TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Espagne : Forfait-flash déclare forfait avec sa cessation de paiements !

« Les agences n'ont que leurs yeux pour pleurer...»


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Jeudi 9 Juin 2011

Le TO franco-espagnol qui faisait face depuis quelques temps à des difficultés financières a été déclaré en cessation de paiement. Une mauvaise nouvelle pour les agences de voyages comme pour les clients qui avaient réservé leur séjour d'été et qui vont avoir du mal à être remboursés.



Le site internet de Forfait-flash est toujours actif. On peut encore y faire des réservations, qui n'ont désormais aucune chance d'aboutir.
Le site internet de Forfait-flash est toujours actif. On peut encore y faire des réservations, qui n'ont désormais aucune chance d'aboutir.
On le savait mal en point, mais pas encore totalement anéanti.

Malheureusement, d'après nos informations, le TO Forfait-flash a été déclaré en cessation de paiement auprès du tribunal espagnol de Sant Feliu de Llobregat à coté de Barcelone. Un nouveau coup dur pour le monde du tourisme.

Pourtant, il y a encore quelques semaines, Emmanuel Filui le président de CCEE propriétaire de Forfait-flash, faisait bonne figure et laissait croire dans nos colonnes que son activité pourrait repartir...

Certes, il avait annoncé cesser la vente des séjours Port Aventura, qui représentait naguère 40% de son business. (Voir précédent article)

Mais il espérait relancer l'entreprise avec près de 3 millions d'euros dans des allotements à Ibiza, l'acquisition d'un hôtel à Lombok, au Costa Rica et de 16 hôtels en Tunisie.

Très confiant, il avait déclaré dans les pages de l'Echo Touristique « faire un investissement pour l'avenir car je sais que 2011 sera une année quasi blanche ».

De la poudre aux yeux ?

Plus qu'une année blanche, 2011 aura donc sonné le glas du TO. Une situation qui ne surprend guère le SNAV.

« Cet adhérent a été radié de chez nous le mois dernier par le conseil d'administration » explique Jean-Marc Rozé, le secrétaire général.

S'il refuse de nous livrer les raisons de cette exclusion, il est facile d'imaginer que le syndicat avait eu vent de la situation peu florissante du TO.

Forfait-flash et sa marque B2B Okipi, exerçaient en France grâce à une licence de libre prestation de service. Un dispositif qui permet aux entreprises de l'Union Européenne d'exercer légalement dans notre pays.

Mais le siège de la société étant à Barcelone, c'est la législation espagnole qui va s'appliquer. L'UCAVE, équivalent catalan du SNAV français auquel Forfait-flash était adhérent, n'a aucune information concernant cette affaire.

Remboursement compliqué

« Les agences n'ont que leurs yeux pour pleurer » avance réaliste Maître Emmanuelle Llop, avocate à la cour chez Clyde&co.

En effet, lorsqu'une société est déclarée en cessation de paiement, c'est qu'il n'y plus assez d'argent pour payer les fournisseurs.

«  D'autant plus que pour une entreprise de tourisme, il n'y a pas grand chose à vendre pour renflouer les caisses ».

Les employés le savent bien. Toujours à leur poste, mais non payés depuis deux à trois mois, ils n'osent plus répondre au téléphone.

« Toute la journée nous avons droits à des insultes et menaces de la part des fournisseurs, des clients et des agences de voyage » témoigne un des salariés.

Ces derniers ont d'ailleurs publié un billet sur le forum du Routard, pour s'excuser auprès des consommateurs excédés.

« Quelques uns on eu la chance d'être remboursées grâce au système de recrédit carte bleue du TPV de la banque française. Mais ce processus est limité à dix opérations par jour et creuse davantage le découvert du compte de la société. Dès que la banque s'en apercevra, elle bloquera les accès » détaille un des employés.

Sur le forum, certains veulent porter plainte auprès de la gendarmerie. D'autres encore veulent saisir la DGCCRF. Mais toutes ces actions ont peu de chance d'aboutir.

Il faut en effet prouver que l'organisme a volontairement escroqué les consommateurs. Un recours qui promet d'être long et difficile.

Lu 8815 fois

Notez


1.Posté par ponset le 10/06/2011 08:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Question : le SNAV a-t-il informé ses adhérents de cette radiation ? A-t-il adressé une mise en garde aux agences ?

