Loading


Forfaitiste : obtenir à tout prix les meilleures prestations aux meilleurs tarifs...

les fiches métiers de TourMaG.com


Quels métiers choisir ? Avec les fiches métiers de TourMaG.com retrouvez toutes les informations utiles à votre orientation, avec en bonus le témoignage d'un professionnel. Cette semaine, découvrez : Forfaitiste.



Missions

Le forfaitiste négocie avec les différents prestataires, hôtels, restaurants et compagnies de transport utilisés par un TO, afin d'obtenir les meilleures prestations aux meilleurs tarifs - DR : Photo-libre.fr
Le forfaitiste négocie avec les différents prestataires, hôtels, restaurants et compagnies de transport utilisés par un TO, afin d'obtenir les meilleures prestations aux meilleurs tarifs - DR : Photo-libre.fr
Le forfaitiste négocie avec les différents prestataires, hôtels, restaurants et compagnies de transport utilisés par un TO, afin d'obtenir les meilleures prestations aux meilleurs tarifs en fonction de la politique de l’entreprise.

Le forfaitiste réalise du 'sur mesure' (en répondant aux demandes spécifiques de clients qui souhaitent effectuer un séjour particulier) ou du "tout compris" (en imaginant une formule qui sera proposée à la vente en catalogue). Pour monter un forfait, il consulte une documentation pour le choix de l'hôtel, la définition d'un circuit culturel, une sélection d'activités annexes.

Puis il prend contact avec les différents prestataires concernés, restaurateurs, groupes hôteliers ou compagnies de car, afin de négocier les tarifs.

Si le voyage est destiné à un catalogue, il rédige le descriptif qui mettra en valeur son originalité et ses principaux atouts.

Formation

De bac + 2 à bac + 5

Le BTS vente et production touristiques (bac +2) est un bon début. A prolonger d’une licence professionnelle ou LMD (bac + 3).

Vous pouvez aussi envisager un master pro (bac + 5), comme le master « mention tourisme spécialité gestion des activités touristiques et hôtelières » (Paris I) ou le master « mention ingénierie des services spécialité ingénierie du tourisme » (Marne-la-Vallée).

Deux écoles privées proposent des formations au métier de forfaitiste : l'IEFT, Institut européen de formation au tourisme (Paris et Lyon) et l'ESCAET, Ecole supérieure de commerce et d'administration des entreprises de tourisme (Aix-en-Provence).

Rémunération

entre 1050 € et 3100 € mensuels en fonction de l’employeur, du niveau de qualification et surtout de l’expérience.

Assistant : 1 050 € / mois
Forfaitiste : de 1 100 € à 3 100 € / mois

Points forts

- C'est un métier qui permet de mener des projets de bout en bout

- Le relationnel avec les prestataires est un challenge toujours renouvelé

- La curiosité et l’ouverture sur le monde est permanente

Compétences

- Le sens de la négociation pour négocier délais, tarifs ou prestations.

- La curiosité et l’imagination : le forfaitiste doit aimer les voyages et savoir détecter les nouvelles tendances, les formules à la mode et les pôles d’attraction du moment. Doté de bonnes connaissances géographiques, il sait se documenter avec précision sur les destinations et l’intérêt qu’elles peuvent présenter.

- La personnalité : aider à choisir un hôtel, conseiller un restaurant typique, réserver un circuit original… c’est le petit « plus » du forfaitiste qui se tient en permanence au courant de ce qui se passe…

- L’autonomie, gérer plusieurs dossiers à la fois demande organisation et réactivité pour proposer le meilleur rapport qualité/prix dans des délais très brefs.

- Un bon sens relationnel pour dialoguer avec les clients et les prestataires.

- La maîtrise de l’anglais, voire d’une 2e ou 3e langue étrangère, correspondant aux destinations exploitées par l’agence, sont un réel atout.

Qualités bienvenues

Vous êtes fin négociateur et toujours à l’affut des nouveautés. Pressentir les tendances montantes dans une société, et notamment en matière de loisirs, ne vous fait pas peur.

Vous possédez en outre :
- Un bon sens de l’organisation, il faut savoir savoir gérer son temps et planifier son travail
- De la rigueur et la capacité à tenir des objectifs chiffrés
- De la curiosité tous azimuts pour détecter les nouvelles envies de la clientèle en matière de voyage
- Une pratique courante de l’anglais, indispensable dans les négociations avec l'étranger

Une vidéo explicite sur le métier de forfaitiste :
http://www.lesmetiers.net/orientation/p1_193892/forfaitiste

Débouchés et évolution professionnelle

Il n’y a pas que les TO qui recrutent des forfaitistes. Les agences de voyages et autocaristes les utilisent également pour mettre au point les formules qu'elles proposent dans leurs propres catalogues.

