TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Le Mouvement : "pas de promesses électorales qu'on ne pourra pas tenir..."

des ex-Selectour veulent retrouver l'esprit coopérateur avec B. Vairon


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Mercredi 5 Juin 2013

Présentation à la presse pro de la deuxième "équipe" de candidats à l'élection des administrateurs du réseau Selectour Afat. Après celle de Jean-Pierre Mas, et avant celle de François-Xavier de Boüard, c'est le co-président actuel du réseau, Bernard Vairon, épaulé par Franck Vernin, Marc Boehm et onze autres entrepreneurs indépendants, qui se lance à la conquête des adhérents dont, rappelait une sympathisante, 200 sur 560 n'avaient pas voté aux dernières élections.



Le Mouvement : "pas de promesses électorales qu'on ne pourra pas tenir..."
Aux deux millions d'économies de fonctionnement à  redistribuer aux adhérents, l'argument choc de Jean-Pierre Mas, Bernard Vairon répond que son équipe ne fait pas de promesses électorales qu'elle ne pourra pas tenir.

Même si, pour la petite histoire - la conférence de presse s'est tenue à  la Maison de l’Épargne à  Paris, clin d'oeil s'il en est, sur le manque de transparence de la gestion actuelle du réseau.

"On ne rasera pas gratis demain et il faut un équilibre entre les investissements et la redistribution des super commissions", rajoute celui que les sympathisants du Mouvement souhaitent voir prendre la présidence du réseau.

Plus étonnant, le Mouvement affirme ne pas disposer de l'ensemble des chiffres de la coopérative.

Il faudra donc faire un état des lieux avant que le nouveau conseil d'administration prennent des décisions sur les finances du réseau. Mais il est clair que cette équipe ne souhaite pas rogner sur la qualité du service rendu aux adhérents.

Cette qualité passe aussi par la nomination d'un directeur général dont il faudra "rémunérer les compétences au juste prix".

L'organisation envisagée avec les nouveaux statuts, soumis eux aussi au vote, renforcera de facto le pouvoir du conseil d'administration qui sera juridiquement responsable, et les décisions seront collégiales.

"L'entreprise sera le bras armé du réseau et son président représentera la personne morale de la coopérative", indique Bernard Vairon.

Le Mouvement met l'accent sur les commissions qui seront des forces de propositions. Gisèle Bouscarle se propose de créer et d'animer une commission des adhérents pour répondre aux interrogations de ces derniers.

Marc Boehm souhaite scinder la commission Transport et Affaires qui contrôle aujourd'hui les relations avec les bases hôtelières.

Le Mouvement a les pieds sur terre...

"Avec le boom du dynamic packaging, il serait plus logique d'intégrer tout ce qui concerne l'hôtellerie à la Commission Tourisme».

Le Mouvement envisage aussi de rediriger vers le réseau une partie des surcommissions perçues sur l'hôtellerie - ce qui n'est pas le cas actuellement...

Marc Boehm suggère également de mettre en place un club des travel managers pour approfondir la relation avec les entreprises clientes.

De son côté, Franck Vernin se verrait bien confier la Commission finances. Il suggère de modifier les modalités d'adhésion en créant une offre de base à laquelle s'ajouteraient des options que les adhérents pourraient choisir en fonction du profil de leur entreprise.

Par ailleurs, la Commission Finances serait également renforcée par la présence de six membres du conseil d'administration. Le Mouvement promet de distribuer un rapport financier annuel à chaque adhérent au moment du congrès annuel.

Enfin, le projet de création d'un club des entrepreneurs pour partager les bonnes pratiques est aussi dans les cahiers. Bernard Vairon souhaite aussi créer un comité stratégique au sein du conseil d'administration.

Comme on le voit, le Mouvement se veut participatif et il attend les bonnes volontés et les suggestions de la base. "il est temps que les adhérents nous donnent leur avis pour mieux défendre l'intérêt général».

Sur d'autres sujets, le Mouvement partage les propositions des concurrents de Selectourafat2020 :

1) le crosscanal et ses investissements nécessaires pour adapter le business model du distributeur à la nouvelle demande des clients
2) une vraie politique de communication pour faire exister la marque Selectour Afat
3) le renforcement de la transparence sur la gestion et la gouvernance du réseau


De quoi pouvoir travailler, après les élections, avec tout le monde dans le sens de l'intérêt général. "Les affaires sont suffisamment dures à l'extérieur pour ne pas se battre à l'intérieur", souligne Franck Vernin. Le Mouvement a les pieds sur terre...

