TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Eté 2013 : les destinations méditerranéennes au beau fixe dans les agences

La croisière progresse


Rédigé par Anaïs BORIOS le Mardi 9 Juillet 2013

La tendance se confirme : cet été, les destinations méditerranéennes sont très demandées en agences de voyages. L'Espagne, la Turquie et la Grèce attirent à nouveau les clients français, en circuit, mais surtout en clubs. Autre produit qui marche : la croisière, en progression dans les réseaux. Le point avec Selectour Afat, le CEDIV, TUI France et Thomas Cook France.



Le bassin méditerranéen repart de plus belle. En tête des demandes : l’Espagne continentale, la Grèce, la Crète, la Croatie, la Turquie, l'Italie, ou encore les Baléares et les Canaries - DR : JDL
Le bassin méditerranéen repart de plus belle. En tête des demandes : l’Espagne continentale, la Grèce, la Crète, la Croatie, la Turquie, l'Italie, ou encore les Baléares et les Canaries - DR : JDL
Les villages clubs et les croisières sont les produits les plus vendus cet été par les agences Thomas Cook, comme celles du réseau Selectour Afat.

Dans les agences du groupe TUI France, les Clubs Marmara, les Circuits Nouvelles Frontières sur les USA, la Norvège et la Russie et les séjours haut de gamme Passion des îles vers la Polynésie, Maurice et les Seychelles font recette.

"Les produits proposant une différenciation majeure, du type Splashworld en club Marmara sont les premiers à être réservés, commente une porte-parole du groupe.

Mais aussi "des produits proposant une expérience, une rencontre, de la découverte comme les circuits Nouvelles Frontières".

Le all-inclusive fait recette

Mais qu'il s'agisse d'un club, d'un circuit ou d'une croisière, la majorité des clients français opteront cet été pour une formule en all-inclusive.

"L’avantage pour les clients, c'est la possibilité de verrouiller le budget vacances grâce au tout inclus", indique une porte-parole de Selectour Afat.

"Cela s’explique par une recherche du petit prix, qui est plus que jamais d’actualité avec la persistance de la crise économique".

A noter que ces ventes se concluent beaucoup en dernière minute, voire en ultra dernière minute, entre J-7 et J-3 du départ, dans les agences du premier réseau de distribution de France.

Même pour les agences du Cediv, qui sont habituées à vendre du à la carte, "les clients sont beaucoup plus nombreux cette année à vouloir des tarifs compétitifs", indique Pierre Doucet, de l'agence Terre d’Ailleurs.

"Les clients disent « j’ai tel niveau de budget, si ce n'est pas possible, on ne part pas » et comme le budget est super court….on devine la suite", ajoute Pascal Cordier, d'Ambre Voyages.

Les ventes été ne sont pas faites et ne seront pas au même niveau que les années précédentes. Les dernières minutes font le bonheur des pureplayers".

Pour autant, chez TUI France, une hausse du panier moyen est constatée, les voyagistes ayant "globalement tous ajusté leur stock face au contexte" et proposant par conséquent, "moins de promos et de produits bradés".

Du côté de Thomas Cook, les VDM sont jugées satisfaisantes, "dans des proportions équivalentes à l’année dernière", commente Bénédicte Neichel, directrice marketing et communication du groupe, avec un panier moyen stable par rapport à 2012.

Alors que pour les agences Marmara et Nouvelles Frontières, elles sont importantes sur la Tunisie, et pas spécialement sur les destinations prisées, à moins de 4 heures de vol de la France, telles l'Italie, Corfou, Rhodes, qui sont déjà très bien remplies, notamment en départ régional.

Un véritable engouement pour la Méditerranée

Le bassin méditerranéen justement repart de plus belle, comme le soulignait il y a quelques jours, une étude du cabinet Protourisme.

En tête des demandes : l’Espagne continentale, la Grèce, la Crète, la Croatie, la Turquie, l'Italie, ou encore les Baléares et les Canaries.

Les ventes Tunisie, en revanche, ne semblent pas repartir.

La clientèle des agences Selectour Afat, habituée à partir sur des formules de 15 jours à des prix attractifs réduit la durée des séjours, "en raison des budgets plus élevés de l’Espagne, la Crète, etc, qui n'offrent pas d’alternative balnéaire pur / famille à petits prix", précise le service communication.

Par contre, sur la France, "les ventes sont bonnes en particulier en région PACA, mais il reste encore beaucoup de stocks, la météo de ces dernières semaines n’ayant pas été favorable à la destination !", estime Selectour Afat.

Un topo partagé par Adriana Minchella, présidente du Cediv. "Nous avons constaté une chute énorme des demandes à partir du mois de mai, alors que nous étions en avance sur les réservations.

Hormis le Sud, notamment le Languedoc Roussillon, ça devient difficile de vendre la France, et la météo a beaucoup influé là-dessus.

D'une manière générale, la vente de voyages est de plus en plus liée au climat et aux événements, et il devient de plus en plus dur de prédire le comportement des clients
".

VDM contre Early Booking ?

Adriana Minchella - DR
Adriana Minchella - DR
Alors que les agences généralistes et les pure-players sont en plein dans le rush des VDM, d'autres, plus axées sur le "à la carte" ont déjà la tête dans les réservations de 2014.

C'est le cas notamment pour plusieurs agences du Cediv. "Les offres early booking fonctionnent de mieux en mieux, et les clients sont plus nombreux à venir à l’agence pour préparer leurs futures vacances" précise Pierre Doucet de l'agence Terre d’Ailleurs, avec notamment "beaucoup de demandes sur du long courrier", constate Stéphane Fulcrand de Salagou Voyages.

"Ces clients-là savent que les billets d'avion leur coûteront moins cher en les prenant à l'avance, commente Adriana Minchella.

Et les tour-opérateurs devraient réfléchir à cela : proposer des offres qui pousseraient les clients à réserver plus tôt, au lieu de leur donner de fausses idées sur les prix, avec leurs promos".

En exemple, elle cite les croisiéristes, "qui ont intégré ce principe depuis longtemps, en proposant des offres bon marché en early booking, adaptées aux familles avec enfants.

Pour autant, il faut qu'ils gardent leur logique commerciale et arrêtent de brader en VDM. Cela n'est pas cohérent pour le client et lui donne de mauvaises habitudes. A la place, ils pourraient proposer des réductions sur les excursions
".


Lu 1666 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:15 Selectour : le congrès s'ouvre ce lundi à Québec


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com