TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





France : y-a-t'il encore un avenir pour le charter ?


Rédigé par Jean da Luz - jdaluz@tourmag.com le Dimanche 15 Octobre 2006

Désormais prises en tenaille entre compagnies régulières et low cost, les compagnies charter semblent entamer une véritable descente aux enfers. Le redressement judiciaire d'Axis Airways après une longue série noire ne présage pas de lendemains qui chantent...



« Vous avez dit compagnie charter ? Non monsieur, nous sommes une compagnie aérienne touristique ! » Force est de constater que les compagnies charter n'ont pas bonne presse par les temps qui courent.

Elles ne sont pas à la fête non plus : après Euralair, Air Horizon et Star Airlines (repêchée de justesse), c'est autour d'Axis Airways de devoir composer avec le tribunal de commerce pour poursuivre son activité.

La Compagnie placée en redressement judiciaire en fin de semaine dernière bénéfice désormais d'un sursis de 6 mois pour démontrer sa viabilité.

Bref, les temps sont durs pour le secteur aérien et particulièrement le charter. Pourquoi cette bérézina ?
D'abord parce que côté tour operating, principal donneur d'ordres de ces entreprises, ça va pas fort. L'été a été particulièrement morose et la chute libre de La Réunion, de l'Egypte et de la Turquie, a coûté cher au transport charterisé. Corsair en a particulièrement souffert sur l'Océan indien.

Mais il n'y a pas que ça. Force est de constater, que l'arrivée des low cost induit une nouvelle donne. L'irrésistible ascension des compagnies à bas coût ne concurrence pas que le transport régulier.

La guerre des tarifs va faire rage

Désormais, ce sont toutes les compagnies qui subissent de plein fouet leur offensive. Et cela parce que les Ryanair, easyjet et consorts à la recherche de nouveaux segments de croissance, n'hésitent plus à se positionner (se poser) sur des aéroports qui, autrefois étaient la chasse gardée des compagnies nationales.

Avec un open sky qui fait tâche d'huile en Afrique et particulièrement au Maroc, les low cost débarquent en force. Vous l'avez compris, la guerre des tarifs va faire rage et il y aura forcément des morts.

Les TO s'organisent d'ores et déjà en fonction de la nouvelle donne. Royal Tours a donné le coup d'envoi et il y a fort à parier que d'autres lui emboîteront le pas.
Plus d'acteurs dans le transport cela signifie plus de concurrence et donc des prix à la baisse.

Si la chute des tarifs fait les affaires de la production, elle ne fait pas celles du charter, désormais pris en tenaille entre Compagnies régulières et nouveaux entrants. Si l'on ajoute à cela que les clients ont une très nette préférence pour les premières, on comprendra que le charter a du souci à se faire et des parts de marché à perdre...

Lu 11927 fois

Notez

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

21.Posté par hannane le 02/11/2006 16:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pour info
slts
Hannane

20.Posté par sn le 30/10/2006 15:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous avez un problème avec les charter tunisien!!!! Ils sont de très bonne qualité et très surveillée.

19.Posté par Rédaction le 27/10/2006 01:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour !
Chacun est libre de s'exprimer chaque jour et même plusieurs fois par jour s'il le souhaite dans TourMaG.com sous réserve de respecter les règles de la bienséance et de ne pas transformer le portail en support de pub gratuit.
Si J.P. Siméon a des avis sur le métier et les professionnels du tourisme, il est parfaitement libre de les exprimer. Tous les professionnels peuvent en faire de même. Nous les y encourageons vivement. Cela permettrait parfois davantage de dialogue et de transparence...
Cordialement

18.Posté par xavier le 27/10/2006 01:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tourmag site officiel de switch ? A chaque Forum commentaire officiel de la direction de Switch

Quand accepterons nous que le transport aérien francais est miné par plusieurs choses :
- la liaison DGAC AF ADP
- les grèves à répétition et les corporatismes
- l'incredulité et le manque de professionnalisme de certains financiers qui investissent dans le transport aérien plus pour satisfaire leur ego que pour apporter de la valeur ajoutée
- la volonté manifeste de privilégier le train par les différents gouvernements

Contrairement à certains je pense qu'il y a une place pour un transport aérien digne de ce nom dans le pays qui attire le plus de touristes au Monde, encore faut il que chacun y mette du sien...

Y arriverons nous un jour ou coulerons nous tous ?

Laissons les "vrais professionnels" faire leur travail




17.Posté par x le 24/10/2006 17:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pff charter ou low cost le probleme n'est pas là!!
en france la politique n'a jamais favorisé le transport aérien!!
pourquoi en angleterre, il ya énormément de compagnies en trè bonne sante ??
en France c'est Air France point barre! pff
On a même pas de low cost françaises...c'est dire..

