TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





Hôtellerie : Paris, Le Havre, Marseille et Montpellier sauvent un triste mois de novembre 2013

Observatoire Deloitte/In Extenso


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 10 Janvier 2014

Selon le Baromètre Deloitte / In Extenso, le mois de novembre 2013 est globalement stable pour l'hôtellerie française. Sans les bonnes performances de Paris et de quelques autres villes du pays, le bilan serait en revanche beaucoup moins bon.



Le secteur français de l'hôtellerie a connu un mois de novembre "difficile" selon la dernière édition du Baromètre Deloitte / In Extenso. Ses performances ont "globalement stagné", note le rapport.

Sur l'ensemble du territoire, le revenu moyen par chambre disponible (RevPAR) diminue de 3,2 % pour le super-économique et 0,2 % pour le milieu de gamme. Il progresse de 1,2 % pour l'économique, 0,9 % pour le haut de gamme et 6 % pour le grand luxe.

"Traditionnellement calme, le mois de novembre l'a encore plus été cette année", ajoute le cabinet d'études.

Et, sans le marché parisien et quelques autres destinations phares qui ont bien fonctionné en novembre 2013, le bilan serait encore moins bon.

Fortes baisses en province et Côte d'Azur

Ainsi, dans la capitale, le RevPAR est en hausse pour l'ensemble des catégories : de +1,7 % pour les adresses économiques jusqu'à +4,6 % pour les établissements de grand luxe.

En revanche, pour la province (hors Côte d'Azur), il recule presque partout : de-3,2 % pour l'économique jusqu'à -4,4 % pour le grand luxe en passant par -3,9 % pour le super-économique et -3,3 % pour le haut de gamme.

Seuls les hôtels haut de gamme parviennent à y tirer leur épingle du jeu avec un RevPAR en augmentation de 6 % à 73 €.

Sur la côte d'Azur, la situation est encore plus mauvaise : -11,5 % pour le super-économique (22 €), -7,7 % pour le milieu de gamme (37 €) et -1,4 % pour le grand luxe (80 %).

Il n'y a que le milieu de gamme qui ne chute pas. Mais il y reste stable par rapport à novembre 2012 à 42 €.

Marseille, Le Havre et Montpellier en hausse

Deloitte et In Extenso estime que l'activité a subi un environnement économique "toujours plus morose" et une période période traditionnellement calme pour l'ensemble des destinations en fin d'année.

Outre Paris, des villes comme Marseille, Le Havre et Montpellier ont bénéficié d'un marché dynamique et on pu s'appuyer sur "une actualité culturelle, sportive ou économique porteuse" en novembre 2013.

Le rapport conclut que la tendance devrait se poursuivre en décembre 2013. "L'année 2013 restera comme une année de stagnation où seule l'hôtellerie grand luxe aura tiré son épingle du jeu", termine-t-il.

Lu 983 fois

Notez


1.Posté par Florian le 11/01/2014 20:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quel plaisir de lire ceci sur Montpellier !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Décembre 2017 - 15:15 B&B Hôtel s'installe à Marseille Timone


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com