Après quelques années d'expérience, le forfaitiste prend la responsabilité de concevoir des formules de voyages et peut accéder ensuite au poste de chef de produit.

Témoignages de pros


Anne-Lisbet Tollanes, forfaitiste chez Scandinavian Incoming France

Forfaitiste : obtenir à tout prix les meilleures prestations aux meilleurs tarifs...
J’utilise les ressources de ma personnalité.

« Je suis norvégienne et j’ai fait des études de droit, bac +4, dans mon pays. Cela m’a amenée à faire des stages à l’étranger et je suis tombée amoureuse de la France. Le tourisme est donc un hasard, mais je suis maintenant forfaitiste depuis 11 ans, engagée au début grâce aux différentes langues que je parle.

Mon travail consiste à réaliser des projets à la carte, en BtoB, que je gère de A à Z. Je cherche les prestations et animations qui répondent le mieux à la demande d’une agence, je monte le projet, je le présente face à la concurrence, et quand il est accepté, je le réalise. Je sers d’intermédiaire entre les prestataires et le client.

Quand il s’agit de grosses opérations je coordonne le séjour sur le terrain, et ensuite je fais la facturation et le suivi comptable. C’est très complet et dans notre société je ne rends de comptes qu’au patron.

Il me paraît essentiel pour un bon forfaitiste d’être inventif et énergique, d’avoir du goût pour la vente et un bon sens relationnel, bref d’avoir des aptitudes polyvalentes. C’est d’ailleurs ce que j’aime dans ce métier, j’utilise les ressources de ma personnalité. Et comme aucun projet de ressemble à un autre, tout est palpitant. Sans oublier les éductours et les rencontres sur le terrain qui sont un gros plus. On ne fait pas que du bureau.
»


Rédigé par La Rédaction le Mercredi 8 Février 2012
Lu 6593 fois
Notez



1.Posté par Thomas le 08/02/2012 17:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

Bel article sur ce métier de forfaitiste qui fait toujours autant rêver!

J'interviens en tant qu'étudiant au sujet des formations mentionnées.
J'ai moi même réalisé un BTS VPT avant d'intégrer le Bachelor (bac+3) de l'ESCAET et je suis actuellement en MBA toujours dans cette école.

La formation de MBA International Travel Management, spécialité Leisure (bac+5) forme aux techniques d'achat/négociation avec les producteurs primaires (compagnies aériennes, hôteliers...), les techniques de Revenue Management/Pricing/YM, la production, les problématiques de distribution liées à la distribution B2B, B2C, Market/Webmarketing.... à travers des travaux de recherche, d'étude et de rapports en partenariat avec les entreprises de l'industrie du Voyage.
Ces compétences et cette connaissance du marché, des pratiques et des interactions peuvent tout à fait s'inscrire dans une formation de forfaitiste et offre une valeur ajoutée appréciée des recruteurs. Accessible post bac+3 pour le MBA ou post bac+2 pour le Bachelor en un an.

Pour plus de renseignements vous pouvez visiter le site de l'école et sachez que nous organisons et animons (étudiants) les journées portes ouvertes de ce samedi 11 février et celles du 24 mars.
Si des étudiants se posent des questions quant à la poursuite d'études, n'hésitez surtout pas.

Bien cordialement,

Thomas

2.Posté par Anonyme le 16/02/2012 09:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bel article mais la réalité est parfois - pardon souvent!! - bien loin de ça...quand le lis le témoignage qui parle d'éductours...je rêve....! Les forfaitistes restent au bureau, ce sont les chefs de prod et les commerciaux qui partent en éductours (avec les responsables de CE, d'associations...). Un forfaitiste aura de la chance s'il part sur un éductour, disons une fois tous les 5 ans !!
C'est devenu un poste bcp + sédentaire qu'on ne peut l'imaginer quand on fait des études de tourisme. Ne pas se méprendre donc, et d'ailleurs une bonne partir des tâches décrites sont plus de la responsabilité du chef de produit que du forfaitiste, du moins dans bcp de TO!! Je ne dis pas ceci pour décourager de fiturs étudiantsmais juste pour qu'ils soient au courant et n'idéalisent pas ce poste! (j'étais à leur place avant, et après qqs années, eh bien on se rend compte que la réalité n'est pas vraiment comme l'article!).

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Les Offres d'Emploi sont payantes
Valérie DUFOURPour connaître les modalités précises, merci de contacter Valérie DUFOUR
Tel. 06.99.07.16.66
valerie.annonces@tourmag.com

Suivez l'emploi
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
Viadeo


Ebook Emploi















Contact   Publicité   La Presse en parle   Plan du site

Le groupe TourMaG.com publie également TourMaGazine.fr, 1er quotidien du voyage et des loisirs; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyage et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.