TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
Loading






II. Désintermédiation : "le moyen de doubler ses marges immédiatement !"

Interview Gilles Delaruelle, président de Doyourtravel


Rédigé par Rémi Bain Thouverez le Mercredi 14 Janvier 2015

Désormais, une agence de voyages, à l’aide d’une plateforme, peut parfaitement construire des séjours pour ses clients, même au bout du monde. La technologie autorise toutes les mises en relation dans des conditions parfaites de confort et de sécurité. S’agit-il de désintermédiation comme on a coutume de le dire ? En fait, il s’agit plutôt d’une nouvelle intermédiation et elle se développe à l’image de notre économie collaborative. Pour la distribution, cela représente un levier de développement indéniable. A l’occasion de la sortie de la deuxième version de la plateforme Doyourtravel, nous avons interviewé son président et fondateur Gilles Delaruelle.



Base de donnée photos de la deuxième version de la plateforme Doyourtravel - Capture d’écran
Base de donnée photos de la deuxième version de la plateforme Doyourtravel - Capture d’écran
i-tourisme : Votre plateforme de réservation équipe déjà le réseau Selectour Afat, Galerie Lafayette, le groupe Thomas Cook et Amadeus utilise votre technologie. Comment expliquez-vous une montée en régime aussi rapide ?

Gilles Delaruelle : "Une remarque avant tout : quel est le domaine d’activité qui a la capacité de pouvoir doubler ses marges bénéficiaires immédiatement ?

Ne cherchez pas, il n’y a pas d’exemple en dehors du secteur du tourisme.

En effet, la distribution, presque du jour au lendemain, peut décider d’améliorer sa rentabilité en se connectant directement auprès des réceptifs.

C’est ce que permet notre technologie et c’est ce qui explique son implantation rapide.

C’est aussi un moyen de crédibiliser le métier des agences de voyages."

i-tourisme : C’est-à-dire ?

GD :
"Le fait de pouvoir répondre aux demandes « à la carte » du client justifie le rôle d’expertise des agences, car elles peuvent présenter des offres plus personnalisées et plus rapides à leur client."

i-tourisme : Vous allez lancer la V2 ?

GD :
"Elle est déjà lancée et nous avons communiqué sur ses nouvelles fonctionnalités auprès de nos fournisseurs et clients."

i-tourisme : Quelles sont-elles ?

GD : "Il faut distinguer celles qui intéressent les réceptifs et celles pour les agences."

"Etre connecté au monde à travers un système unique"

i-tourisme : Commençons par les agences.

GD : "Les agences vont avoir la possibilité d’utiliser la plateforme de réservation comme un véritable système de gestion.

Tous les devis sont générés, classés et historisés dans l’outil. Ainsi avec cet historique disponible, vous pourrez mesurer les évolutions et dresser des statistiques par client ou par réseau.

Le suivi des affaires est ainsi grandement facilité, en particulier en accédant au profil des clients et à la nature de vos échanges avec eux.

Enfin, nous avons amélioré la qualité du contenu et son accès."

i-tourisme : Vous pouvez nous en dire plus ?

GD : "Vous entrez dans la plateforme par pays qui, eux-mêmes, vous donnent le choix entre 2 à 3 réceptifs. Par simple clic, vous faites votre sélection en disposant de photos, de texte, de référence, etc.

Si vous souhaitez un contact direct pour l’avant-vente par exemple, vous pouvez le faire à partir de la plateforme par Skype Collaboratif : par call ou tchat.

Le réceptif devient un interlocuteur avec qui on peut échanger, quel que soit son pays.

On peut fixer des RDV avec les réceptifs, et ainsi être en contact direct avec ses fournisseurs dans le monde."

i-tourisme : Sans sortir du système ?

GD : "C’est bien l’objectif. La technologie permet, de plus en plus, d’être connecté au monde à travers un système unique.

C’est le sens de l’évolution. Prenez notre plateforme : elle vous donne la possibilité d’être en relation avec 300 réceptifs, de maîtriser les échanges de l’avant à l’après-vente et de recevoir l’e-carnet de voyage sans sortir de l’outil.

Si nous avons intégré Skype et demain un module comptable à Doyourtravel , c’est pour tout faire à partir d’une même interface.

Le but, c’est de gagner en productivité."

Pouvoir tout administrer dans le système

Gilles Delaruelle, président de la plateforme de réservation Doyourtravel -  DR capture d'écran
Gilles Delaruelle, président de la plateforme de réservation Doyourtravel - DR capture d'écran
i-tourisme : Concrètement comment les agences entrent dans votre plateforme ?

GD : "Elles se connectent via leur intranet ou directement via Amadeus. Elles sélectionnent une destination et elles choisissent le réceptif en fonction du besoin client: individuel, groupe ou incentive.

En fonction de leur demande, tout ou partie des réceptifs remontent.

Ensuite, à elles d’interroger spécifiquement le réceptif ou d’envoyer directement la demande de leur client par import. Rien de plus simple."

i-tourisme : Et pour les réceptifs ?

GD : "Avec la V2, les réceptifs peuvent intégrer automatiquement via un import XML leur catalogue dans le système.

Ainsi, ils peuvent entrer automatiquement leurs calendriers de départ, leurs produits, leurs promotions, etc.

L’avantage, c’est de pouvoir administrer dans le système, toutes ses offres, ses flux, ses photos, etc."


"Garantir des gains de productivité"

i-tourisme : Comment procèdent-ils ?

GD : "Dans la V2, vous avez un onglet import. C’est à partir de celui-ci que l’opération peut se réaliser.

La résultante, outre la facilité d’usage, c’est une homogénéisation de l’ensemble. Vous accédez au contenu dans une ambiance familière pour tous."

i-tourisme : Il est limité dans ses importations ?

GD : "Non, il n’y a aucune limite. Le réceptif peut entrer la totalité ou une partie seulement de son catalogue."

i-tourisme : A vous entendre et à titre de conclusion, pour les agences comme pour les réceptifs, votre plateforme de réservation est accessible facilement ?

GD : "C’est le but que nous avons poursuivi, en permettant de tout administrer sans sortir de la plateforme de réservation pour garantir des gains de productivité et une offre plus adaptée pour les agences."
Home page du moteur destination on demand
Home page du moteur destination on demand

Lu 1720 fois

Notez


1.Posté par Martino180 le 14/01/2015 09:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il est exact que doubler les marges est plus facile quand on a les recettes et qu'on a pas les coûts.
Distribuer des brochures gratuitement et se faire établir de beaux devis dans des délais très courts par les TO pour ensuite confirmer directement avec un réceptif quand le dossier est acté par le client, ce n'est pas très difficile.
Moi, j'appelle plutôt ça de la vampirisation.
Qui a effectué auparavant les contrôles produits ? y a t'il une hot line disponible 24/24 de la part de l'agence en cas de problème sur place ? ça j'en doute !!!
Les agences risquent à terme de détériorer leur relation-client avec des services d'encadrement bien moins performants et pousser au final le client à s'adresser directement au réceptif pour avoir le même service mais moins cher.
Comme le disait Lénine, le capitaliste est capable de vendre la corde pour se pendre !!!
qui vivra verra !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Ombeline POIRON
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33








Dernière heure











Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com