TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom : NF, Marmara condamnés à TUI ? On parie ?

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Jeudi 28 Mai 2015

Faudrait peut-être arrêter de prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages, non ? Surtout lorsque l'on présente des résultats pour le moins pas franchement "top" pour parler d'jeuns. Faut dire qu'avec tout le vocabulaire nouveau qui pénètre dans le dico, ça devient compliqué…



Et quand je lis les propos de Frédéric Joussen, le nouveau stratège du groupe qui veut faire de son slogan 'Think Holidays, think TUI" un jingle rigolo, c'est tout du bullshit ! Bien sûr, qu'à terme, les diverses marques du groupe seront intégrées sous les trois lettres et point - DR
Et quand je lis les propos de Frédéric Joussen, le nouveau stratège du groupe qui veut faire de son slogan 'Think Holidays, think TUI" un jingle rigolo, c'est tout du bullshit ! Bien sûr, qu'à terme, les diverses marques du groupe seront intégrées sous les trois lettres et point - DR
Eh oui, je vais encore parler de nos deux grands tour-opérateurs industriels qui continuent, contre vents et marées à tenter de s'ancrer en France.

Thomas Cook, après des résultats en léger mieux, résiste à force d'obstination.

Mais il est clair que la stratégie, en coopération avec Club Med, conduira, tôt ou tard (mais plutôt pas trop tard) à un développement conduit par des actionnaires chinois qui ont tout compris au marasme de notre tourisme français et qui, tranquilles, avancent leurs pions… et leur formidable potentiel de clients.

Plus de 6000 chinois touristes ont débarqué il y a à peine quinze jours pour un périple touristique… C'est pas rien, d'autant que, si j'en crois mon bon nez, un autre arrivage de 5000 d'un coup est en phase de finalisation. On comprend aisément que les investisseurs se tournent vers des structures déjà équipées…

Du côté de TUI, le grand adversaire de Thomas Cook, on reste plus européen. Mais européen hégémoniste et faudrait peut-être arrêter de nous prendre pour des enfants de chœur.

La case de l'Oncle Dom : NF, Marmara condamnés à TUI ? On parie ?
TUI, par la grâce de la finance, est devenu allemand.

Au moins, on reste européen et là n'est pas la question. TUI, au fil des ans, a racheté à travers l'Europe, diverses marques, dont Nouvelles Frontières et Marmara en France. Vous remarquerez que j'oublie volontairement Aventuria, Passion des Iles… Ce ne sont que des détails.

Je viens de recevoir le dernier communiqué émanant de la direction France de TUI (après d'ailleurs avoir reçu un droit de réponse la semaine dernière suite à notre article (lire) qui ne tait rien du tout, mais se contentait de signaler que "l'harmonisation (euphémisme mais c'est moi qui le dit) était à l'étude…"

Et dans son dernier communiqué, TUI France précise que le "déploiement" de la marque TUI "s’effectuera progressivement" et sera testé en premier lieu sur le marché hollandais.

Quant au marché français, on répète, pudiquement, que "le déploiement en est encore au stade de la réflexion" et que, c'est moi qui résume, Marmara et Nouvelles Frontières, marques fortes, ne sont pas prêtes à disparaitre…

Oh, bien sûr, rajoute-t-on, peut-être que le logo sera plus… comment dit-on ? Important ? Plus visible ?

Allez, faut arrêter… Le plan de TUI est dans les cartons germaniques depuis des années, et c'est pas une première implantation ratée qui va changer les choses.

Et quand je lis les propos de Frédéric Joussen, le nouveau stratège du groupe qui veut faire de son slogan 'Think Holidays, think TUI" un jingle rigolo, c'est tout du bullshit ! Bien sûr, qu'à terme, les diverses marques du groupe seront intégrées sous les trois lettres et point.

D'ailleurs, c'est toujours un "coup je te vois, un coup je te vois plus"… En France, si j'ai bonne mémoire, il y a à peine un an, on nous annonçait que "le long courrier, c'est fini". Ah bon. Les nouvelles brochures "club" (sous la marque Nouvelles Frontières), long-courrier, c'est quoi ? Du pipeau ?

Pas de production "pure" TUI annonce le communiqué. D'acc. C'est quoi les produits "différenciant", genre Club Splash ou les trucs sports, "internationaux" ? Juste comme ça ?

Non, franchement, ça devient fatigant… Et pour les clients, qui vont finir par se lasser et par les vendeurs, qui eux aussi, finiront par déclarer forfait (oui, désolé, pas pu m'empêcher).

Et puis, si tout ceci n'est que balivernes et billevesées, quel est l'objet de cette grande réunion qui aura lieu le 17 juin prochain à Hanovre ? Réunion à laquelle les cadres de TUI France sont conviés, bien sûr… et dont le thème est "Les Compagnies aériennes et les marques" ?

Allez, bon vent, mais le mensonge, marre ! J'en ai d'ailleurs eu un sacré exemple durant l'audience de Siano et Lebufnoir la semaine dernière. C'est épuisant...

Lu 3522 fois

Notez


1.Posté par Blondie le 28/05/2015 12:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si pas de casse sociale, on peut dire oui à TUI. C'est triste de voir des marques disparaître. Le monde change. On ne peut pas se battre contre l'impossible. De nos jours on s'accroche à son job, on fait au mieux du mieux pour satisfaire les clients et on essaie de trouver du sens à ce grand chambardement. Si TUI ne broie pas son personnel (leurs collaborateurs semblent satisfaits) alors pourquoi pas ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com