TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : Notre Dame des Landes ou quand on veut noyer son chien…

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Jeudi 26 Mai 2016

Nous sommes maintenant à moins de trois semaines de l'ouverture de l'Euro, en pleine période de grève. Ça fait désordre. Mais aussi, à moins de trois semaines de la consultation des grands bretons de l'Ouest à nous, au sujet de ce projet fumeux d'aéroport Notre Dame des Landes…



Le stand des opposants aux journées d'été EELV 2010 à Nantes/photo Michel Briand wikipedia
Le stand des opposants aux journées d'été EELV 2010 à Nantes/photo Michel Briand wikipedia
Nantes ou Rennes, c'est comme boire ou conduire : faut choisir !

Ben, chez les bâtisseurs de béton et nos grands politiques, dont notre actuel Ministre en charges des Affaires Etranges et du Tourisme, c'est tout choisi : on va construire un aéroport "mixte", style (pour faire référence à nos bons politiques) UDI ou Modem, sa branche dissidente.

N'enfin, quand je dis "on va construire", c'est pas encore acquis.

Ça me rappelle ce vieux marronnier (en termes journaleux, un marronnier, c'est un sujet qui revient régulièrement quand on n'a pas trop d'idées), du troisième aéroport pour Paris.

Ca fait au moins trente ans que ça dure et il ne s'est toujours rien passé. En revanche, on aura dépensé un sacré paquet d'artiche (fric, flouze, monnaie, argent, au choix) pour les diverses études, projets et commissions d'enquêtes.

Pour nos Bretons du grand ouest qu'on a à nous, ça commence à devenir critique. Jean-Marc Ayrault, notre excellent ministre en charge (et entre autres) du tourisme, semble s'accrocher à son aéroport du Milieu (c'est comme l'Empire du même nom), tel le tique sur la peau de Chien Charly.

Ce qui, sans vouloir digresser, semble bien vouloir dire que Paris est une ville absolument malpropre : depuis que ce pauvre animal est obligé de vivre une grande partie de la semaine dans la capitale, il récolte les pires bestioles qui y pullulent.

Or donc, entre Nantes et Rennes, il fallait absolument, pour que cette région mérite considération et accès au monde à un aéroport digne de ce nom.

D'où ce projet fumeux et incompréhensible de Notre Dames des Landes, lequel devrait être construit en chassant des agriculteurs et éleveurs qui n'avaient rien demandé à personne… Au mépris de la moindre considération écologique et de la biodiversité de l'endroit.

La Case de l'Oncle Dom : Notre Dame des Landes ou quand on veut noyer son chien…
Mais qu'importe : il faut remplacer Nantes, cet aéroport qui, finalement, ne sert à rien !

Ben, pourtant, si j'en juge par les divers documents que j'ai consulté, cette excellente plateforme, gérée fort habilement, ne mérite qu'à être développée. A moindre coûts, cela va sans dire.

Faut dire aussi que, du côté des bâtisseurs, en l'occurrence Vinci, bâtir un nouvel aéroport sans passer par la case "agrandissement" de celui de Nantes, c'est une vraie manne…

Diable et damned, par les soufflets du grand biniou (oui, on est en Bretagne, pardon), c'est que tout ça représente un sacré paquet de pognon à rafler : entre 200 et 600 millions selon les études les plus rigolotes, avec à la clef un beau bénef…

Je vous passe sur ce que ceci (ou cela) pourrait coûter à la région (et donc aux contribuables) qui "prêteraient de l'argent" (sic, à hauteur de 131 millions) aux "bâtisseurs", ce groupe qui pratique déjà des tarifs prohibitifs dans ses parkings…

Bien évidemment, Notre Dame des Landes, c'est loin de tout, que ce soit de Nantes ou de Rennes, mais après tout, quelle importance. On prévoit bien un service d'autobus (c'est pour faire plaisir à mon pote Salaün), mais surtout de grandes surfaces de parking…

Pour les passagers, alors que Nantes dispose de suffisamment de comptoirs d'enregistrements, que la piste peut accueillir tous les gros porteurs en usage, qu'il existe encore du terrain suffisant pour, éventuellement, construire une autre piste (pas indispensable compte tenu du trafic),

