TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l’Oncle Dom : Puy du Fou, un si généreux donateur…

L’édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Lundi 25 Juillet 2016

Le Puy du Fou avait été sacré par l’IAAPA "Meilleur parc d’attractions du monde" en 2014. Et c’est sûrement mérité. C’est malgré tout le deuxième parc d’attractions français, derrière Mickey. Et pourtant, est-ce bien raisonnable ?



Selon Philippe de Villiers, « nous ne sommes pas là pour gagner de l’argent ». Bon, ben alors faudrait peut-être inviter tous ces « pauvres » qui ne partent jamais en vacances, histoire d’assurer une certaine continuité charitesque… - DR : Capture d'écran Puy du Fou
Selon Philippe de Villiers, « nous ne sommes pas là pour gagner de l’argent ». Bon, ben alors faudrait peut-être inviter tous ces « pauvres » qui ne partent jamais en vacances, histoire d’assurer une certaine continuité charitesque… - DR : Capture d'écran Puy du Fou
« Le Puy-du-Fou n’est pas un parc d’attractions. Le Puy-du-Fou est un creuset de la civilisation intime. Une espérance française… Un des derniers bonheurs français… ».

C’est in extenso ce que pense Philippe de Villiers, fondateur de ce Puy, dans un entretien publié sur le site de la Fondation Jérôme Lejeune.

Faut dire quand même que, après avoir conquis l’anneau de Jehanne auprès des Anglais (en espérant que cet anneau de la pucelle ne soit pas une vague farce), le Puy du Fou, à travers sa Fondation « Puy du Fou Espérance » vient de filer un chèque royal de 50 000€ à la Fondation Jérôme Lejeune.

Vous me direz à tous les coups que c’est beau, c’est grand, c’est généreux…

Certes. Cependant, et alors que nous allons à nouveau entamer une période de campagne électorale, il peut sembler pour le moins étrange qu’un parc, destiné aux loisirs, se montre tout à coup curieusement partisan.

Il est vrai que de Villiers n’a jamais caché son opposition farouche à tout ce qui représentait le diable, particulièrement le droit pour les femmes à l’avortement !

Et que la Fondation Jérôme Lejeune, laquelle investit dans la recherche médicale sur les maladies génétiques de l’intelligence, principalement sur la Trisomie 21, a toujours manifesté une profonde aversion pour tout ce qui était IVG et euthanasie.

Loin de moi, bien que résolument opposé aux idées de De Villiers et de Jean-Marie Le Méné, actuel président de la Fondation, l’intention de contester ce « don » et ces pensées. La démocratie, c’est justement d’admettre les idées constables des autres…

En revanche, faut quand même pas prendre les enfants du bon dieu (ça va faire plaisir à De Villiers) pour des canards sauvages…

Ce qu’exprime Jean-Marie Le Méné dans une tribune dans Le Figaro, fait sacrément froid dans le dos : « Un droit fondamental à l'IVG transformerait le respect de l'être humain en dérogation au principe, nouveau, de sa non-protection.

L'exception deviendrait la règle. L'équilibre que nos concitoyens croient encore garanti serait bouleversé.

Ce déséquilibre précipiterait la cascade des « illégalités fécondes ». En effet, il n'est pas un seul « progrès » vers la très lucrative marchandisation du vivant qui ne s'appuie explicitement sur l'autorisation, sans cesse plus libérale, de l'avortement.

L'IVG est devenue le passeport de toutes les transgressions au motif qu'après avoir osé la mort de l'enfant avant sa naissance, le droit peut tout ».

Ben, je crois surtout que les femmes et les hommes de notre pays ne remercieront jamais assez Madame Veil pour son opiniâtreté et son combat farouche pour cette liberté !

Quant au Puy du Fou, si j’en crois De Villiers, ce n’est pas un parc d’attractions. Et je le cite : « Le Puy-du-Fou est fondé sur l’idée de la transmission, l’idée de la génération, dans une société saccagée par le mondialisme qui prépare un être désaffilié, désinstitué.