16.Posté par pilote sans avion le 20/10/2006 17:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chuuuuuuut Patrick déja qu'un MD Egyptien plein de touristes Français avait fait la même chose au dessus de Nantes sans être inquiété on ne va tout de même pas s'alarmer d'un petitpassage bas en 747 300 au dessus d'un autre aéroport Français....on a voulu une seule compagnie chez nous et bien on l'a mais il est interdit de la critiquer ou de la condamner puisque de toute façon on a plus que ça!!!ah oui j'oubliais les charter Français etaient dangereux ben ça tombe bien il n y en a bientot plus ou ce qu il en reste me fait vomir tant les conditions d'emplois sont pauvres.....vivement l'arrivée des Egyptiens, des Turcs ou des Hongrois eux ils savent piloter et pour pas cher en plus....bienvenue a bord ça se dit comment en Français déja????

15.Posté par patrick le boedec le 20/10/2006 14:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les dés sont pipée en France.Partout en europe la concurence existe.
Un seul mot chez les politiques, protéger la Cie.
C'est intolerable,je vous rassure vue de l'exterieur çà en devient risible.
les commentaires en europe ou ailleurs dans le monde,pourquoi une seule cie en France.
Aucun actionnaire ne s'aventurerait dans ce genre d'entreprise.
Rassurez vous le marché existe toujours,les avions sont toujours basés en province, du printemps à l'automne,les noms des cies ont changé,à la place on trouve toutes les cies du bassin mediteranéen ou autres qui font les vols à la place des cies charters françaises qui elles disparaissent les unes apres les autres .
Cela fait le pain bénis des journeaux pendant une période de l'année quand il n'y à plus rien d'autre à lire,incidents ou accidents aériens.
Au fait le saviez vous,une cie bien connue invite à la foire du trone à Vatry pour des tours de manege, sensations assurées(forfaiture.freeservers.com)
bien cordialement

14.Posté par Ballini Alain le 19/10/2006 11:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ai connu le charter pendant 35 ans, ne sais plus quoi dire, sinon que les pilotes commandant de bord, au bout du film, sont très éprouvés. C'est dur dur.

13.Posté par le zé le 17/10/2006 14:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
d'accord avec G Davon. les compagnies charters sont à la peine car trop petites et trop nombreuses en france. Corsair+star airlines+aigle azur+air med+blue line+axis representent environ 30-35 avions soit l'EQUIVALENT d'une compagnie viable à l'echelle francaise et europeenne et véritablement compétitive. Malheureusement toutes ces entités représentent chacune une flotte de 5-8 avions en moyenne, et se disputent le marché et TOUTES rencontrent des difficultées dues à leur sous-capitalisation et à leur manque d'envergure. Ce qui entraine une absence partielle ou totale de visibilité à moyen terme car les contrats se renegocient regulierement et ne sont acquis que pour quelques mois la plupart du temps.
ILa concurrence des low-cost est évidente mais pas catastrophique pour les charters. En revanche la France ne posssede toujours pas de compagnie low cost, et cela est également bien dommage.
Tout cela est un mal bien francais. Il n'y a jamais eu en france une volonté générale (investisseurs honnetes et avisés+politiques+syndicats) d'avoir le fameux second pole aérien francais hors groupe Air France au contraire de certains de nos voisins européens

12.Posté par G Davon( ex Pilote compagnie Française disparue) le 17/10/2006 13:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
on va vers un regroupement general que ce soit dans le low cost ou une seule grosse compagnie resistera et pareil dans le charter...nos compagnies Françaises sont des naines incapables de faire des economies d'echelle avec 3 ou 4 avions et souvent de types differents....ces mêmes compagnies ne vivent que par 6 mois d'activités ce qui n'est plus viable vu l'envolee des charges et de la concurrence Européenne! vivement l'arrivée des majors Allemandes ou Anglaises avec une vraie qualité et sécurité mais aussi des Tours Operateurs intégrés à la compagnie aerienne et une véritable force et stratégie commerciale.....encore beaucoup de chomage en perspective dans notre pauvre pays !!!!!!

11.Posté par Maurice le 17/10/2006 10:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Axis Airways, SOBELAIR, City Bird et bien d'autres, même combat, mais au final ce sont les grands groupes charter européens qui ramasseront le paquet. (Air connu...)

10.Posté par deom le 16/10/2006 23:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ne faudrait-il pas que les compagnies "charters" surtaxent les passagers de 2 € par vol
pour alimenter les pauvres d'Afrique, ceux-là même qui ont un sous-sol très très très riche ?
Une nouvelle idée pour Chirac ?

9.Posté par max le 16/10/2006 19:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le programme commun de la gauche en 1974 prévoyait une seule compagnie en france.finalement c'est la droite qui l'a fait 20 ans plus tard.
la mort des compagnies charter en france est programmée depuis longtemps pour vendre des airbus à des compagnies qui en feront des poubelles volantes.
quand on voit la santé des charters anglais ou allemands !!!!
sharm el sheik un voyage à la framçaise

8.Posté par François le 16/10/2006 18:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Morosité du marché ????? On habite pas la même planète....
Toujours le même problème en France, toujours à se regarder le nombril et à s'auto congratuler.
Non, nous ne sommes pas les meilleurs et nous n'avons pas toujours raison.

