TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom: grève Air France ou... pour qui sonne le glas !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mardi 16 Septembre 2014

Encore une grève chez Air France. Une grève dure, implacable, monstrueuse et pour tout dire, totalement indécente… 15 millions de pertes par jour ! J'ai envie de vous narrer une simple histoire…



Une simple mais pourtant belle histoire que celle d'Air France, née peu de temps après la guerre, à une période où nos grands-parents croyaient encore en l'avenir, en la prospérité, en la paix.   En clair, pour un esprit simpliste, au bonheur ! /photo JDL
Une simple mais pourtant belle histoire que celle d'Air France, née peu de temps après la guerre, à une période où nos grands-parents croyaient encore en l'avenir, en la prospérité, en la paix. En clair, pour un esprit simpliste, au bonheur ! /photo JDL
Une simple mais pourtant une belle histoire que celle d'Air France, née peu de temps après la guerre, à une période où nos grands-parents croyaient encore en l'avenir, en la prospérité, en la paix.

En clair, pour un esprit simpliste, au bonheur !

C'était une belle compagnie, Air France, pionnière en quelque sorte dans son domaine, avec le "petit plus" qui traduisait le charme et le mode de vie à la française.

Hélas, aussi, l'arrogance et l'esprit du Coq Gaulois.

Dans ces années où peu 'entre nous étions nés, la Compagnie représentait le pays à travers ce monde qui, lui aussi, renaissait.

Et peu importe la rentabilité, l'important était le prestige.

Le Commandant de bord, dans son bel uniforme galonné, était un héros, l'hôtesse de l'air (eh oui, c'était l'appellation) faisait fantasmer les riches passagers mâles (et les autres ?), bien sûr.

Parce que oui, il fallait avoir certains moyens pour voyager en aéroplane…

Le monde a continué à évoluer. L'économie aussi et, des grands rêves passés, on en est venu à quelques notions de rentabilité, de "retour sur investissement", bref..

D'une économie passée, surannée, on a découvert le mondialisme.

Enfin, quand je dis "on", pas Air France !

Et ce qui se passe aujourd'hui n'est pas surprenant. Depuis au moins vingt ans, je ne crois pas me tromper, je n'ai jamais connu Air France en position flamboyante.

Les pilotes ont toujours considéré que la Compagnie leur appartenait.

Je ne suis pas un spécialiste, mais entre la gestion d'une compagnie qui, au fil des ans, a connu une masse salariale ahurissante, tandis que la technologie diminuait l'intervention humaine et le pilotage d'un aéronef, il y a une fracture inversement proportionnelle...

La case de l'Oncle Dom: grève Air France ou... pour qui sonne le glas !
En même temps, et à la décharge des navigants, les présidents successifs de la compagnie n'ont pas été particulièrement brillants…

Toujours cette arrogance insupportable.

Même Christian Blanc, lequel en son temps, avait réussi à apporter un regain de productivité (avec quand même l'aide des contribuables et 20 milliards de francs à l'époque), n'aura pas été à la hauteur.

D'ailleurs, après quelque passage peu reluisant en politique et une consommation (exagérée) de cigares aux frais du contribuable, il aura quand même réussi à prendre la direction de la compagnie tunisienne Syphax.

Normal, il possède une très jolie propriété dans les Iles Kerkennah et puis, ça continue à payer les cigares…

Apparurent alors les compagnies low cost, les easyjet et autre Ryanair. C'était l'époque de J.-C. Spinetta, accompagné de son factotum, l'inénarrable PH Gourgeon.

Le mépris, de la part des dirigeants d'Air France envers ces compagnies, n'avait pas de limite : "Nous n'évoluons pas dans le même monde", se plaisaient à clamer dirigeants et personnels d'Air France.

Ben, on a vu...

Avec une bonne décennie de retard, Air France, dirigée maintenant par Alexandre de Juniac, veut enfin créer sa compagnie court courrier, low cost pour enfin s'adapter aux réalités du monde économique.

Trop tard.

Pas question pour les pilotes de devoir conduire leurs avions comme des conducteurs de train.

Mieux vaut continuer à creuser les pertes, dans ce monde où le travail se raréfie. Pitoyable...

Je ne sais pas ce que va donner la situation aujourd'hui, mais c'est pas brillant.

Et pourtant, Jean-Cyril Spinetta est toujours conseiller du Président actuel et PH Gourgeon dispose toujours d'un beau bureau aux Invalides, avec voiture de fonction et chauffeur.

Les voyageurs, eux, restent au sol… et vogue la galère !


Lu 2356 fois

Notez


1.Posté par noyant le 16/09/2014 06:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un grand manque de responsabilité et de mépris pour les employés, ceux qui ont créé la compagnie et les clients. Comment peut-on être aussi peu respectueux et aussi peu patriotique face aux enjeux et à la crise que traverse notre pays ?