Toute la respiration du Puy-du-Fou se fait à travers l’idée de génération, l’idée de transmission, l’idée d’héritage et donc de réenracinement (…) Le Puy-du-Fou, je l’ai conçu comme une dette morale. J’ai voulu faire un hymne pour rembourser ma dette à mon père et à ma mère, et à la Vendée
».

D’ailleurs, selon son fondateur « Nous ne sommes pas là pour gagner de l’argent ».

Bon, ben alors faudrait peut-être inviter tous ces « pauvres » qui ne partent jamais en vacances, histoire d’assurer une certaine continuité charitesque…

En tout cas, le bon De Villiers fait des adeptes : voilà maintenant que Laurent Wauquiez, encore un candidat présidentiel, ancien Maire du Puy (pas le fiu), voudrait s’inspirer du Parc pour créer un pestacle (si, si, c’est bien écrit) au Puy…

La guerre des Fiu, en quelque sorte !

Lu 2205 fois

Notez


1.Posté par Silvio le 26/07/2016 07:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que vient foutre cet article ? C'est Tourmag un média professionnel ou Libération ? Le Puy du Fou est libre de dépenser son argent comme il le veut à travers sa fondation.Vous omettez de parler de tous les dons qu'ils ont envoyés à Madagascar ou aux enfants de Tchernobyl depuis sa création. Que vient foutre la présidentielle ? Et pour les bénéfices , tout est reversé dans l'investissement ! De quoi donner du boulot aux pauvres. Article partisan d'un type qui ne connaît pas le Puy du Fou..

2.Posté par Henri Bouche le 26/07/2016 08:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Mr Gobert,
Restez dans votre domaine, que vous avez déjà suffisamment de mal à maîtriser. Gardez vos blagues vaseuses et vos envolées lyriques ...pour vos ouailles. Et partez en vacances, car vous devez être épuisé.

3.Posté par JB le 26/07/2016 09:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je crois que vous parlez sans vraiment connaitre.
Venez donc visiter le Puy du Fou.
Jaloux du succès ?

4.Posté par Thomas le 26/07/2016 09:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Complètement d'accord avec Silvio et Bouche.
Incroyable de méconnaître son sujet à ce point et en plus de publier un "édito" dans le style d'un adolescent qui se croit plus intelligent que ses camarades de classe.
J'espère que personne ne sera assez naïf pour gober de telles bêtises.
Bonne vacances Monsieur Gobert

5.Posté par Jerome le 26/07/2016 09:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hé bé ! Tout à fait d'accord avec Silvio et Henri. Franchement on croirait lire Libé, le Nouvel Obs ou Marianne... à moins que cet article ouvre une grande enquête sur le tourisme et la politique. Doit on attendre des billets au sujet des CE des différents syndicats ? Si ça continue il ne faudra pas s'étonner si on voit un petit article sur les élections américaines nous vantant la candidature d'Hilary et inviter à boycoter la destination US au cas ou Trump serait élu
Vivement les vacances

6.Posté par Denisrg le 26/07/2016 10:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En effet, cet article est idiot et son auteur semble méconnaître complètement son sujet...qu'il s'occupe donc de...quoi, au fait ! et laisse ceux qui construisent, offrent à des millions de spectateurs par été des moments de vrai bonheur ( oui, Mr Gobert, le Puy du Fou, c'est extraordinaire) et laissez les distribuer leur argent à qui ils veulent ! Marre de ces commentaires ! Tres parisien et tres français, malheureusement ! Il faut toujours critiquer : vous feriez mieux de vous en réjouir !

7.Posté par Christian Jean le 26/07/2016 10:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"le Puy du Fou, à travers sa Fondation « Puy du Fou Espérance » vient de filer un chèque royal de 50 000€ à la Fondation Jérôme Lejeune."



Bonjour,

Oui un éditorialiste peut écrire librement sur un sujet qui l'inspire, mais peut il pour autant écrire "vient de filer un chèque" quand cette "actualité" remonte a il y a plus d'un an ? ...

A chacun ses valeurs, mais cela semble pour le molns surprenant.

Très cordialement.

8.Posté par François le 22/08/2016 19:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Article bien mal écrit et sans véritable intérêt, sinon d'enchaîner les sous-entendus politiques dont on se demandent bien ce qu'ils viennent faire sur votre site. Je suis déçu. FR

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com