TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





FRAM : des avantages sociaux en sursis aux prochaines élections professionnelles ?

3 listes (CGT, FO et CFDT) sont présentées


Rédigé par Pierre CORONAS le Lundi 21 Mars 2016

Le 31 mars 2016, les employés de FRAM SAS pourront choisir les membres du comité d'entreprise et leurs représentants du personnel, lors des premières élections professionnelles organisées au sein du groupe depuis son rachat, fin novembre 2015. Le deuxième tour est, lui, prévu pour le 28 avril. Beaucoup de salariés craignent que ces élections soient le préalable à la dénonciation des accords d'entreprise par la nouvelle direction, dès que la composition du nouveau CE sera connue.



Les salariés de FRAM éliront leurs représentants et les membres du CE le 31 mars et le 28 avril 2016 - DR
Les salariés de FRAM éliront leurs représentants et les membres du CE le 31 mars et le 28 avril 2016 - DR
Leur organisation aura pris du temps, mais les élections des délégués du personnel et des membres du comité d'entreprise de FRAM SAS auront bien lieu prochainement.

Le premier tour de ce premier scrutin interne depuis le rachat du groupe par LBO France et Karavel-PromoVacances aura lieu le 31 mars 2016 de 09h à 15h. S'il est nécessaire, le deuxième tour se déroulera, lui, le 28 avril 2016.

Selon la note d'information et le protocole d'accord préélectoral que nous avons pu consulter, 14 sièges (7 titulaires et 7 suppléants) sont à pourvoir pour les délégués du personnel.

Parmi eux, 2 titulaires et 2 suppléants représenteront les employés des groupes A et B du 1er collège. 5 titulaires et 5 suppléants sont également prévus pour le 2ème collège, qui représente les agents de maîtrise, les cadres et assimilés des groupes C à H.

Pour le comité d'entreprise (CE), 5 titulaires et 5 suppléants seront élus : 1 titulaire et 1 suppléant pour le 1er collège, 3 titulaires et 3 suppléants pour le 2ème collège et 1 titulaire et 1 suppléant pour le 3ème collège.

Les employés de FRAM pourront voter dans la salle de réunion du siège de Cornebarrieu, à l'entrée du site.

Les syndicats avaient jusqu'au 4 mars 2016 à 17 heures pour communiquer leurs listes de candidats à la direction des ressources humaines (DRH).

3 listes pour un mandat de 4 ans

Selon nos informations, les salariés auront le choix entre les candidats de trois listes : celles de la CGT, de FO et de la CFDT.

Les trois organisations ont transmis leurs professions de foi aux employés de FRAM SAS. Jusqu'à l'éventuel 2ème tour du scrutin, elles peuvent également leur adresser 4 mails pour les convaincre de voter pour elles.

Les membres du CE et les délégués du personnel élus disposeront d'un mandat de 4 ans.

En interne, certains salariés s'étonnent de la lenteur dont a fait preuve la nouvelle direction pour organiser ces élections.

"Il était temps ! C'est louche qu'ils aient attendu aussi longtemps, nous confie un employé qui préfère rester anonyme. On a l'impression que les institutions de représentation du personnel ne sont pas une priorité pour Karavel..."

Un autre espère "que les salariés voteront pour ceux qui les défendront le mieux, hors de toute considération syndicale et politique."

Un vœu pieu quand on s'intéresse à la conception du rôle des élus CE et des représentants du personnel des nouveaux actionnaires et propriétaires de FRAM.

Vers une dénonciation des accords d'entreprise ?

"Le CE a pour rôle de faire remonter les demandes et les préoccupations des salariés, tout en étant dans une démarche d'échange constructif et pas dans un rapport de force", explique ainsi une source anonyme.

Selon cet interlocuteur, l'objectif de créer le "leader français du tourisme" ne se fera qu'à ce prix.

"Karavel a 3 préoccupations : les actionnaires, les clients et les collaborateurs. D'ailleurs, un tiers des employés du groupe en sont actionnaires, poursuit-il.

Chez FRAM, une vraie dynamique est en train de se créer. D'un côté, la technologie avec Karavel et, de l'autre, le savoir-faire et le personnel de FRAM. Tout se remet en route dans la transparence et c'est une bonne chose par rapport à certaines pratiques passées."

En revanche, pour les représentants du personnel, les préoccupations sont beaucoup plus terre à terre.

Ils craignent notamment la possible dénonciation des accords d'entreprise dès que le nouveau CE sera élu.

Et si tel est le cas, les salariés pourraient bien devoir rapidement dire au revoir à certains de leurs avantages...

