TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
Loading





II. DispHôtel : un portail pour se réapproprier la réservation de ses chambres...

Solution de mutualisation hôtelière


le Lundi 14 Octobre 2013

Comme dans de nombreux secteurs, avec l’apparition d’Internet, l’organisation commerciale des hôteliers a considérablement changé, notamment avec l'arrivée des agences de voyages en ligne. i-tourisme et TourMaG.com vous proposent toute cette semaine une série de reportages et de témoignages sur les solutions digitales pour les hôtels indépendants.
Disphotel est une nouvelle plateforme de réservation qui donne à l’hôtelier l’occasion de se réapproprier la réservation de ses chambres. Un bon exemple de solidarité entre hôteliers.



A la fois moteur de réservations hôtelières et portail fédérateur, dispHôtel offre une alternative aux hôteliers indépendants.
A la fois moteur de réservations hôtelières et portail fédérateur, dispHôtel offre une alternative aux hôteliers indépendants.
Aujourd’hui, 78% des internautes utilisent le web pour réserver un séjour à l’hôtel et plus de 50% passe par un OTA selon une étude Médiamétrie.

Et les centrales de réservations en ligne, qui garantissent un remplissage plus rapide des chambres, ont des coûts de plus en plus élevés pour les établissements (les commissions étant de plus en plus lourdes).

Une étude réalisée par Coach Omnium en 2009 révèle néanmoins que le site internet de l’hôtel est la première source d’informations pour choisir un hôtel : 60% des interrogés vont sur le portail de l’établissement contre 40% sur un site de portail d’hôtels.

Un moteur de réservation direct, intégré, sans intermédiaire

Incorrigible optimiste, Christian Dominguez voit dans ce constat une lueur d’espoir face à la mainmise des OTA. Cet hôtelier, dans le métier depuis vingt ans, a donc décidé d’agir en créant en janvier dernier dispHôtel.

A la fois moteur de réservation hôtelière et portail fédérateur, dispHôtel offre une alternative aux hôteliers indépendants.

En plus de regrouper les offres des hôtels partenaires, dispHotel permet aux établissements d’avoir un système de réservation accessible depuis la page d’accueil de son site.

Un service qui ne demande aucun frais supplémentaire et qui permet la vérification immédiate des disponibilités, synchronisées aussi sur la plateforme disphotel.com.

L’hôtelier gère la promotion de ses chambres.

Mais l’avantage et l’originalité de cette solution réside dans le fait de pouvoir réorienter le client vers un hôtel partenaire si son propre hôtel est complet.

"Quand nous sommes complets, nous sommes tous confrères"

« Nous sommes concurrents. Mais quand nous sommes complets, nous sommes tous confrères. Le but est de ne pas le laisser repartir l’internaute vers le chemin de Google et des OTA », déclare Christian Dominguez, créateur et fondateur de dispHôtel.

Si l’internaute réserve au sein de l’hôtel vers lequel il a été réorienté et effectue sa réservation via le portail dispHôtel, l’hôtel qui affichait complet se voit attribuer une commission.

« Pour avoir envoyé des clients à un concurrent, nous touchons 5%, et 5% vont pour dispHôtel », détaille Olivia Melki, directrice de l’hôtel Le Mas des Ecureuils à Aix-en-Provence.

L’établissement trois étoiles n’avait pas de système probant de vente directe en ligne. Depuis un an, Olivia Melki travaille avec dispHôtel qui lui a installé un moteur de réservation sur son site: « ils sont compétents en informatique et ont une expertise du secteur.

En plus, ils ont la commission la moins cher du marché, 10%. Et grâce à la plateforme disphotel.com, j’ai gagné en notoriété
. »

La bataille des flux sortants

Pour Christian Dominguez, créateur et fondateur de dispHôtel, la plateforme est un moyen de ne pas dépendre exclusivement des centrales de réservation.

« L’objectif est de fédérer les hôtels indépendants pour exister sur le net », explique-t-il.

« Booking.com dépense 600 000 dollars par jour en achat Google Adwords pour que les flux naturels des hôtels tombent vers son site.

La bataille n’est donc pas celle des flux entrants mais celle des flux sortants: il faut garder les flux entre nous, se renvoyer l’appareil, plutôt qu’ils soient récupérés par un OTA.
»

D’où le système de redirection quand un hôtel affiche complet.

L’hôtelier tempère toutefois ses propos : « Je ne suis pas contre les OTA, ils ont fait comprendre aux hôteliers qu’Internet était un canal important.

Beaucoup de clients transitent aussi par leur site. Mais Internet est à l’âge de l’adolescence, tout peut encore changer. L’objectif est de récupérer la commercialisation de nos chambres.
»

17 hôtels fédérés en Paca

Pour cela, il entend aussi que les hôteliers s’attachent à mener une stratégie digitale efficace.

A savoir : faire du push, fidéliser ses clients, leur souhaiter leur anniversaire, leur offrir un cadeau…

« Rêvons que les hôtels récupère ainsi 10% de leur chiffre d’affaires en vente direct. Plus le réseau sera grand, plus notre référencement sera meilleur.»

Aujourd’hui, 17 hôtels de la région Paca ont souscrit à l’offre de dispHotel.

« J’ai voulu créer une structure souple permettant d’accéder à des outils de ventes, de promotion, des synergies et un partage d’idées.

Nous aidons pour les newsletters, via un module de communication. La plateforme a donné des idées aux hôteliers qui veulent faire de l’earlybooking, du non-remboursable… Nous avons besoin de revenir dans la bataille
», conclut-il.

A lui, maintenant, de convaincre les hôtels de France.

La carte d'identité de dispHotel

-Création en janvier 2013.
-Nombre d'hôtels en réseau à ce jour: 17.
-CA généré en 6 mois par le système de réservation dispHotel: 116 000 euros.
-CA généré en 6 mois par les redirections: 3 076 euros.

Lu 2547 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Ombeline POIRON
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33










Dernière heure










Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com