TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Egypte : l'assouplissement du Quai d'Orsay sauvera-t-il la saison touristique ?

Le Seto et l'office de tourisme égyptien satisfaits


Rédigé par Anaïs BORIOS le Mercredi 11 Décembre 2013

Bonne nouvelle pour l'Egypte et pour les professionnels du tourisme : le Ministère des Affaires Etrangères vient enfin de revoir ses recommandations aux voyageurs, mercredi 11 décembre 2013. Une nouvelle qui devrait rassurer les clients, selon les TO interrogés, et permettre de relancer les actions de communication.



Les croisières sur le Nil reprennent dès les vacances de Noël © frank11 - Fotolia.com
Les croisières sur le Nil reprennent dès les vacances de Noël © frank11 - Fotolia.com
Alors que la Grande-Bretagne a levé la restriction des voyages vers Louxor, Assouan et Alexandrie depuis le 8 novembre 2013, en France, il aura fallu attendre un mois supplémentaire pour que le Quai d'Orsay se décide à assouplir ses recommandations.

De fait, certaines zones de la Mer Rouge et du Nil, notamment entre Louxor et Assouan, mais aussi Abou Simbel, passent en jaune (vigilance renforcée).

Le Caire est également en jaune. Seuls le Sinaï et le Sahara restent en rouge.

Dans les bureaux de l'Office du Tourisme d'Egypte à Paris, on a sorti le champagne, ce mercredi 11 décembre 2013.

"Nous célébrons tous cette bonne nouvelle, commente Nahed Rizk, la directrice de l'OT. Elle est le fruit de la bonne volonté de toutes les personnes qui nous ont soutenus : le ministre du tourisme et l'ambassadeur d'Egypte, les tour-opérateurs français et le Seto".

Les TO se réjouissent mais restent prudents

Après 3 années de crise, Nahed Rizk croit à la reprise de la destination. Après avoir proposé la gratuité aux 100 premiers enfants de moins de 12 ans inscrits pour les vacances scolaires de Noël, février et Pâques, l'OT renouvelle les opérations de communication.

"Nous lancerons le 16 décembre le même type d'opération en partenariat avec le Club Med", commente Nahed Rizk. Par ailleurs, une campagne publicitaire « Les Nouvelles d’Egypte », destinée principalement aux familles, a été lancée le 25 novembre dernier auprès de la presse grand public.

Elle sera diffusée en trois vagues, pour les vacances de Noël 2013, d’Hiver et de Pâques 2014.

Le changement de position du Ministère réjouit également les producteurs français, à commencer par le Seto, qui tenait son Forum annuel depuis lundi et se satisfait de la décision. "C'est une bonne nouvelle" a déclaré René-Marc Chikli, président du SETO. "Le travail de lobbying a porté ses fruits"

Mais aussi les tour-opérateurs, à l'image du groupe Transat, présent sur la destination avec Look Voyages.

Alors que le voyagiste envisageait de repousser l'ouverture de son club Lookéa Azur à Hurghada au mois de juillet 2014, il a finalement décidé de maintenir son ouverture en février, "en restant vigilant sur l’évolution de la situation à destination, précise une porte-parole. Il en va de même pour les hôtels balnéaires classiques".

"Transat a soutenu l'Egypte depuis toujours, nos efforts devraient être récompensés", ajoute Patrice Caradec, président France du groupe.

Une position qui contraste - pour le moment - avec d'autres géants du tourisme, que sont TUI et Thomas Cook. Alors que les maisons mère des deux marques ont repris les ventes vers la Mer Rouge, en France, les filiales ont décidé d'arrêter la commercialisation des produits Egypte.

Mais les choses pourraient évoluer. TUI France, notamment, serait "en train d'étudier la réouverture possible des Circuits Spécialistes de Nouvelles Frontières", confirme une porte-parole du groupe.

Reprise des croisières sur le Nil

Autre tour-opérateur à se réjouir de la nouvelle, FTI Voyages a beaucoup misé sur la destination. "C'est une excellente nouvelle, commente Mireille Blanc, directrice de production chez FTI, même si malheureusement, le Sinaï reste toujours en rouge (à l'exception de la bande côtière passée en orange et Charm el Cheikh en jaune, ndlr).

C’est (enfin !) un signal positif, qui va dans le bon sens". Elle ajoute tout de même un bémol, précisant qu'"en l’état, seuls les vols réguliers pourront alimenter les zones « rouvertes », il ne faut donc pas s’attendre à des miracles".

Le voyagiste a tout de même la maîtrise de ses vols au départ de Bâle Mulhouse vers Hurghada, qu'il consolide par l'apport de clients allemands et suisses.

Pour cette ligne, qui démarre le 15 décembre 2013, tous les dimanches, avec la compagnie Belair, le TO propose une offre "Egypte sans souci", pour toute réservation jusqu’au 31 janvier 2014 et des départs jusqu’au 30 avril, qui permet l'annulation sans frais jusqu’à 14 jours avant le départ. L'annulation est prolongée à 30 jours pour les départs entre le 1er mai et le 31 octobre 2014.

"Nous espérons que cette action contribuera au « redécollage » tant espéré de cette magnifique destination", précise Mireille Blanc.

Si l'offre sur la Mer Rouge est relancée, elle l'est également sur le Nil. Depuis deux semaines, Voyageurs du Monde commercialise deux croisières, déjà à moitié pleines.

"Je suis optimiste pour cette année, se réjouit Jean-François Rial, PDG de Voyageurs du Monde. Les croisières devraient être remplies, on ressent un véritable engouement et les clients ont compris qu'il n'y avait pas de problème dans cette zone".

Le voyagiste devrait très prochainement relancer son offre dans le Désert Blanc, via sa marque Terre d'Aventure.

Exit la fiche de sécurité du Ministère

Même topo pour Atalante, qui avait déjà décidé de se relancer sur le Désert Blanc la semaine dernière et annonce la reprise des croisières sur le Nil pour les vacances de Noël.

"L'avis favorable du Quai d'Orsay et l'arrêt de la fiche de sécurité obligatoire exigée par le Ministère vont faciliter la reprise des ventes, analyse Frédéric Giroir, DG d'Atalante.

Dès lors, les gros TO devraient recommencer à faire de la publicité et à envoyer des newsletters. Cette communication positive va nous aider à relancer la destination."

Malgré ses réjouissances, les TO pourront-ils rattraper la saison ?

Il y a deux semaines, dans un sondage, le réseau Selectour Afat annonçait "des ventes quasi nulles sur l’Égypte, alors que c’est traditionnellement la haute saison, notamment pour les croisières sur le Nil".

Les chiffres publiés par le Seto ne sont pas plus réjouissants.

Pourtant, sur place, un réceptif égyptien tempère les faits. "La situation est beaucoup plus calme qu'avant, ce sont les médias qui focalisent toujours sur les manifestations, qui se déroulent dans des endroits spécifiques et prévus a l'avance.

Tous les pays ont enlevé leurs restrictions de voyage pour l'Egypte et, en cette fin d'année, avec les vacances de Noel et le nouvel an, le tourisme en Egypte reprend son élan, surtout pour les stations balnéaires de Marsa Alam, Sharm El Sheikh, Hurghada et les croisières en haute Egypte. Il y a des Russes, des Allemands, des Italiens et des Anglais
".

Lu 2384 fois

Tags : egypte
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com