7.Posté par j.p.Simeon le 16/10/2006 17:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nos clients ont raison d'exiger des compagnies rassurantes. Je pense que TOUTES les compagnies françaises le sont.
Mais,
N'oublions pas un autre élément :
Le problème du vol inversé.
Exemple
Quand un charter de compagnie française part de Paris pour XXX à 5 heures de vol, il repart 2 heures après l'arrivée de XXX et ramène les passagers de la semaine précédente à Paris.
Les passagers ont passé 1 semaine à destination + 2 heures de temps d'escale technique.
Si l'avion est originaire de la destination, le temps de vol est retranché des 7 jours passés sur place, qui se transforment en 6 jours 1/2, puisqu'il ramène déjà les passagers, avant d'emmener les nouveaux.
C'est donc d'1/2 journée sur place que sont privés nos clients.
C'est bien les compagnies françaises !!!
Aidons les au maximum.

6.Posté par laurence le 16/10/2006 16:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
les destinations "saisonnières" comme Grèce, Crète, Tunisie, Maldives, Rep Dom,etc.. ne peuvent majoritairement être desservies que par la décision de TOUR OPERATEURS mettant en place des affrèments charter, pour lesquels eux, T.O. prennent des risques financiers, que les low cost eux ne prendront pas ( ni les cies dites régulières )justement à cause de la saisonnalité. Et bien évidemment , dans cette spirale infernale du bas prix, bas coût, tous azimuts, l'arrivée des cies charters émanant des pays réceptifs ( karthago, nouvelair , jet4you )font les mêmes dégats que la production chinoise sur les entreprisese européennes.Je suis curieuse de voir la réaction des passagers des charters MARMARA , qui annoncent comme chez les low cost, plus de consommation, ni de plateau repas ( non que les plateaux repas soient une merveille gastronomiique, mais celà occupe ).Il serait bon de connaitre sur les destiantions pré citées , le nombre de sièges charters et sièges compagnies régulières pendant la saison , nous savons que les cies régulières ne peuvent absorber toute la demande, donc, les charters sont indispensables et les charters français sont même exigés par nos clients après les drames passés.

5.Posté par voyageur92100 le 16/10/2006 13:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le désamour que les francais ont avec LEURS compagnies charter est en partie motivé par l'amalgame qui est désormais fait par les passagers entre le mot charter et le mot insécurité, suite aux affrêtements par des voyagistes irresponsables d'innombrables compagnies turques, egyptiennes et parfois tunisiennes...

au lieu d'affrêter pour quelques euros de moins des avions poubelles, vendez donc de la sécurité et de la qualité à vos clients, NOS compagnies sont bonnes - dignes de confiance, tant que vous vendrez aux passagers francais des avions de .... il faudra pas vous etonner de scier la branche sur laquelle vous etes, mesdames messieurs les AGV, inconfortablement assis...

et le low-cost, avec des compagnies europennes sur des destinations europeennes tire son épingle du jeu et progresse ..........

4.Posté par Liesse voyages le 16/10/2006 12:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous avons besoin de cie charters fortes en France.
Nous soutiendrons Axis jusqu'au bout , qui est notre partenaire de référence et historique au départ de Lyon et Marseille.
Nous espérons qu'une issue favorable sera trouvée rapidement pour les TO partenaires et pour toute l'équipe d'Axis qui ne mérite pas de telles déboires.
Courage à vous
Liesse voyages // Lyon

3.Posté par Rédaction le 16/10/2006 11:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour
Il est difficile (sinon impossible) effectivement de remplacer la totalité des besoins des TO par du régulier ou du régulier low cost. Mais n'oubliez pas qu'une Compagnie charter a besoin d'un carnet de commandes minimum pour pouvoir voler. Si demain, pour prendre un exemple très concret, la concurrence au Maroc entre Ryanair, Easyjet, Jet4you et Atlas Blue se frotte à celle d'AF et des autres desservant la destination, les prix s'effondreront et le charter dira adieu à un marché en pleine expansion. Et cela risque de se répéter. Voilà pourquoi il y a danger aujourd'hui pour les Cies charter françaises.
Cordialement

2.Posté par PAUL le 16/10/2006 10:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien alors va-t-on essayer de comparer une grenouille avec un tabouret????????
Quelle rapport y-a-t-il entre un charter et une low cost??????????
Il n'y en a pas du tout:
*d'un côté la low cost ne prend aucun groupe
*de l'autre le charter ne prend (ou presque) que du groupe
Si on supprime l'idée de charter à nous les prix élevés de voyages groupes ou GIR car il nous reste les compagnies régulières..................
hummmmmmmm les compagnies régulières un cadeau n'est-ce pas mes chers confrères: essayez donc de joindre Air france groupes un vendredi après-midi vers 15h...............ouh là là c'est très très dur et parfois désagréable.
Alors que les compagnies charter qui existent encore se rassure il y a de l'avenir.




1 2

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com