TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l’Oncle Dom : Chère Léa, cachez ce doigt que je ne saurais voir !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Lundi 27 Mars 2017

Chère Léa. Bien qu’appartenant à cette rédaction depuis quelques années, je ne sais toujours pas qui vous êtes et je m’en cogne. C’était un plaisir de lire votre dernière diatribe, d’autant que, je le suppute, vous êtes dans une tranche d’âge encore… tendre !



Poursuivez, Léa, vous et vos confrères, sœurs, la machine ne remplacera pas le cerveau humain. Du moins, pour ceux qui en ont un. Après, il reste aussi les doigts, mais c’est un autre problème ! - DR : Lufthansa
Poursuivez, Léa, vous et vos confrères, sœurs, la machine ne remplacera pas le cerveau humain. Du moins, pour ceux qui en ont un. Après, il reste aussi les doigts, mais c’est un autre problème ! - DR : Lufthansa
Eh oui, Léa, agente, pardon conseillère en voyages, vous appartenez à cette génération du virtuel et du digital.

Sans pour autant en avoir été contaminée. Parce que vous savez qu’un mojito n’aura jamais l’air d’un quelconque virtuel et surtout pas digital !

Je me suis franchement marré à la lecture de votre dernier papier, tellement juste, mais malheureusement peu apprécié de vos fournisseurs.

Vos clients vous en sauront gré, certes, mais auront au fur et à mesure du temps qui passe, un malin plaisir à vous digitaliser le métier que vous faites.

Et n’aurons sans doute aucun scrupule à venir vous voir, chez Big Boss, exiger que vous leurs digitalisiez ce qu’ils auront trouvé dans la grande toile virtuelle du voyage.

Mais vous le ferez avec le sourire, le doigt peut-être un peu replié sous votre bureau. Ferme et droit cependant !

Je me suis aussi marré par la grande réponse de ce navigateur marin (et pas marrant), habitué des commentaires anonymes et qui, à lui seul, trimballe une telle frustration de ne pas être reconnu que cela en est pitoyable.

Oui, chère Léa, vous avez raison quand vous dites que « digital, ça veut dire avec les doigts ». Et que, effectivement, je vous rejoins sur ce point, on ne peut se contenter de si peu…. Encore que !

Mais bref, ceci n’était qu’une digression. En même temps, pour vous rassurer et, à travers vous, vous confrères et sœurs, j’ai assisté en fin de semaine dernière à une réunion familiale, parmi laquelle ces entrants de la nouvelle génération deviennent pléthore.

Qui ont, eux aussi, des graves envies de voyages. Nés sous l’ère de l’informatique, du e-commerce (pardon, mais j’aimerais éviter le doigt d’honneur), ces gens de la vingt-cinquantaine/trentaine, sans savoir qui j’étais, m’ont tous dit préférer et croire en une agence de voyages, qui pour un voyage en Europe, d’autres pour des voyages plus lointains.

Et à la question fatidique « et Internet ? », la réponse a été clairement « renseignements, oui, réservation non ! » « Même pour un billet d’avion ? » « Non, on préfère avoir l’avis d’un spécialiste… »

Mais encore une fois, vous avez raison, les gens dont je vous parle sont peut-être, malgré le « digital » plus réfléchis que la moyenne fabriquée par ces fournisseurs de voyages industriels qui ont tendance à tout fourguer dans le même panier…

Ce que l’on peut appeler, bien que toutes ces grosses entreprises se défendent d’une quelconque socialisation des vacances, le nivellement. Par le bas la plupart du temps !

Et vous avez encore raison lorsque vous parlez de ces « machines » à l’aéroport, où l’on s’enregistre auprès d’une bête boite, on pose son bagage après avoir « digitalisé » un code barre auprès d’un tapis roulant qui avale votre valoche sans même vous dire merci.

Que d’emplois massacrés…

Le marin haineux qui se répand derrière son anonymat de mauvais aloi après voir l'excellent papier, parlant de « dégueulis affirmés de bons sentiments » annonce comme on l’entend depuis des années, la fin des agences de voyages, crache en passant sur certains de vos collègues « qui ne sont pas des cadors ».

Poursuivez, Léa, vous et vos confrères, sœurs, la machine ne remplacera pas le cerveau humain.

Du moins, pour ceux qui en ont un. Après, il reste aussi les doigts, mais c’est un autre problème !

Lu 2497 fois

Tags : lea, Léa
Notez


1.Posté par rick sailor le 28/03/2017 08:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher ami

Il n'y a pas plus stupide que celui qui ne vit que dans le passé, un pied dans la tombe et le regard porté sur le "c'était mieux avant"

Je ne suis ni haineux, ni à la recherche d'une quelconque notoriété, je vous laisse le soin de briller comme ces étoiles qui s'éteignent faute de n'avoir pas eu la carrière qu'elles voulaient. Vous me croyez aigri et méchant, je suis optimiste et conscient de ce qui se passe. Mais vous n'êtes pas à une absurdité éditoriale près.

Vous avez la critique du "bœuf que l'on conduit à abattoir » et qui ne le sait que dans les dernières minutes. Vous dites tout et son contraire avec la même aisance qu'un enfant pris le doigt dans la confiture. Dois-je vous rappeler vos prévisions sur Selectour, TUI, Boiloris, Fram. Que du visionnaire, méthode pot de chambre, car sans doute vous n'avez-vous pas les moyens d'avoir une boule de cristal qui fonctionne.

Vous lisez Léa et bien lisez aussi E-tourisme et Monsieur Bain. Vous verrez qu'il y a bien des raisons de croire au digital pardon au numérique.

