles, vengeurs, suite à un refus de billet de faveur, ou d'un éductour Antilles, voir tout simplement sur la côte Méditerrannéenne ou Languedocienne Catalane, mais le WE évidemment !!!!

Maintenant si ce monsieur, préfère voir notre sol envahit par des Compagnies éffémères, souvent étrangères, plus ou moins sûres, c est son choix, et, il est large.
On a déjà perdu tant de fleuron, que l on croyait intouchable, dans notre pays.....

Bien triste exemple....la Sidérurgie, Tout ce qui touche au Textile...... ET attention LE VENT TOURNE.......La Presse est déjà blessée.......

Bonne journée

8.Posté par guiguess le 20/05/2009 10:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je pense que Mr Daluz n'est pas tres objectif dans son analyse , quand une entreprise doit faire face depuis plusieurs années a des secousses aussi violentes et imprévisibles que celles que nous subissons depuis 2001 ( attentats,guerres,SRAS,crise eco et j'en passe) et a force de "jongler" avec les hausses et les baisses du pétrole alors inévitablement elle se trouve a un moment donné confronté a plusieurs difficultés simultanés , il me semble que jusque la elle a bien managé tous ces bouleversements , reconnaissez lui au moins ce merite Jean

9.Posté par JF le 20/05/2009 11:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La recapitalistion d'AF a hauteur de 3 milliards dEuros (20 milliards de F) a largement été remboursé par AF si on considère les charges sociales, la taxe professionnelle, les dividents versés depuis 10 ans et le nombre d'emploi crées depuis cette période... AF est aujourd'hui le premier employeur privé d'Ile de France.

Ensuite qu'on ne soit pas d'accord sur les conditions de rétribution des agents de voyages, des conditions de transport sur BRU ou de la façon dont AF communique avec ces agents, c'est une autre affaire.

10.Posté par Pascal le 20/05/2009 13:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
JF oublie la vente de 60 % du capital d'AF par l'Etat!
AF, comme beaucoup d'autres sociétés renflouées puis privatisées, a été une très bonne opération financière pour l'Etat.
Et puis la dernière aide financière public date de 15 ans, alors, nowykaczor, faudrait peut être passer à autre chose et vivre avec son temps
Jean Da Luz est dans son rôle. Il titille les puissants et provoque des réactions... pas toujours très pertinentes.
Mon avis est qu'AF, quitte à avoir un mauvais résultat, a gonflé le passif de son bilan pour mieux rebondir sur le prochain exercice.
Les boursicoteurs ne s'y trompe pas : l'action a pris 12% ce matin

11.Posté par nowykaczor le 20/05/2009 13:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pascal,

Je vis justement avec mon temps, car force est de constater que systématiquement lorsqu'une grosse boîte française se plante, on injecte des millions dedans (dernières en date : les sociétés automobiles...).
Donc pour comprendre ce qui se passe aujourd'hui, inutile de faire la politique de l'autruche et faire comme si c'était la première fois qu'AF vivait au-dessus de ses moyens, narguait ses passagers et véhiculait de fausses informations quant à sa santé financière.

Donc oui, c'était il y a 15 ans, mais sans cette manne, la compagnie n'existerait tout simplement plus.
AF a remboursé ? C'est très bien, on ne lui en demandait pas moins...

C'est aussi grâce à cet argent du contribuable qu'elle a pu faire couler la concurrence, certes timide mais existante, d'autres compagnies françaises, telles que AOM, Air Liberté, Air Littoral, j'en passe et des meilleures.

Aujourd'hui, il ne reste plus rien !

Alors certes il reste bien de timides Easy Jet sur un PAR-NCE ou un PAR-TLS avec des horaires au compte goutte, mais hormis ça, quel choix avons-nous ?
Et par pitié, ne me parlez par d'Air Linair, transfuge, bien que très réussi, d'AF.

Bien entendu, libre à vous de ne pas être de mon avis, le dialogue reste ouvert.
Je donne ici simplement le mien, je ne cherche pas particulièrement à recruter des adorateurs.

12.Posté par MS le 20/05/2009 13:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si c'était si simple de diriger une si grosse entreprise, et gérer autant de salariés et une activité variée et complexe.... on serait tous à la place des dirigeants tellement critiqués !!!!

13.Posté par nowykaczor le 20/05/2009 13:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Personne n'a dit que c'était simple.

Mais si à chaque fois qu'une gestion est compliqué, ces mêmes dirigeants sont autorisés à duper les clients, où va-t-on ?
Que ce soit dans l'aérien ou dans tout autre secteur d'ailleurs.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com