TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l’Oncle Dom : Sondages, suffit de choisir y’en a pour tous les goûts !

L’édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mercredi 29 Juin 2016

Pire qu’une tradition, c’est quasiment un pensum insupportable et malheureusement incontournable. Les vacances d’été se profilent et chacun y va de son petit sondage, de sa grande enquête…



Les sondages se contredisent les uns les autres - Photo :  BillionPhotos.com-Fotolia.com
Les sondages se contredisent les uns les autres - Photo : BillionPhotos.com-Fotolia.com
Pour les instituts de sondage ou officines d’enquêtes à tout va, le début de la période estivale représente une manne importante et néanmoins parfaitement insipide.

Chacun y va de son petit sondage ou de sa grande enquête, afin de déterminer "avec la plus grande précision" quelles sont les français qui vont partir en vacances, où, quand, comment, à quel prix, avec les enfants, les chiens, les chats, les canaris sauvages, la belle-mère...

Bien évidemment, on a droit au traditionnel "les Français préfèrent partir au soleil, à la mer et de préférence au mois d’août".

Et chacun y va de sa "pertinence" en termes de sérieux sur ces enquêtes qui commencent à me gaver.

Pas une journée sans recevoir un courrier établissant la tendance du moment. Tendance qui varie au gré des sondeurs et selon la force du vent.

La case de l’Oncle Dom : Sondages, suffit de choisir y’en a pour tous les goûts !
Sans oublier bien entendu, les grandes instances professionnelles qui pondent aussi leurs propres sondages, ces derniers destinés à rassurer les troupes et donner de l’espoir à ceux qui sont depuis longtemps sans grandes illusions.

Bien évidemment, je ne peux pas m’empêcher d’adresser un clin d’œil à ce bon Guy Raffour qui vient, comme il en est coutumier, de dévoiler les grandes tendances vacancières des français cette année.


Comme ce dernier ne m’a pas invité à venir faire la sieste durant sa conférence, je ne peux que me référer à ce qu’ont écrit mes confrères. Ainsi, on apprendra sans grande surprise que le taux de départ en vacances de français reste stable, qu’ils privilégient la période estivale et que la préparation des vacances via internet devient un phénomène de plus en plus fréquent.

Mais qu’une large majorité passera ses vacances en France.

Bon. Pour un agent de voyage qui compte « exporter » ses touristes vers l’étranger, pas de problème : il lui suffit de se pencher sur une autre « étude » (y’a le choix), pour se rassurer.

Tiens, Skyscanner, pour le Routard par exemple, qui prévoit, mais sans trop se mouiller quand même, que "les vacanciers français ont envie d’exotisme et d’évasion".

Et que les "destinations long-courriers auront la côte pour les mois de juillet et d’août" !

D’ailleurs, Skyscanner est vachement précis et donne le palmarès des destinations « top » de cet été : Bangkok, New York, Bali et je vous laisse découvrir la suite !

Vous vous croyiez tirés d’affaire ? Ah mais que nenni. Pour faire aussi « d’jeun », le Znav qui est devenu les Entreprises du Voyage s’est fendu lui aussi d’un beau sondage, commandé auprès de BVA, sur les projets de vacances de français.

Ben, là, c’est carrément craintu et je cite : "Le résultat n'est pas encourageant : les intentions de départ en vacances d'été pour cette année reculent de 4% par rapport à 2015. Et 6% des Français ne prendront pas de vacances."

Pour les destinations, BVA voit plutôt l’Europe (comme ça, à chacun son sondage et y’en a pour tous les goûts) !

Et, bien évidemment, il manquait une évidence que n’aurait surement pas manqué Guy Raffour : les ménages les plus aisés partiront davantage en vacances que les ménages modestes qui, et je cite "resteront plus significativement chez eux pendant la période des vacances."

Ah bon ? Quelle surprise!

Lu 1116 fois

Tags : BVA, Skyscanner
Notez


1.Posté par Guy Raffour le 29/06/2016 17:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dominique bonjour
je réponds à tes propos car ils dénaturent nos travaux et la réalité. J'ai en effet mené notre Séminaire annuel hier avec 11 intervenants, mais aucun journaliste n'était présent, ni toi ni aucun autre car non conviés. C'est le cas depuis quelques années. Nous avons envoyé un Dossier de presse hier soir. Je n'ai pas souhaité mener des études qui prévoient l'avenir car si quelqu'un est capable, après les inondations, le brexit, la crise qui perdure, les baisses de dotations budgétaires aux territoires, l'état d'urgence, la crise migratoire etc + avec toujours 20% de Français indécis..., prévoir ce que sera le taux de départ détaillé des Français pour les mois à venir, qu'il le fasse, nous non. Donc, les résultats présentés hier sont ceux du BILAN 2015 des départs réellement effectués par les Français avec un terrain qui s'est déroulé en janvier et février 2016 par enquêteurs professionnels, face à face à domicile, avec 55 minutes d'interview, un échantillon représentatif par quotas croisés sur la base de la population Française des 15 ans et plus Insee à janvier 2016. Nous travaillons avec sérieux et de façon scientifique car nous le sommes et avec une expérience reconnue de 27 ans. C'est notre métier. Et cette étude est une référence depuis 14 ans pour sa fiabilité. Je n'ai pas à répondre pour les autres. En tout cas tes propos blessent et sont totalement injustifiés en ce qui nous concerne et de plus x propos cités ne sont pas de mon analyse. NB : les participants professionnels au Séminaire ont été captivés par la qualité des interventions.Cordialement, Guy

2.Posté par sicsic Josette le 29/06/2016 18:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On compare ce qui est comparable. Les sondages sur internet sur des internautes n ont rien à voir avec les etudes réalisées sur la population dans son ensemble. Dommage de tout melanger pour faire un billet d'humeur...

3.Posté par AGVFAN le 29/06/2016 23:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
afin d'élever le débat, de "comparer ce qui est comparable", de donner aux "professionnels des entreprises du voyage (sic) " les éléments leur permettant de prendre du recul, de réfléchir à leur avenir, voire d'engager idéalement des plans d'action, ce serait pas mal que les études type raffour soient mises à disposition de "tous" et pas uniquement moyennant un tarif qu'une AGV de base ne peut s'offrir.... : les institutionnels type SNAV et APST pourraient peut-être y contribuer, plutôt que de "financer" des sondages , non ???

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com