2.Posté par NOUVELLES DESTINATIONS le 10/06/2011 09:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
De nombreux clients (agences ou particuliers) se sont retournés vers Nouvelles Destinations pour la réservation des packages Grand Prix en Espagne. Afin d’accueillir les nombreuses demandes, il a été mis en place une ligne dédiée pour la réservation de ces produits spécifiques durant les derniers jours et dernières heures avant le début de ces évènements sportifs diffusée par mailing à toutes les agences de voyages. Une mise à jour de notre site a été faite dans ce sens. Les mêmes actions sont actuellement mises en place pour être présent de la même façon pour le prochain rendez-vous sportif espagnol du 24 au 26 Juin 2011, le Grand Prix de F1 sur le Circuit de Valence.

3.Posté par LEFEVRE le 06/07/2011 12:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Depuis plusieurs jours je voulais me rendre sur le site OKIPI car j'avais une réservation en *Espagne pour cet été du 09 au 13 juillet en voyant que le site était fermé j'ai contacté l'hotel où j'avais réservé via OKIPI et là on m'a annoncé que je n'étais pas inscrite pourtant mon séjour était payé depuis décembre 2010. Un membre de ma famille qui avait aussi payé son séjour intégral a appelé l'hotel où il devait se rendre et pareil il n'est pas enregistré à l'hotel on m'a dit que les réservations d'OKIPI étaient toutes annulées car OKIPI ne payait pas.

4.Posté par Will le 08/07/2011 17:18 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moi exactement pareil comment se faire remboursser?

5.Posté par LEFEVRE le 15/07/2011 08:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Peut-être qu'il faudrait créer un groupe de victimes et porter plainte le conseiller juridique de ma banque m'a dit que la procédure était très chère mais si nous nous regroupons tous cela nous coûtera peu et nous récupèrerons notre argent. C'est pour moi un principe, j'ai pu partir trois jours mais pour certains ce sont des mois de privations et rien à l'arrivée je pense que nous sommes très nombreux et qu'on doit être entendu.

6.Posté par Janine le 27/07/2011 16:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au mois de Mai nous avons eu aussi la désagréable surprise de ne pas pouvoir entrer dans le parc Port Aventura avec des billets achetés auprés de Meyclub/Forfait flash ... Aprés plusieurs discussions, mes enfants en pleurs !! un agent de forfait flash est venu nous donner des billets pour que l'on puisse entrer dans le parc. Que de mauvais souvenirs ! heureusement notre séjour aprés c'est bien passé. A notre retour Meyclub s'est excusé . mais rien de forfait flash et en voyant cet article .. je me dis que notre séjour aurait pu être plus mauvais ! .. je croise les doigts pour toutes les personnes qui ont acheté des billets Port aventura ...

7.Posté par Un des derniers employés de CCEE le 28/07/2011 12:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous les employés de Forfait-Flash sommes vraiment contrariés pour tous les clients qui se retrouve dans les problèmes engendrés par ces nouveaux directeurs, et nous sommes vraiment désolé de ne pas pouvoir faire plus pour les aider, les comptes étant bloqués, ils nous est impossible de rembourser.
Je ne sais pas qui vous as communiqué que la société était en cessation de paiement, mais sachez que depuis le 09/06, la société est toujours ouverte, aucun dépot de bilan n'a était déposé. Par contre il n'y a plus aucune activité (plus de téléphone, plus de site, plus de fournisseur). Il y a encore 6 employés bloqués dans cette emprise qui depuis trois mois, non pas reçu leur salaire et qui sont dans l'attente de la cessation de paiement pour pouvoir enfin sortir de cette engrenage.

8.Posté par Un des derniers employés de CCEE le 28/07/2011 12:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Attention l'adresse mail correct est indigne2011@hotmail.fr

9.Posté par COCO DU 11 le 28/07/2011 17:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis aussi une victime d'OKIPI à qui je faisais toute confiance depuis des années sans aucun problème. Séjour réservé en janvier et payé mais, à ce jour, l'hôtel n'a jamais rien reçu, j'ai donc dû repayer mon séjour. Plaintes déposées en France et à diverses associations de consommateurs avec espoir de me faire rembourser !!!Il faut se regrouper sur des forums pour avoir plus de pouvoir, courage à tous

10.Posté par LEFEVRE le 28/07/2011 18:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ma banque me dit que les frais de justice vont être élevés mais si on se regroupe ça diminuera d'autant.

11.Posté par Ricardo Bellott le 21/05/2015 15:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour je voudrai savoir si maintenant toutes les victims dOKIPI et FORFAIT FLASH on pu se faire rembourser?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com