TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l’Oncle Dom : le hold-up de Ryanair à l'aéroport de Beauvais !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Lundi 19 Juin 2017

Damned. Il était quasi de notoriété publique que l’aéroport de Beauvais et Ryanair entretenaient des rapports plutôt… cordiaux ! Pour Didier Migaud, Président de la Cour des Comptes, ce n’est plus supportable et il a adressé le 17 février dernier, un référé à la Ministre de l’environnement et au Ministre de l’Economie…



Aéroport de Beauvais : Il s’avère que les remises consenties à Ryanair couvrent à peine 27% du montant de la facture initiale de Ryanair, laquelle se monte quand même à 51.1 millions d’euros ! - DR Photo Ryanair
Aéroport de Beauvais : Il s’avère que les remises consenties à Ryanair couvrent à peine 27% du montant de la facture initiale de Ryanair, laquelle se monte quand même à 51.1 millions d’euros ! - DR Photo Ryanair
Ben, si je peux me permettre, ça craint drôlement pour l’aéroport de Beauvais !

Vente à perte, remises sur les redevances aéroportuaires consenties sans accord de l’autorité légale, tarifs de redevances aéroportuaires non conformes à la réglementation, accords commerciaux avec Ryanair irréguliers…

Il y en a 11 pages !

C’est d’ailleurs assez étonnant. Finalement, à la lecture du très sérieux rapport de la Cour des Comptes, on se demande comment cet aéroport peut fonctionner.

Ce sont finalement des sommes énormes qui ne sont pas perçues par le gestionnaire et qui finalement, si j’en crois monsieur Migaud, bel et bien acquittées par le contribuable et le passager !

Quant à Ryanair, on comprend aisément tout l’avantage que cette compagnie pouvait tirer en se posant sur la plate-forme. Peut commode pour se rendre à Paris, mais finalement tellement rentable.

Je ne dirais pas que c’était quasi gratos pour la compagnie irlandaise, mais pas loin !

Dominique Gobert et chien Charly - DR
Dominique Gobert et chien Charly - DR
Parce que la Cour des Comptes n’y va pas avec le dos de la cuillère.

Lire : L'aéroport de Beauvais accusé de liens illicites avec Ryanair

Il s’avère que les remises consenties à Ryanair couvrent à peine 27% du montant de la facture initiale de Ryanair, laquelle se monte quand même à 51.1 millions d’euros !

Sans oublier le chapitre suivant consacré à l’absence de facturation de l’assistance en escale de Ryanair.

Selon le rapport elle, « bénéficie de la gratuité totale des prestations en escale en dehors de tout accord du Syndicat mixte de l’aéroport de Beauvais (autorité publique délégante), ce qui contrevient à la réglementation sur la tarification de celles-ci fixée par le code de l’aviation civile ».

En clair et pour faire simple, la Cour des Comptes pointe le doigt sur ce qui fait mal : à la fin de 2014, la société gestionnaire de Beauvais a « octroyé » quelque 77 millions d’euros à la seule compagnie Ryanair !

Bien évidemment, la Cour des Comptes demande des comptes…

Quant à Dame Royale, à l’époque Ministre de l’Environnement, elle s’est fendue d’une jolie missive, sur papier officiel aux caractères rigolos, indiquant qu’elle se montrait « tout à fait solidaire » de la Cour des Comptes et qu’elle avait « demandé à ses services d’intervenir auprès de l’aéroport de Beauvais « pour les amener à mettre fin aux pratiques constatées par la Cour. ».

Depuis, Dame Royale est partie vers d’autres aventures et Ryanair s’en cogne !

Le 1er mai dernier, la compagnie fêtait ses 20 ans sur l’aéroport de Beauvais. Qui a payé le gâteau ? Pour la cerise au-dessus, pas de soucis, le contribuable était là !!

Lu 2059 fois

Notez


1.Posté par PAT44 le 20/06/2017 13:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Extrait de l'article de votre collègue :
Dans une réponse adressée à la Cour des comptes, Ségolène Royal rappelle toutefois que "la réglementation concernant les redevances aéroportuaires ne fait pas obstacle à ce que les coûts du service public aéroportuaire soient en partie couverts par d'autres recettes du concessionnaire".

A priori tout semble donc en règle ?

2.Posté par DOMINIQUE GOBERT le 20/06/2017 17:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Eh bien alors, cher Pat 44 toujours ouvert à la destruction systématique, tout va donc bien!
Vous êtes formidable. Où sont les recettes?

3.Posté par PAT44 le 21/06/2017 09:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour cher M. Gobert,

Comment allez vous ?

Si les commentaires ne sont pas les bienvenus sur vos articles, retirez la possibilité d'en mettre

Bonne journée

4.Posté par DOMINIQUE GOBERT le 21/06/2017 15:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien merci. Les commentaires pertinents sont toujours bienvenus. Mais je peux répondre, n'est-il pas?

5.Posté par Pat44 le 21/06/2017 15:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
you're the boss

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com