TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : Open Sky, une opportunité pour Tunisair !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mardi 22 Novembre 2016

La Tunisie est toujours à la peine en ce qui concerne le retour des touristes étrangers. Longtemps évoquée, cette ouverture du ciel devrait être opérationnelle d’ici mars 2017. Au risque de pénaliser la compagnie nationale ? Pas si sûr…



Et si, finalement l'ouverture du ciel profitait à Tunisair comme cela a été le cas pour la Royal Air Maroc ? - Photo : Tunisair
Et si, finalement l'ouverture du ciel profitait à Tunisair comme cela a été le cas pour la Royal Air Maroc ? - Photo : Tunisair
Lors d’un récent voyage à Tunis et d’une rencontre avec Salma Elloumi Rekik, ministre du tourisme, cette dernière avait confirmé la signature des accords Open Sky avec l’Europe et leur démarrage en mars 2017.

A l’exception de Tunis Carthage, lequel serait encore réservé à la compagnie nationale durant une période "transitoire" de deux ans, histoire de lui permettre de s’adapter à cette nouvelle concurrence.

Et surtout de se "restructurer", afin, comme nous le confiait la Ministre, pouvoir envisager de "nouveaux défis et de faire de la Tunisie un hub vers l’Afrique" !

En même temps, mais est-ce encore à l’ordre du jour, le gouvernement tunisien envisage la création d’un tout nouvel aéroport, situé à Utique, en « grande banlieue de Tunis », permettant ainsi de récupérer les quelque mille hectares de l’actuel aéroport et financer ainsi cet ouvrage.

Le Maroc a déjà engagé cette opération. Avec difficultés au début, pour sa compagnie nationale, mais finalement avec succès.

Royal Air Maroc, après quelques errements, a finalement réussi sa « restructuration » et le tourisme en a aussi bénéficié. Bien que les visiteurs étrangers délaissent encore un peu la destination pour cause de terrorisme qui n’a pas lieu au royaume du shérif. Mais bon.

Dans le cas de la Tunisie, le retour à la prospérité touristique passe bien évidemment par cet accord de ciel ouvert, même si l’on doit "protéger" un peu encore la compagnie nationale.

Je dirais même que c’est une priorité absolue, tant pour les réceptifs et hôteliers du pays que pour nos propres opérateurs.

Certains tour-opérateurs craignent en effet que les visiteurs fassent fi de leurs services et se débrouillent eux-mêmes pour organiser leur séjour.

Faux problème, surtout lorsque l’on voit à quels tarifs les principaux TO vendent les séjours en Tunisie.

Quant à ces mêmes tour-opérateurs, la multiplicité des compagnies aériennes qui pourront opérer vers le pays ne servira qu’à leur donner plus de choix, de flexibilité et donc des tarifs encore plus intéressants.

De toute façon, pour la Tunisie, il n’y a pas d’autre choix, si elle veut enfin recouvrer sa suprématie touristique dans cette partie de la Méditerranée.

Comme le souligne ma consœur, grâce à cette ouverture du ciel en 2006, le Maroc avait constaté une augmentation de 50% du trafic aérien et permis aussi de redresser sa propre compagnie nationale.

Avec difficultés, certes, mais finalement avec un résultat probant !

Ce sera sans doute, pour Tunisair, un moment très difficile à passer et il y aura des choix drastiques à faire, des efforts énormes à accomplir. Sans véritable garantie de réussite…

Tunisair bénéficie encore d’un petit délai pour s’organiser et cette opportunité d’ouverture est une occasion à ne pas rater.

Et le changement, c’est dès maintenant… Après, il sera trop tard !

Lu 1266 fois

Notez


1.Posté par david sprecher le 23/11/2016 07:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Très bon article de Dominique ! J'ajouterai que l'Open Sky bénéficie à tous, à l'instar de ce qui a été fait en Israël et notamment notre travail au Parlement israélien Knesset par les diverses lois à la rédaction desquelles j'ai et je participe. En effet, le ciel ouvert israélien a permis à de nombreuses compagnies de voler vers Israël et notamment Ryanair, Wizzair et Easyjet qui sont très présentes et également les françaises Transavia et maintenant XL Airways. Et pour El Al, Arkia et Israir de même. Je ne peux qu'encourager cette dynamique.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com