Loading


Friedrich Joussen prend la tête du géant allemand TUI AG

Il succède à Michael Frenzel


Après 19 ans passés à la tête de Preussag, puis de TUI, Michael Frenzel a laissé la place, mercredi 13 février 2013, à son successeur Friedrich Joussen. Un passage de témoin préparé minutieusement. Ce qui n'évitera pas de futurs soubresauts en Allemagne et ailleurs en Europe, pour coller aux réalités du marché.



Friedrich Joussen, 49 ans, ex-patron de Vodafone Allemagne, prend la tête de TUI AG - DR TUI AG
Friedrich Joussen, 49 ans, ex-patron de Vodafone Allemagne, prend la tête de TUI AG - DR TUI AG
C'est une journée historique qu'a vécu ce mercredi 13 février 2013, l'industrie touristique européenne.

Le groupe allemand TUI AG, qui contrôle 56,4% de TUI Travel Plc (dont dépend TUI France), a changé de patron.

Michael Frenzel a en effet laissé le manche à Friedrich Joussen, 49 ans, ex-patron de Vodafone Allemagne. Ce dernier, qui découvre le tourisme, étudie les dossiers de TUI depuis quatre mois.

Lors du prochain conseil d'administration du 25 mars, Michael Frenzel devrait également laisser son siège de président, qui devrait logiquement aller également à son successeur.

Le départ de Michael Frenzel suscite des commentaires variés dans la presse allemande.

Des louanges sur la conversion du groupe sidérurgique qu'était Preussag vers le tourisme et le transport maritime avec Hapag Lloyd.

Un possible allègement des effectifs au siège de Hambourg ?

Pour autant, certains observateurs estime que le parcours de Michael Frenzel n'est pas un sans-faute.

Le transport maritime de containers est en crise. Et même si le résultat d'exploitation du groupe géant atteint un record de 745 millions d'euros sur un volume de vente de 18,3 milliards d'euros, le retour sur investissement, pour les actionnaires, n'y est pas.

La trésorerie n'a pas été suffisante pour mener à bien le projet de fusion entre TUI AG et TUI Travel Plc, évoqué il y a quelques semaines.

Ces dernières années, le patron du groupe allemand a eu fort à faire à jouer les arbitres entre les actionnaires Alexei Mordachov (25% des parts) et John Friedriksen (15%).

Friedrich Joussen, qui a affirmé ne pas avoir encore de stratégie bien définie pour le groupe dont il prend la direction, a néanmoins laissé entendre que sa préoccupation principale était d'apporter une rémunération satisfaisante aux actionnaires.

Les employés allemands s'interrogent déjà sur un possible allègement des effectifs au siège de Hambourg.

Le nouveau patron se serait également étonné que les agences "maison" vendent les voyages d'autres producteurs...

Bref, celui qui est connu pour être "'la terreur des télécommunications" devra trouver le moyen de faire passer le groupe d'une génération à une autre. Les décisions ne devraient pas tarder...

Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Mercredi 13 Février 2013
Lu 1091 fois
Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.






Club AGV Premium










eBook


CHRONIQUES EXPERTS
Aérien   La life de Léa   Chronique David Sprecher
Emmanuelle llop   Christian Orofino   Sicsic
Rosales   MYL Sabords   Weill
Baux   Hardin   Michel Messager

EXPERTISE METIER
Annuaire Formations
Boostez vos ventes
Fiches Métier
RH Stories





Contact   Publicité   La Presse en parle   Plan du site

Le groupe TourMaG.com publie également TourMaGazine.fr, 1er quotidien du voyage et des loisirs; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyage et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.