TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





FTI Voyages : comment le TO allemand veut devenir un acteur majeur en France

Le TO s'engage hors de ses bases historiques


le Jeudi 16 Janvier 2014

Après un an d'activité dans l'Est de la France, FTI Voyages semble prêt à s'attaquer au reste de l'Hexagone. Totalement dédié au B2B, il compte séduire les agences de voyages grâce à ses stocks ainsi que son outil de package dynamique, qui permet de piocher des vols dans les inventaires des compagnies et de trouver le meilleur prix.



Le site vitrine de FTI Voyages. DR
Le site vitrine de FTI Voyages. DR
FTI Voyages‎ passe à la vitesse supérieure.

Un an après avoir repris le tour-opérateur alsacien Voyage Lesage/Starter et consolidé ses accords commerciaux avec les grands réseaux, le voyagiste souhaite désormais s'étendre sur tout l'Hexagone.

En effet, ses 48,2 M€ de chiffre d'affaires (+8%) ont été en majeure partie réalisés dans l'Est de la France, la région historique de Starter.

Afin de partir à la conquête du reste du pays, il s'engage pour la première fois hors de ses bases historiques de Strasbourg et Bâle-Mulhouse avec des sièges réservés à Paris, Nantes, Lyon, Brest, Bordeaux et Toulouse.

Au total, près de 103 700 places sont disponibles sur la saison estivale, en complément de son offre dynamique.

Un outil informatique qui scanne les GDS

En effet, FTI dispose d'un outil informatique qui scanne les GDS et fait remonter les stocks aériens aux meilleurs tarifs.

Un billet d'avion à combiner ensuite avec les disponibilités hôtelières du groupe.

En plus de ses engagements charter, il travaille ainsi avec des compagnies régulières et des low-cost, comme Volotéa à Nantes, easyJet ou encore Transavia.

Il offre également des départs depuis des aéroports allemands ou belges pour capter la clientèle frontalière.

"Cet outil nous permet de limiter nos risques mais également d'offrir encore plus de possibilités de vols à nos clients" explique Thomas Giband, le chef des ventes et du marketing.

Près de 30% de son offre aérienne est ainsi vendue hors engagements, via ces packages dynamiques maison.

"De quoi proposer une offre très flexible et des excellents tarifs aux clients" poursuit Anke Hsu, la directrice générale.

Des destinations classiques appréciées par les Français

Cet outil entièrement réservé à la distribution n'a pas vocation à devenir grand public, le TO étant entièrement dédié au B2B, tout comme sa maison mère en Allemagne.

Son site internet vitrine permettra à terme de réserver des séjours. Mais la vente directe n'est absolument pas sa priorité.

D'autant plus qu'il est aujourd'hui référencé par tous les grands réseaux et vient de signer avec Selectour Afat en septembre dernier.

Un discours qui devrait plaire aux agences de voyages, FTI programmant pas mal d'hôtels déjà connus sur le marché.

Il possède même des engagements sur certains clubs vendus par des TO français. "Nous pouvons être moins cher et surtout proposer une desserte aérienne différente grâce à notre outil de package dynamique" assure Anke Hsu.

Coté production justement, le voyagiste bénéficie de la puissance d'achat de sa maison mère, FTI Group, 4ème TO allemand.

Fort d'un chiffre d'affaires de 2,1 milliards d'euros en croissance de 18%, le groupe programme 80 destinations comptant plus de 3,5 milliards de possibilités de séjours.

Un immense stock dans lequel FTI a pioché 790 produits, dont certains sont destinés uniquement au marché français, comme le Sénégal, le Maroc et la Tunisie, peu vendus en Allemagne.

Açores, Monténégro, Chalcidique, Minorque pour l'été

Mais le groupe est surtout très fort sur la Turquie, les Canaries ou les îles Grecques.

Concernant le long courrier, on trouvera des produits aux Antilles, au Cap Vert, à Cuba, à la Réunion, en République Dominicaine ou en Thaïlande.

Pour cet été, il lance également les Açores, le Monténégro, la Chalcidique ainsi que Minorque.

Et pousse les Emirats, avec l'arrivée en brochure du Double Tree by Hilton Marjan Island Resort & Spa, l'un des premiers établissements tout compris de Khas Al Khaimah.

Notons aussi l'arrivée d'une brochure Drive, pour la location de voiture. Une solution retenue par certains réseaux, comme Nouvelles Frontières.

Cette production plutôt classique est présentée dans trois catalogues, la brochure moyen courrier trop volumineuse étant scindée en deux.

Grâce à ses nombreux stocks sur des destinations tendances et son outil de package dynamique, FTI espère développer sa notoriété et séduire les vendeurs de toute la France.

En revanche, coté rémunération, il ne s'est pas montré particulièrement généreux.

"La commission n'est pas notre priorité, nous n'avons pas les moyens de nous aligner sur certains autres grands opérateurs.

Nous souhaitons convaincre les agences grâce à nos produits d'un excellent rapport qualité-prix et notre service"
espère Thomas Giband.

Lu 3834 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 22 Octobre 2017 - 23:16 Plongée sous-marine : le TO Subocea refait surface

Vendredi 20 Octobre 2017 - 11:06 Evaneos vise les 800 000 voyageurs cumulés en 2020


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com