Lu 3599 fois

Notez

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

21.Posté par WOOLFIE le 30/03/2016 07:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En service commande pour Karavel !!! Trop drôle cette remarque, signe d'un manque d'arguments flagrant !
Plus personne n'a envie de souhaiter bon courage aux salariés de Fram, rien ne va jamais pour eux... Vous devriez être rassurés d'avoir un salaire à la fin du mois, plusieurs dizaines de vos collègues n'en n'ont plus, mais non, cela ne vous suffit pas, il faut se plaindre, râler.. C'est misérable et c'est cette image que vous renvoyez à la profession...

20.Posté par faitemoirire le 29/03/2016 14:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Exactement "acetylene" nous ne sommes pas dupes...

19.Posté par acétylène le 29/03/2016 12:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"WOOLFIE" et "Milooze"

En service commandé pour Karavel, deux jours avant les élections...

Avec une promotion à l'appui ?

18.Posté par farhat bouregba le 26/03/2016 16:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Papadopoulos ,tout d'abord la politesse que tu me conseille de l'acquirire , est loin de toi et de tes agences de voyages que tu défends deuxiement , rassure toi qu'on va pas mourire de faim si ces voleurs ne vendent pas la Tunisie ou toute l' afrique et ce n'est pas la question ici ...plutôt lorsque un investissaire investi à l'étranger et fait travailler plus que 120 personnes permanents dans son établissement , doit les payer avant de s'enfuire , comme il l'a fait Fram ! Construire un fonds de commerce pendant 20 ans sur les dos des salariés et voler leurs indemnités de licenciement , est tout a fait logique pour toi !!! Alors là c'est toi que tu doive être poli et réaliste !!

17.Posté par faitemoirire le 26/03/2016 14:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Milooze tu crois vraiment que nous sommes nantis?!!lol
De nos jours on ades "tickets restros" et on est nantis...lol
Ils ont bien reussi leur lavage de cerveau avec cette crise...
PS : moi je ne me permet pas de juger quand je ne travaille pas ds la société en question...

16.Posté par WOOLFIE le 26/03/2016 12:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une fois de plus, les salariés de FRAM font la fine bouche et râlent alors qu'ils ont un salaire à la fin du mois !!!
C'est FRAM qui a été racheté, il est normal que leurs salariés se calent sur les salariés de KARAVEL, les règles étaient claires dès le départ !
Merci à Milooze de recadrer un peu ces personnes qui sont incapables de voir plus loin que leur nombril !

15.Posté par Milooze le 25/03/2016 16:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je vous assure que de ma place, il est proprement indécent de voir ces nantis et privilégiés gavés d'avantages en tous genre trouver toujours à se plaindre Le simple fait d'avoir un boulot devrait être considéré comme un avantage social. Au chômage depuis 4 ans, je troque volontiers ma place contre la leur même sans tickets restaurants.

14.Posté par faitemoirire le 25/03/2016 16:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bat toi papadopoulous voyons !! Ai plus confiance en toi !! Et regarde vers le haut plutôt que vers le bas! Essaie un peu et ne sois pas defaitiste ! Il faut toujours regarder vers le haut.

13.Posté par Papadopoulos le 25/03/2016 11:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bon, on rester là car visiblement ce dialogue n'apporte rien de constructif.
Vous en voulez au monde entier, vous en avez le droit.
Vous avez une image partielle de ce qui se passe dans les agences qui vous vendent ? Vous en avez le droit de l'avoir.
Vous considérez que le métier que vous faites est superflu ? Vous en avez le droit aussi. Même si vous vous trompez: le tourisme (aussi superflu que soit-il) est le 2ème secteur d'emploi en France.
Je vais vous prendre au mot et je vais juste intervertir FRAM et Karavel dans votre phrase:
"Suggestion : et si les salariés FRAM se battaient pour obtenir les mêmes merveilleux "avantages" pour leurs homologues Karavel, hein ? "
Vous en dites-quoi ?

J'en étais sur.

PS: Pour votre info, oui je suis mon propre patron (par choix) et j'ai 0 salariés (un choix aussi). Les règles fiscales françaises étant trop compliquées à expliquer ici, j'ai fait ce choix qui me permet d'avoir du temps pour moi et pour ma famille. Je travaille pour vivre, je ne vis pas pour travailler.

12.Posté par salarié le 25/03/2016 10:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Papadopoulos

C'est vous qui vous obstinez à faire semblant de ne pas comprendre... Oui, le tourisme est une distraction superflue en période de crise pour celui qui peine boucler ses fins de mois !

Comme le restaurant, le cinéma, et les week-ends au ski, entre autres.

Suggestion : et si les salariés Karavel se battaient pour obtenir les mêmes merveilleux "avantages" que leurs homologues Fram, hein ? (le Fram cédé à la barre du tribunal, rappelez vous, alors, la sueur du salarié Karavel payé au lance-pierres, pouët pouët !)

