TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





France : la petite hôtellerie indépendante est à la traîne

« Les effets de la crise sont à relativiser... »


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Mardi 28 Septembre 2010

Le cabinet de conseil et d’audit KPMG vient de sortir son étude annuelle sur l’industrie hôtelière française passant au crible les taux d’occupation, le revPar et les résultats bruts d’exploitation pour l’année 2009, ainsi que les perspectives 2010.



Ce ne sont pas moins de 2636 établissements hôteliers (36,4% du parc hôtelier français) que l’étude KPMG a analysé en détail.

Et le moins que l’on puisse dire c’est que l’on assiste à un retournement de situation entre l’année 2009 et l’année 2010 même si, globalement, « les effets de la crise sont à relativiser ».

Seul bémol, la petite hôtellerie indépendante est à la traîne et les établissements ferment faute de repreneurs. KPMG constate une perte de 5000 clés en 2009.

Encore impactés par la crise économique démarrée en 2008 et la baisse de fréquentation de la clientèle étrangère, les hôtels ont connu, en 2009, une baisse de fréquentation allant de 1,7 à 5,9 points selon les segments, avec un taux d’occupation moyen passant de 61,4% en 2008 à 58,1% en 2009.

Quant au revenu par chambre disponible, le revPar, il dégringole pour le haut de gamme de -14,7% par rapport à 2008, pour les 4 étoiles standart de 12%, et pour les 3 étoiles de 9,9%.

Taux d’occupation moyen de 65,4% à fin juin

A noter qu’à Paris, le prix moyen par chambre louée dans un 4 étoiles supérieur à baisse de 10,2% en 2009 par rapport à l’année précédente, baisse de 6,2% sur un 4 étoiles standart, baisse de 4,8% sur un 3 étoiles mais augmente de 3,5% sur un 2 étoiles et augmente de 5,7% pour la catégorie 0/1 étoile.

Sur le premier semestre 2010, la tendance s’inverse avec un taux d’occupation moyen de 65,4% constaté à la fin du mois de juin.

Ce sont principalement les établissements haut de gamme qui constatent le retour de la clientèle avec une hausse du taux d’occupation de 6,3 points entre août 2009 et août 2010 pour les 4 étoiles.

A l’inverse, la fréquentation du segment économique reste atone principalement du au fait que la clientèle qui avait fréquenté les 2 étoiles pendant la crise est remontée vers les 3 étoiles.

Le Revpar connaît la même inversion de tendance en 2010 avec une hausse de 9,9% sur le segment haut de gamme.

Quant aux ouvertures prochaines des différents palaces parisiens (Mandarin, Peninsula et autres Raffles), KPMG n’y voit que le rattrapage d’une situation de retard qu’avait Paris par rapport à Londres (5 palaces à Paris pour une douzaine à Londres).

Pas d’effets négatifs attendus sur les prix du fait de ce nouvel apport de chambres de luxe mais plutôt une tendance haussière portée par la clientèle asiatique.

Et puis, les JO de 2012 à Londres devraient également créer une regain d‘activité, notamment à Paris que les spectateurs des jeux voudront également découvrir avant de repartir chez eux. Autant de perspectives optimistes pour les années à venir…

Lu 2750 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com