TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





L'UMIH sort les griffes contre les agences en ligne

Booking.com, Expedia et HRS sont attaqués


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Mardi 2 Juillet 2013

Le syndicat hôtelier UMIH a saisi l'autorité de la concurrence pour dénoncer certaines pratiques des agences de voyages en ligne (OTA). Il souhaite que ses membres puissent retrouver leur liberté commerciale afin de négocier des conditions de ventes équitables auprès des plateformes de réservations.



L'UMIH sort les griffes contre les agences en ligne
Le syndicat hôtelier Umih est d'humeur belliqueuse en ce début d'été.

Après avoir porté plainte en mai dernier contre les hébergements illégaux, c'est au tour des agences en ligne (OTA) d'en prendre pour leur grade, notamment Expedia, Booking.com et HRS.

Le syndicat a saisi mardi 2 juillet l'autorité de la concurrence afin d'y dénoncer certaines clauses abusives des contrats liant les hôteliers et les OTA.

Il critique notamment la clause de parité tarifaire, obligeant l'hôtelier a répercuter toute promotion sur l'ensemble des plateformes de vente. Il perd ainsi la possibilité de faire des réductions uniquement sur son site internet.

"Nous n'avons plus la gestion de notre politique commerciale" s'insurge Laurent Duc, le président de la branche hôtellerie à l'Umih.

Cette disposition avait été pourtant demandée par les hôteliers il y a quelques années afin de lutter contre la jungle des prix et le nivellement par le bas.

Les clients étaient ainsi sûrs de trouver le même tarif quelque soit le canal de vente. "Cela ne correspond plus au marché" explique Laurent Duc. "Nous souhaitons désormais retrouver notre liberté sur les prix".

Une action similaire aux Etats-Unis

L'Umih s'attaque également à la clause de parité de disponibilité, qui oblige l'hôtelier à proposer le même nombre de chambre à tous les sites de vente.

D'une manière plus globale, le syndicat souhaite moraliser et équilibrer les relations entre ses membres et les OTA.

"Booking et les autres ne sont plus des intermédiaires mais de véritables opérateurs qui dispachent leurs clients dans nos hôtels sans risques financiers. Ils nous interdisent même d'intégrer le client dans nos bases de données" déplore Roland Héguy le président du syndicat.

Aujourd'hui, les OTA représentent 30% du chiffre d'affaires d'un hôtel, contre 10% il y a dix ans. "Nous ne voulons pas mettre fin à nos relations avec les agences en ligne, indispensables pour les établissements indépendants. Nous désirons simplement négocier des conditions commerciales, aujourd'hui imposées " poursuit Laurent Duc.

Cette action auprès de l'autorité de la concurrence est une première en Europe. Il faudra certainement attendre plus de 18 mois avant qu'une décision ne soit rendue.

Mais l'UMIH a bon espoir grâce au précédent américain. Les hôteliers des Etats-Unis ont en effet négocié une parité tarifaire limitée à certaines périodes, ainsi qu'une baisse des commissions.

Lu 1427 fois

Tags : booking, Expedia, HRS, UMIH
Notez


1.Posté par Mathieu le 03/07/2013 11:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ca me fait un peu rire, toujours cette histoire de David contre Goliath.
Ce que font des sites comme hotels.com est de rendre un service au consommateur (pris, localité, avis clients,…). C’est un service et une garantie.
Combien de fois j’ai réservé en direct et je devais encore payé quelque chose après mon séjour ? De plus, s’ils n’en sont pas contents ils ont qu’à se désengager. Combien de clients ont-ils eu grâce à ces sites ?
Google Hotel Finder ? C’est du référencement payant. Au lieu de payer à des sites de réservation, ils paieront par click à Google. C’est vrai que Google, de l’argent, ils en ont vraiment besoin.
C’est l’internet, c’est le marché, faut arrêter au bout d’un moment de faire les caliméros.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com