TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l’Oncle Dom : le tourisme ? On s’en fout à Paris !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mercredi 26 Avril 2017

Quand je dis que la Maire Hidalgo méprise le tourisme, particulièrement à Paris, c’est, hélas la triste réalité. Et comme ce secteur pour la capitale, est loin d’être une priorité, le budget y consacré est raboté… et des emplois vont sauter !



La Mairie de Paris a décidé de la fermeture définitive de 3 des 5 points d'accueil touristique ainsi que la suppression de 9 postes d’agents d’accueil sur 21 - DR : Capture d'écran OT Paris
La Mairie de Paris a décidé de la fermeture définitive de 3 des 5 points d'accueil touristique ainsi que la suppression de 9 postes d’agents d’accueil sur 21 - DR : Capture d'écran OT Paris
Bravo. C’est une information, passée totalement en catimini.

La Maire de Paris étant ce qu’elle est, il a été décidé, en date du 10 avril dernier par la direction de l’Office du tourisme et des congrès de Paris, « la fermeture définitive de 3 des 5 points d'accueil touristique ainsi que la suppression de 9 postes d’agents d’accueil sur 21 ».

C'est un communiqué plutôt déprimé du Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) et du Comité d'Entreprise de l'OT de Paris qui nous l'apprenait hier.

Néanmoins, alors que, théoriquement et jusqu’à la fin de ce gouvernement, le tourisme est encore considéré comme « une priorité nationale », à Paris, le tourisme, « on s’en fout ! ».

Faut dire que tout y est décidément fait pour dissuader les touristes étrangers, pourtant avides de découvrir la capitale mondiale du tourisme, d’y passer quelques jours.

Les autobus de tourisme y sont bannis au fur et à mesure de l’humeur de la Maire, les rues sont toujours d’une saleté repoussante et l’accueil… n’a pas évolué !

Bon. Mais, si j’en crois la direction de l’Office de tourisme de Paris, comme le budget alloué par madame la maire a baissé, faut drastiquer sur les dépenses et, par conséquent, supprimer des points d’accueil pour les touristes.

Pour se défendre, l’OT de Paris précise dans son communiqué que « la Mairie de Paris, qui a perçu en 2016, 69 millions d'euros au titre de la taxe de séjour, a baissé cette année la subvention de fonctionnement de l’Office du tourisme et des congrès de Paris de 1 million d'euros, passant ainsi de 6,2 à 5,2 millions ».

Ben tiens, comme je l’écrivais encore pas plus tard qu’hier, « là où y’a de la gêne, y’a pas de plaisir » !

Et alors, le fin du fin : « c'est parce que Paris n'est pas officiellement "Ville Touristique", tout en étant paradoxalement l’une des premières villes touristiques mondiales, que la taxe de séjour n'est pas reversée automatiquement à son Office du tourisme" ».

Ah bon. Et alors ? Déjà que la taxe de séjour, c’est bien quand même l’affaire de la Mairie de Paris, laquelle d’ailleurs a bien du mal à équilibrer ses comptes, jonglant avec une stupidité assez rare entre ses différentes taxes, y compris hôtelière, sans aucun discernement.

Mais qu’importe. A l’Office de tourisme et des congrès, quand y’a plus de fric, faut économiser... pour durer. Et comme de toutes façons, que les touristes viennent ou pas, la Mairie s'en fout !

De toutes façons, on leur a pas demandé leur avis, à Hidalgo et son adjoint au tourisme, qui n’ont même pas daigné rencontrer les membres de l’Office de tourisme de Paris.

Et comme, finalement, l’accueil de ces mêmes touristes ne constitue pas une priorité, faut économiser là-dessus et, je cite le communiqué qui vient enfin de me parvenir : « faire porter les économies sur le seul service accueil représentant près d'un quart de sa masse salariale ».

Conclusion : 9 personnes, des agents d’accueil touristiques vont être virés, trois agences d’accueil vont être fermées. Et comme, décidément, la Mairie coupe le fric, ils vont déménager dans une vague périphérie de Paris. Moins cher.

Mais la Maire Hidalgo s’en tape. Pourtant, si je ne m’abuse, Paris est candidate à l’organisation des JO de 2024 et l’Expo Universelle de 2025 !

Tiens, pour faire bonne mesure, et comme Dame Dalgo ne lit pas ce que j’écris, je laisse la parole à l’OT de Paris en conclusion : « le secteur du tourisme représente 12% de l'économie parisienne et la ville ne peut se permettre d'avoir un Office du tourisme anémié, dont l'accueil réduit à une peau de chagrin, ne serait plus en mesure de donner un service rassurant, de qualité et proche de ses visiteurs. (…)

L'Office du tourisme entend donc pouvoir jouer ainsi pleinement son rôle tant dans la promotion à l’international de la destination Paris, que dans celui de l'accueil de ses visiteurs, mais encore faut-il qu'on lui en donne les moyens ».


Roooh !

Lu 2213 fois

Notez


1.Posté par mille sabords le 26/04/2017 12:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que se passe t il sur le site TOURMAG un nuage passe ,une couleur gris bleu pigeon...? , la lecture est moins nette que sur fond blanc .. un avis tout personnel...

En revanche les nuages bien noirs passent sur Paris ces derniers temps , madame la Maire n'a jamais rien compris au tourisme réceptif ( la liste de ses erreurs est longue..)
Si madame la Maire continue dans la voie tracée par son prédécesseur (qui veille toujours au grain) , bientôt plus d'office, plus de conseil et les touristes prendront les transports en commun!!! où marcheront à pieds.
Paris perd de la fréquentation touristique même si des statistiques arrangées disent le contraire , heureusement que le HUB de Paris et Disney sont incontournables en Europe, cela sauve en partie le Tourisme parisien qui a tant souffert ces deux dernières années..
Mais que diable l'économie à faire absolument sur le dos des offices !!...On n'hésite pas à vouloir engager la ville dans des dépenses de grande pompe pour l 'organisation des JO de 2024 et l’Expo Universelle de 2025 ! Au lieu de faire revenir les touristes dès maintenant en travaillant sur la propreté de la vile , la qualité de l'acceuil , la commercialisation de la France dans le monde ,sans oublier la suppression de la Tva sur la marge qui nous propulse derrière certains pays d'Europe.. Madame la Maire si les touristes viennent moins nombreux ils n 'enrichiront pas votre ville .Attachez vous à faire ce qu'il faut pour les faire revenir .

Nous n'avons plus de Ministre du tourisme depuis des années !! Ce sont succédé des secrétaires d 'Etat qui pensaient avant tout à leur carrière , ailleurs!! ...Pour preuve les deux derniers....

Madame la Maire réveillez vous, écoutez les professionnels du tourisme ; ce n 'est pas en leur retirant une subvention qui devrait leur revenir ( argent perçu sur les taxes hôtelières très élevées ) que Paris conservera son titre mythique " de capitale du monde" !!

.Madame la Maire vous ne faites plus rêver les touristes à PARIS.. Depuis longtemps.

2.Posté par DOMINIQUE GOBERT le 26/04/2017 19:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'avoue ne pas bien comprendre le début, le nuage et le bleu gris pigeon? Généralement, nous écrivons, comme beaucoup, noir sur blanc!
Mais je dois changer de lunettes la semaine prochaine...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com