Vous, on dirait que c'est le contraire qui vous excite : nivellement par le bas, vous dis-je.

Etes-vous patron, Mr Papadopoulos ?
Oui, sans doute, pour avoir ce pouvoir de vous venger de propos qui vous contredisent.
Les brochures, zou ! à la cave !

L'avis de VOS salariés ?

11.Posté par Papadopoulos le 24/03/2016 15:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oulà ! Oulà ! On s'enflamme et on fait fausse route.
@Acetylène: vous en voulez aux ex dirigeants de FRAM car ils ont fait en sorte qu'un bijou du tourisme français soit emmené à déposer le bilan. Et je vous comprends.
Si les nouveaux élus du CE arrivent à garder les mêmes acquis sociaux que lorsque vous étiez sous bannière FRAM, tant mieux pour vous. Vraiment.
Mais avez vous songé une seconde à vous mettre dans la peau d'un salarié Karavel ? Il ne bénéficie pas de vos (maigres, je le concède) avantages sociaux. C'est avec sa sueur que l'entreprise qui l'emploie et à qui il a participé à la construction, vous a racheté. Est-il normal que ce salarié qui a trinqué pour faire en sorte que son entreprise vous rachète et vous continuez à avoir un job qui vous nourrit et paye vos factures, je dis bien est-il normal que ce salarié ne bénéficie pas des mêmes avantages que vous? Mettez-vous une seconde à sa place: il vous sauve du chômage et comme remerciement, vous lui demandez que vos émoluments soient supérieurs aux siens. C'est comme si vous sauvez quelqu'un, que vous l'accueillez chez vous, vous l'invitez à votre table et au moment du service, il exige une part plus importante que la vôtre. Voilà l'image que ça véhicule votre réflexion.
Mais encore une fois, je ne suis pas acteur, je suis que spectateur...
...et à ce titre, justement, je m'adresserai à "Salarié".
Quand vous dites : "Sans même parler des agences de voyage, dont l'activité relève du superflu." c'est sympa d'y penser ainsi de nous, qui sommes vos clients. Si notre activité est superflue, que vient faire les brochures FRAM sur nos étagères ?
Vous avez une vision étriquée cher "salarié" du monde des agences de voyages. Le temps où on voyageait à l’œil c'est fini. Aujourd'hui on paye même nos éductours et on met des jours de RTT pour y participer. Comme vous dites..;"l'économie c'est une chaîne, même si certains s'emploient à la briser jour après jour" ...et vous en faites partie. Car à partir d'aujourd'hui, grâce à vos réflexions, les catalogues FRAM descendront à la cave et j'attendrai que le commercial FRAM m'appelle pour me demander pourquoi les ventes sont passé du jour au lendemain de X€ à rien. Je lui répondrai que visiblement pour vous, notre activité est superflue.

10.Posté par salarié le 24/03/2016 10:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Papadopoulos

Avec votre logique, on aligne tous les salariés vers le bas, on leur laisse uniquement de quoi payer l'essentiel (et encore !), donc le revenu baisse, et par conséquent la consommation baissera aussi.
Qui dit baisse de la consommation, dit moins d'achats, et donc moins d'argent pour les entreprises, dont certaines vont se retrouver en difficultés, et donc licencier.

Sans même parler des agences de voyage, dont l'activité relève du superflu. D'ailleurs, les salariés de ces mêmes agences, s'ils ne bénéficiaient pas de conditions avantageuses pour voyager à titre privé, n'auraient pas les moyens de payer plein pot ce que payent leurs clients, ces mêmes clients qui les font vivre et dont les patrons n'ont pas forcément mis en application votre logique fataliste.

L'économie, c'est une chaîne, même si certains s'emploient à la briser jour après jour.

9.Posté par acétylène le 24/03/2016 10:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
papadopoulos, il n'est pas question des petites agences de voyage qui vivovent (on est désolé pour elles) mais d'une boîte jadis florissante, grâce à la conjoncture, certes, mais aussi à l'immense majorité de ses petites mains, boîte pilotée par une famille de milliardaires incompétents, et qui resteront de toute façon milliardaires même en ayant amené la boîte à la failite et mis à la poubelle 77 de leurs salariés, + ceux des filiales à l'étranger ! Et ça, c'est pas la faute à Karavel, pour une fois.

Vous voulez quoi ? Que tout le monde soit tiré vers le bas ? Retour au XIXème siècle ?
C'est ça, votre raisonnement ? Voir + malheureux que soit pour se contenter de son propre sort ?