Notre Dame des Landes disposera surtout d'un vaste "centre commercial", atout indispensable à la bonne rentabilité d'un aéroport !!!
Les habitants (proches) de cette partie du pays sont invités à donner leur avis dans une quinzaine de jours…

Et en mémoire d'un vieux camarade journaliste, Pierre Sparaco, grand parmi les grands du transport aérien, hélas décédé, je lui laisserai le dernier mot : i["L’affaire NDDL est d’autant plus scandaleuse et inadmissible que les uns et les autres ont oublié une fois pour toutes qu’il s’agit au départ de transport aérien, et de rien d’autre. […] La plus belle des inepties consistant à dire et répéter que l‘actuel aéroport nantais s’achemine à grand pas …vers la saturation. L’argument est tout simplement risible". ]i

Ça c'est dit !

Et pour ceux qui se sentent concernés: http://consultationnddl.fr/

Lu 2914 fois

Notez


1.Posté par ENKORUNPROPODEMAGO le 26/05/2016 08:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ah oui tiens, parlons de biodiversité
Chaque jour des dizaines d'avions survolent le lac de Grand lieu, haut lieu écologique dont se foutent royalement les écolos de tout poil, en approche basse de Nantes-Atlantique.
Sans parlant de l'autre approche (selon les vents) toujours basse elle aussi au dessus du centre ville de Nantes.....
Bon c'est vrai que ça, quand on ne connait pas le coin....

Par ailleurs, savez vous que Nantes-Atlantique a 3 ans d'avance sur ses prévisions de trafic, gouverner c'est aussi prévoir non ?

Enfin, un peu de géographie. Il n'a jamais été question de faire un aéroport entre Nantes et Rennes. NDDL est à 25 kms de nantes et à 90 kms de rennes !.....

2.Posté par flo le 26/05/2016 09:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous mentez ENKORUNPROPODEMAGO, la préfecture a demandé aux experts de la DREAL une étude sur l'impact de l'aéroport de NANTES-ATLANTIQUE et son extension sur le lac de Grandlieu. Les conclusions de ce rapport ont été cachées par la préfecture de Loire-Atlantique, car elles n'allaient pas dans le sens du projet d'aéroport de Notre-Dame des Landes, en effet les impacts sur le lac de grandlieu sont minimes.
Le Canard enchaîné a dénoncé cette manipulation de la préfecture et des pro-aéroports au en février 2016.
Voilà l'article de France-bleu:Bonjour Bertrand L, alors vous revoilà, de nouveau avec des arguments fallacieux et dépassés, répétés mille fois pour essayer de nous manipuler. NON nous ne vous laisserons pas raconter des histoires.
Voilà de quoi vous informer: https://www.francebleu.fr/infos/climat-environnement/notre-dame-des-landes-le-rapport-cache-qui-demonte-les-arguments-des-pro-aeroport-1455702579
Nous en avons marre des mensonges et manipulations des pro-aéroports, vous en faîtes partie et nous ne ferons le nécessaire pour informer la population de la réalité de la situation.

3.Posté par flo le 26/05/2016 10:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voilà également de quoi informer de la situation sur la question de la saturation de Nantes-Atlantique, le bruit, les vols et orientations, l'écologie, l'économie de ce Partenariat Public/Privé (privatisation déguisée et argent public sacrifié):
http://www.youblisher.com/p/745458-Livret-argumentaire-complet/

Il est normal qu'il y ait du contradictoire et une diversité d'arguments. j'appelle les pro-aéroport à diffuser leurs arguments pour qu'un vrai débat ait lieu avant la consultation du 26 juin 2016.

4.Posté par nadj le 26/05/2016 11:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et si NDDL voyait le jour, quid de l'actuel site de Nantes Atlantique ? Qui récupère les terrains, et pour en faire quoi ? Sans doute y a t-il d'autres enjeux financiers à ce niveau là... non ?

5.Posté par ENKORUNPROPODEMAGO le 26/05/2016 13:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
quand on y pense , c'est ma foi vrai.
Un bon petit A320 qui s'abimerait dans le lac n'aurait effectivement aucun effet sur la Faune et la Flore....

