TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom : trois ministres du tourisme, sinon… rien !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Jeudi 24 Avril 2014

Décidément, comme on dit dans les bons casinos, rien ne va plus ! Non seulement, alors qu'elle n'est plus Ministre du Tourisme, Mademoiselle vient remettre la Croix à Georges Colson mais en plus, nous avons quelque trois ministres qui s'occupent du Tourisme… On vient de passer tout à coup de l'indifférence générale à l'extrême sollicitude. On va pas s'en plaindre, quoi que...



Rien ne va plus ! Non seulement, alors qu'elle n'est plus Ministre du Tourisme, Mademoiselle vient remettre la Croix à Georges Colson, mais en plus, nous avons quelque trois ministres qui s'occupent du Tourisme… - DR : Gouvernement.fr
Rien ne va plus ! Non seulement, alors qu'elle n'est plus Ministre du Tourisme, Mademoiselle vient remettre la Croix à Georges Colson, mais en plus, nous avons quelque trois ministres qui s'occupent du Tourisme… - DR : Gouvernement.fr
O tempora, o mores, aurait surement déglutit le vieux pirate que l'on aperçoit à tous les coups dans l'eau en lisant les aventures d'Obélix (j'aime mieux le gros).

Non seulement nous avons un nouveau Président du Znav, élu à la surprise générale, mais en plus, nous avons quelque trois ministres du Tourisme.

Mais oui, rien que ça ! Et encore je ne compte pas Mademoiselle, laquelle, le temps d'une Assemblée Générale du Snav/APST, a eu un sursaut mémoriel et est venue dare-dare épingler sur le cœur meurtri de Georges Colson, la Croix de la Légion d'Honneur.

Puis, s'en est repartie surveiller les chantiers du logement…

En revanche, soudainement, les pouvoirs publics semblent découvrir que le tourisme, c'est non seulement une industrie, mais aussi une économie. Diantre !

D'un portefeuille que personne ne voulait jusqu'à présent, nous voici devenus la coqueluche des "maroquins"... mais non, les autres !

Dominique Gobert - DR
Dominique Gobert - DR
Faut dire qu'ils auront mis du temps à comprendre le pouvoir qui était entre leurs mains…

Faut vous réveiller, les gars : l'opposition c'est fini, vous êtes aux affaires maintenant, faut y aller.

Or donc, nous voilà avec trois ministres. Enfin, deux vrais, des "à temps plein" et une, surement l'une des plus compétentes, seulement sous-ministre.

Déjà, lors de la constitution du nouveau gouvernement, dans les coulisses, on s'est sereinement étripé pour savoir qui aurait la "tutelle" du Tourisme.

Et c'est finalement les Affaires Etrangères, mais Fabius est un fin renard, qui a emporté le morceau.

D'ailleurs, depuis quelques jours, j'entends son titre de Ministre des Affaires, du Commerce Extérieur et du Tourisme. Damned !

D'ailleurs, l'ex-premier ministre le plus jeune de Franc,e a des idées pour le tourisme, qu'il considère lui aussi comme une priorité essentielle pour l'économie française.

Il a d'ailleurs commencé son opération en réclamant l'ouverture des commerces le dimanche.

Faut dire que les touristes qui viennent nous rendre visite pour shoppinguer (oui, c'est ainsi, c'est pour faire plaisir à une jeune copine) le week-end en ont un peu marre de trouver porte close, surtout chez les Galeries Farfouillettes ou au Pring Temps !

Particulièrement les Chinoas, qui ne font ni une, ni deux et filent illico à Londres, du côté de Marc et son pote Spencer !

D'ailleurs, pour les Chinoas, la jolie Fleur Pellerin les veut aussi bien à elle.

Pour ne pas perdre de temps, pour la sous-ministre qui tient à garder la mainmise sur le tourisme, elle est allée déjà à Pékin, ou Beijing, selon qu'on soit chinoa du sud ou du nord, porter la bonne parole.

On va accélérer encore les visas pour ces millions de pèlerins avides de découvrir la Gaule traditionnelle, on va améliorer la sécurité, on va dire aux hôteliers de mettre de la soupe de riz au petit déjeuner.

En revanche, j'ai pas entendu parler d'améliorer les conditions fiscales TVAiennes des réceptifs français, mais bon…

Oui, mais tout ça ne suffisait pas. Et non. Parce que, figurez-vous que le Ministre de l'Economie (un bien grand mot) à moins que ce ne soit des Finances, l'aimable Montebourg dont je n'arrive pas à comprendre tout ce qu'il dit, s'en mêle lui aussi, de tourisme.

A preuve, lui, il n'hésite pas à plonger dans la mêlée, clamant haut et fort (et je cite) : "A ma demande, une concertation est en cours avec les professionnels du tourisme" en ce qui concerne l'amendement proposé par Elisabeth Lamure.

Un amendement visant à lutter et dissuader la concurrence déloyale dans la vente de forfaits touristiques, dans le cadre de la discussion du projet de loi sur l’artisanat, le commerce et les très petites entreprises.

Un amendement qu'avait largement suggéré le Snav. Il était temps, il faut dire...

Du coup, mes bons amis, si avec tout ça, y'a pas encore un semblant d'intérêt pour le tourisme en France, c'est vraiment à désespérer !

Mais, trois ministres, c'est mieux que rien, n'est-il pas ? A condition, bien sûr, qu'entre eux, ils accordent leurs violons… sinon c'est nous qui réglerons la note !

Lu 1549 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com