Bref vous m'amusez avec ce populisme que vous entretenez à coup de mensonges et fausses prédictions. Votre dernière réunion de famille a dû avoir lieu dans une maison de retraite car aucun chiffre, je dis bien aucun, sur le e-commerce dans le voyage ne confirme vos propos. La clientèle moyenne des agences est âgée. On le sait tous. Quand la dernière étude d’Amadeus fait état d’un achat de voyages sur cinq sur mobile… Vous et votre esprit visionnaire, croyez sans doute qu’elle parle d’agences de voyage en caravane !

Contrairement à ce que vous dites... Je ne prévois pas la fin des agences mais au contraire leur évolution, leur révolution. Pas ce coup de vieux ripoliné que vous défendez mais un modernisme accéléré et constructif. Et des idées, des bonnes, toutes les agences en ont. Sauf vous.

Contrairement à vous je suis optimiste et réaliste
Je vis de ce métier et j'espère en vivre encore longtemps. Prenez le temps de faire un stage de quelques semaines (pas quelques minutes) en agence pour vous faire une opinion réelle du métier. Vous verrez cela change tout !

Quant au doigt qui vous démange, j'ai bien une idée de ce que vous pourriez en faire. Utilisez-le en thermomètre et vous verrez que parfois vos prévisions seront justes. La réalité se cache au plus profond de soi. Difficile d'être le Dr Freud d'une profession.

Au fait, des nouvelles de Maurice Chevalier* ?

Bien à vous
Votre attentif Rick

* Sans doute la moitié de vos lecteurs ne le connaissent pas... Sauf dans votre famille ou vos djeune's ont déjà pris de l’âge !

2.Posté par Michel BELLON le 28/03/2017 10:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

Rick le Marin a visiblement mangé des épinards ce matin. Sa réponse adopte un ton un peu excessif, mais j'avoue qu'elle me paraît dans l'ensemble pertinente dans les reproches qu'elle adresse à notre cher Oncle Dom, et en tout cas elle se situe à la "hauteur" de ce qu'il écrit parfois.
On peut donc comprendre que ce soit là où ça fait mal que Rick se plaise à ... mettre le doigt !

Mais je ne suis pas ici pour entrer dans la discussion de fond.
Je profite simplement de l'occasion que nous a donnée Léa pour m'étonner de la relative ringardise de l'ensemble de la profession, et de certains de ses organes de presse en particulier, qui persistent à utiliser assez généralement le mot "digital" à contresens, alors que son équivalent français, "numérique", progresse maintenant un peu partout. Il n'y a plus guère que le secteur bancaire pour commettre encore la même erreur.
Serait-ce là le signe d'une mauvaise évaluation par les anciens de ce qu'il convient de faire pour rester "moderne" et "à la page" ? À quand un vaccin contre le "djeunisme" ?...

Bien à vous,
Michel.

3.Posté par DOMINIQUE GOBERT le 28/03/2017 10:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous savez à quoi on vous reconnait, Rick? Vous osez tout, selon la formule chère à Audiard.
Restez dans votre retraite à ressasser vos vieilles rancœur et votre haine digne d'un vieillard cacochyme!

4.Posté par fred83 le 28/03/2017 11:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que rajouter à l'excellent commentaire du non moins excellent Rick Sailor ? Rien. Tout est sit. Merci Rick. 👍🏼

5.Posté par rick sailor le 28/03/2017 15:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon très cher Oncle Dominique

Je vois que la vérité vous fait mal ! Ce n'était pas mon but.
Moi je ne m'attaque pas aux causes perdues.

Encore une fois (une énième fois de plus) vous tapez à côté !

Vous lisez rancœur là ou je dis "mauvaise analyse éditoriale de Monsieur Gobert" ce qui au final n'est qu'un pléonasme.
Je ne sais pas comment on dit pléonasme en anglais ? Digital May be ?

Allez cher ami, reprenez vous. Je comprends votre coup de mou. "Imagine t-on le général De Gaulle répondre à ses détracteurs" ?

Bien à vous
Votre sincère et dévoué marin, Rick

6.Posté par romain le 28/03/2017 16:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher rick, je prends plus de plaisir à lire vos réponses que les chroniques de l'oncle Dom. A quand sur tourmag "les chroniques de l'oncle rick". Je suis certain que vous avez de choses intéressantes à nous dire. Continuez.

7.Posté par Papadopoulos le 28/03/2017 17:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour une fois, je suis choqué !
"...je ne sais toujours pas qui vous êtes et je m’en cogne. "
C'est d'une classe folle ce language fleuri. Tout droit sorti du comptoir du Café du Commerce.

Vous au moins vous savez parler aux femmes, cher Dom.
A moins que vous les saisissez délicatement par les cheveux et les traînez dans votre grotte :-)

Allez ! Sans rancune, vous nous avez démontré par ailleurs que vous valez mieux que ça

8.Posté par christian jean le 29/03/2017 14:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
« Posté par rick sailor le 28/03/2017 08:42 | Alerter
Cher ami

Il n'y a pas plus stupide que celui qui ne vit que dans le passé, un pied dans la tombe »




Absolument. Alors pourquoi (bien que des vérités transpirent dans tes propos sur les incompétences de « la tortue »), toi vieux retraité, qui n’a jamais été (en vérité) agent de voyages, peux-tu encore « délirer par des textes » sur des « con….ies » certes amusantes à lires, mais vous avez, (et tu le sais très bien) tout comme ton « défouloir » M. Gobert … une déficience terrible dans un échange sous forme purement verbale ? …

Bien cordialement

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com