6.Posté par trehel du lac le 26/05/2016 17:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une bonne fois pour toutes, laissons les habitants du 'coin' décider eux-mêmes, ils ne sont pas plus bêtes que les autres et n'ont pas besoin des conseils des anarchistes inter mondialistes, réfugiés depuis des années, vivants , on ne sait d'ailleurs pas de quoi, qu'ils quittent cette zone , leurs arbres et retournent dans leur régions et certains dans leur pays

7.Posté par Le nantais de garde le 26/05/2016 18:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui un aéroport génère des nuisances et des risques. A vous lire, la moitié des aéroports du monde devrait fermer. J'ai peine à croire que vous soyez un professionnel du secteur.
Croyez vous que si Nantes Atlantique était si polluant, la zone aurait été classée Natura 2000 ? Le rapport "malencontreusement" oublié par les pouvoirs publics démontre l'inocuité environnementale de l'aéroport actuel.
Quant au survol de Nantes et sa dangerosité utilisée comme argument électoral, je vous invite à consulter le rapport du BEA concernant l'incident de vol de 2004 de Luxor Air (seul incident grave en 50 ans...) On y découvre en page 17, la transcription d'une conversation entre NTE controle et Brest Controle qui montre que l'appoche au dessus de Nantes n'était pas la plus évidente pour Brest controle... La surprise du controleur de Brest qui fait répéter l'approche est évidente.
On est donc en droit de se demander pourquoi cet appareil a été dirigé sur cette approche impliquant un survol de Nantes. De là à penser que parfois on survole Nantes de manière abusive et inappropriée et Il y a un pas que je ne franchirais pas tout à fait.
Mais des questions restent sans réponses : pourquoi une divergence d'option d'approche aussi marquée entre deux contrôleurs n'a t-elle même pas été soulignée dans un rapport du BEA qui mentionne même les silences, l'accent et le temps de réponse de l'équipage aux indications du contrôle ? L'approche en 03 (qui exclut le survol de la ville) est parfois délaissée alors même que les données METAR et la trajectoire de l'appareil serait plus logique et plus sûre en 03 ? Pourquoi ? Pour intensifier le survol de zones urbaines et justifier par avance un nécessaire transfert ? Pour ne surtout pas atténuer la nuisance des approches, on s'est de plus bien gardé de doter NTE d'un ILS et de mettre en place la procédure d'approche en continu (recommandée par la DGAC pour limiter les nuisances et la consommation des appareils) au détriment de la fluidité et de la sécurité... Donc oui Dominique, qui veut tuer son chien, ne le vaccine pas ! Une chose est sûre, cet aéroport doit être transféré. Coûte que coûte ! Trop d'enjeux financiers dans les clauses de dédit. Et ce contrat est tellement sans risques pour Vinci que c'en est irréel !!! (article 83 du contrat de concession qui fait porter 100% du risque sur les finances publiques en cas d'échec) : une vraie martingale !!! Allez les lobbies, profitez-en, le contribuable paiera !!!

8.Posté par flo le 27/05/2016 08:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis du coin et j'habite le coin, et tous mes proches également, trehel du lac vous êtes le seul à être un anarchiste capitaliste qui nous soumet à la loi du plus fort, celle du marché et sa spéculations sans foi ni loi. Vous racontez n'importe quoi, les zadistes sont des habitants locaux (paysans, habitants,...). Les soutiens qui arrivent de l'extérieur sont les bienvenus. Ils vivent des dons de la population locale qui soutient ceux qui les défendent et ils vivent du travail qu'ils font (élevage, cultures, boulangerie, conserverie, ...). C'est vous, trehel du lac qui ne connaissez rien à notre situation, arrêtez de raconter n'importe quoi en cherchant à accabler des humains engagés dans un combat pour protéger le vivant (faune, flore et population locale). Vos propos sont clairement politiques et n'ont qu'un objectif, chercher à taper sur des personnes en les condamnant honteusement d'étranger et de gauchiste. C'est honteux et ça en dit long sur la propagande déversée à notre encontre. NON à l'aéroport et à son monde! NOUS SOMMES TOUS DES ZADISTES et nous défendons nos terres.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com