8.Posté par Papadopoulos le 24/03/2016 09:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher faitemoirire,
On s'est mal compris: loin de moi de prôner un rabais des acquis sociaux (d'après-tout, c'est votre boîte, c'est vous que vous êtes concernés, pas moi). Je voulais démontrer à Acetylène que les avantages sociaux qu'elle considère comme normales, ne le sont pas pour une grande majorité des salariés du secteur touristique.
J'oserai penser qu'au vu de vos remarques sur les performances syndicales de vos élus, vous êtes candidat à ces élections. J'ose aussi espérer que vous êtes l'homme (ou la femme) providentielle qui va casser le bras de la Direction et imposer le point de vue des salariés FRAM. Dans ce cas je vous souhaite toute la réussite du monde. Sincèrement.
Mais si vous n'êtes pas ce Messie que vous espériez, j'ose croire que vous n'êtes qu'un parmi d'autres qui râlent contre la Direction quand ça va pas et contre les élus quand ça va pas non plus. En somme, quelqu'un qui râle, qui critique mais sans faire des propositions constructives. La critique sans proposition, n'a jamais fait avancer le Schmilbick.

7.Posté par faitemoirire le 23/03/2016 14:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais bien sur "papadopoulos" ne demandons rien, ne nous battons pas, ne réclamons surtout pas de ticket restos et surtout pas de 13 eme mois. Je propose meme que nous baissions de 20 pour cent notre salaire. Si Karavel a decidé de racheter FRAM ils doivent "assumer", nous travaillons pour avoir une vie décente pas pour survivre !!!!

6.Posté par Papadopoulos le 22/03/2016 20:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
Je sens Farhat très amer à cause de l'abandon par Karavel des filiales à l'étranger de FRAM. S'il est bien dommage à mon avis que le professionnalisme et la qualité du service dans les ex Framissima soit perdu, il faut rester non seulement poli, mais aussi réaliste: avec ce qui se passé en novembre à Paris et aujourd'hui à Bruxelles, sans oublier les récents attaques de Ben Serdanne, il est clair que les destinations d'Afrique du Nord auront du mal à faire le plein pour la saison et dans ce cas, maintenir des rotations aériennes coûte que coûte, aucun TO ne prendra pas le risque. (D'ailleurs Farhat, avec des réflexions comme les vôtres, vous n'incitez pas non plus les agents de vendre la Tunisie et le Maroc, ça vous desserve, mon ami, même si ça ne soulage pas).

Quant à Acétylène, laissez-moi vous décrire le quotidien d'une agence de voyages: pas de ticket resto (c'est uniquement pour les entreprises de +11 salariés) - du coup le "la majorité de salariés en bénéficient" ne tient plus comme argument. La mutuelle, oui c'est obligatoire depuis le 1er janvier et co-financé par l'employeur, mais il faut voir les garanties sont bonnes ou pas.
Quant au 13ème mois... c'est du fantasme. En ces temps où les agences jouent sur la corde raide, s'acharner à se faire croire qu'un modèle qui a emmené une boîte devant le tribunal est toujours la bonne voie, c'est purement suicidaire.

5.Posté par farhat bouregba le 22/03/2016 13:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qui dit de nos jours , " ..fram ..", dit infidelite' et trahaison ! Cette socite' et tous ceux travaillent a la direction sont des voleurs et des assassins qui volent les droits des travailleurs partout au monde ! Soit qu'ils font des elections ou pas , sa revient aux meme !! Merde pour votre de'mocracie et droits de l'homme ...des slogans mensongeres !

4.Posté par faitemoirire le 22/03/2016 11:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faut donc compter sur les delegués syndicaux ou representants du personnel pour nous defendre ? Mais laissez moi ( nous) rire !!!!
Ou étaient ils pour nous defendre lors du depot de bilan? Les a t on entendu? Les a t on vu se "battre " pour nous? Non, JAMAIS !
Alors helàs ne comptons que sur nous meme... Et surtout en esperant que ce fameux "karavel" soit un minimum "social"...
Les anciens patrons nous ont "liquidés" et les delegués syndicaux abandonnés....

3.Posté par Désespoir le 22/03/2016 08:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Demandez aux salariés de Karavel si ils ont des tickets Restau, un 13 ème mois quel qu il soit et une mutuelle mise en place par obligation cette année.
Choisissez bien vos représentants!
A bon entendeur...

2.Posté par zanzibar le 22/03/2016 07:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"dans la transparence et c'est une bonne chose par rapport à certaines pratiques passées."

Mais bon sang, on parle de qui, là ?
Du petit personnel (la grande majorité) qui regardait le train passer en restant à quai ?
Ou du noyau obscène qui se gavait tout le temps, périodes de splendeur et de misère alternées ?
Pourquoi cette boîte jadis florissante s'est retrouvée à la ramasse au tribunal de commerce ?

Faut arrêter de tout confondre, très à la mode l'amalgame, surtout quand c'est Karavel qui dénonce le passé pour justifier ce qu'il s'apprête à faire subir aux "privilégiés" rescapés du plan social...

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com