2.Posté par Agent de Voyages le 16/09/2014 09:00 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ras le bol des grèves à répétitions. Aucun respect des clients. Ces pilotes qu'' on peut encore appeler des nantis se moquent des conséquences:passagers bloqués vacances foutues et galère pour nous en agence.Trop c''est trop

3.Posté par MOI le 16/09/2014 09:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Combien de jours de grève, depuis 35 ans que je suis dans ce métier du transport aérien ? Combien de pertes ? (merci Mr Gobert de rappeler les 20 milliards de francs au frais du con....tribuable).
Et on continue, à faire des plans, à acheter des avions (avec quel argent ?), à se croire plus beau et plus intelligent que les autres.Et cela n'est pas prêt de s'arreter......Vous imaginez notre gouvernement (celui en place ou un autre d'ailleurs), ne pas se porter au secours du "soldat AF" en cas de problème (chomage, chomage). Allez continuez à vous faire plaisir, continuez à "creuser le trou".....C'est tellement facile dans votre cas ! Quelle autre Cie française pourrait se permettre ce luxe ?
Une pensée quand meme les les salariés d'AF, compétents, respectueux du client (si si il y en a peu mais il y en a), qui continuent de bosser en fermant leur gu....Pas le choix il faut bien faire bouillir la marmite.

4.Posté par DROUX le 16/09/2014 09:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Va t-on devoir, comme pour Marmara, boycotter Air France ? C'est toujours "chacun pour soi et les autres, on s'en balance ! " Quelle sale mentalité que cette mentalité du "fric à tout prix et qu'importe les conséquences" ....

5.Posté par serge13 le 16/09/2014 09:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis dégouté par cette grève. Les PNT devraient avoir honte. Il ne s'agit pas de s'attaquer à leurs acquis. C'est incompréhensible. Laissez pourrir la situation, et là, j'allais dire enfin, les lettres de licenciement pleuvront..... Le pire de tous les scénarii....

6.Posté par Vincent le 16/09/2014 09:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
6 % du personnel et 25 % de la masse salariale : c'est la représentativité des PNT dans l'entreprise.
De très bons ingénieurs sans doute mais en aucun cas des gestionnaires ni des spécialistes du marché aérien.
Qu'ils pilotent leurs machines et qu'ils laissent les dirigeants faire leur boulot. the right man in the right place !
Les dégats de ce caprice d'enfants gâtés sur l'entreprise sont terribles.
Quand le ver est dans le fruit il faut peut être sacrifier l'arbre.

7.Posté par SABLES D'OR le 16/09/2014 10:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne vois pas pourquoi AF se gènerait de faire la grève puisque, quelles que soient les pertes financières, elles seront de toute façon renflouées par l'Etat. Où est le problème ??? Je n'ai pas fini d'en payer des impots, pauvre con-tribuable et infortunée "voyageuse" que je suis. Mais par contre, si je peux éviter AF lors de mes voyages, je le fais sans aucun regret. Il est bien loin le temps où AF était une grande compagnie...

8.Posté par majax le 16/09/2014 10:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est comme la photographie, les pilotes en grève sont restés au temps de l'argentique, ou même , pire, aux plaques à l'albumine.
Ils n'ont pas compris que l'ère du numérique était arrivée !
Les agences et les To font un travail immense pour sauvegarder le voyage de leurs clients. Cela va coûter une fortune et dégradé les bilans.
Ils ne méritent pas de travailler pour une compagnie comme Air France. Ce sont des enfants gâtés qui ne veulent pas se séparer de leurs avantages.... d'un autre âge. Honte sur les pilotes en grève !
Ils sont très bien payés, pour piloter, et non pour définir une politique stratégique. Chacun à sa place ! Merci aux équipes d'AF au sol qui font leur possible pour nous aider.

9.Posté par serge13 le 16/09/2014 18:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le comble du comble: j'habite juste à côté de l'aéroport de Marseille. Vers 17h 30 j'ai vu deux avions de TRANSAVIA qui ont décollé du tarmac Marseillais. En me positionnant sur le www.flightradar24.com, je me suis aperçu que ces vols remplaçaient donc les vols AF sur Paris.... L'escale marseillaise ne fait pas parti du réseau de Transavia.
Alors que les PNT d'AF font grève pour ceux de Transavia, ce sont les mêmes PNT du même groupe qui cassent la grève.... On aura tout vu en France....

10.Posté par Vincent le 18/09/2014 11:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les PNT d'AF ne font pas grève pour Transavia, ils font grève pour eux, par instinct grégaire et par peur du changement.

11.Posté par navigant le 21/09/2014 14:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'article oublie de dire les 500 millions d'amendes du secteur cargo AF ,l'amende de cityjet ....bref les cadors à la direction empilent les PV..l'aérien français pas aidé par les low costs . http://www.snpnc.org/content/pavillons-complaisance-nouveau-fleau-europeen

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com