Le Mouvement dispose aussi d'un site web : www.le-mouvement.fr

Lu 1659 fois

Notez


1.Posté par Pedro Maoula le 06/06/2013 09:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne sais pas si ça va faire rire mon « ami » Dominique qui trouvait que j’avais une vision « Bisounours » du réseau Selectour-Afat, mais il faut quand même reconnaître que les deux équipes qui nous ont déjà été présentées jusqu’à présent dégagent une certaine empathie. Ils sont beaux (dans l’ensemble non ?), leurs idées sont généreuses (plus de sous pour les adhérents, de la transparence,…) et ils sont même d’accord sur certains sujets.
On est loin de la Dictatour de la Tourcomie quand même !
Et un petit mélange de ces deux équipes ne serait pas trop nuisible au réseau à mon sens.
Ca c’est mon côté Bisounours. « SelectouAfat2020 en mouvement » en quelque sorte.
Par contre je m’étonne juste que le Président de la Coopérative n’ait pas accès aux comptes de l’entité qu’il dirige. Qu’est-ce qu’il se passe ? Il est timide ? On ne lui a pas donné les clés ? Il a demandé les comptes un jour férié ?
Comme je reste un indécrottable optimiste, je suis persuadé que c’est juste un malentendu journalistique.

Vite, la présentation de la 3ème équipe, c’est passionnant tout ça !
Pedro (Bernardo je ne sais pas à qui vous pensez, chère Dominique, mais c’est pas moi)

2.Posté par Rick Sailor le 06/06/2013 12:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Madame,

Je me dois par honnêteté de vous dire qu'une partie de ce commentaire a été publie chez l'un de vos concurrents. Je le complète ici.

Je ne suis guère surpris de la teneur du mouvement à un ou deux points près. Ils sont réalistes et conscients que l'avenir ne ressemblera pas au passé. Cela n'a l'air de rien mais c'est essentiel.

Il est étonnant que des hommes qui viennent parler de transparence et d'éthique se soient appuyés sur un semblant de démocratie, "le Mouvement" pour au final se dévoiler : une liste comme une autre aux élections !. On ne saurait appeler à la transparence sans en avoir soi même. Mais passons d'autant plus que je crois que Bernard Vairon aura été un assez bon co-président mais fera t-il un bon Président ? C'est autre chose.

Pourquoi ce ticket en place "Mas-Vairon" n'a t-il pas trouvé de continuité électorale. Si JP Mas (à condition qu'il soit élu) s'en va dans un an... La suite était toute trouvée. C'est de la cuisine politique mais de la bonne cuisine ?

Mais que Diable, Bernard Vairon vient-il faire alors dans ce "mouvement" ? L'homme est intelligent. Je suis dubitatif sur le fait que le co-président ne possède pas les chiffres du réseau. J'en doute ! Attention à la victimisation, les électeurs aiment les battants pas les râleurs. Moi même je me dis que s'il veut que l'on votre pour lui, il ferait mieux d'avoir des idées sur les comptes. Et des idées précises pas des chiffres floues et génériques. L'audit annoncé n'est qu'une perte d'argent supplémentaire.

Mais pourquoi Bernard Vairon,s'associe à une liste dont le programme du meneur se résume "à être pour ce qui est contre et contre ce qui est pour". Ses dernières interventions lors de la présentation de la marque sont révélatrices. Pour lui, rien n'était à la hauteur... Même si, pour des raisons diverses et variées, il a reconnu lui même ne pas avoir cherché à s'associer aux débats. Peut-être me contredira t-il mais si c'est le cas, qu'il nous formule des idées neuves et novatrices. Toutes les agences le remercient.

Autre remarque, la précision en matière de chiffres est essentielle. Ici, il n'y en a pas. Ni données, ni prévisions. Il n'y a rien de pire que l'inconnu du lendemain. Le "votez pour moi, je verrais plus tard" (méthode aujourd'hui reprochée à notre Président Hollande) nous a coûté des années d'immobilisme. Pour être élu... Il faut des idées fortes, précises et savoir prendre des risques. Audiard disait que pour "s'engager il fallait en avoir deux... Des Coui...es ou des seins ! Mais en aucun cas les deux". Vous me pardonnerez cette vision un peu grivoise mais réaliste.

Ce "mouvement" ne servira au final qu'à marginaliser De Bouard. Et si c'était la finalité ? Mais au delà ?

Bien à vous

Rick

3.Posté par Dominique Gobert le 06/06/2013 14:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A Elodie : Excellent commentaire que je ne saurais commenter!

4.Posté par Pedro Maoula le 07/06/2013 16:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A la veille du WE, je remarque avec amusement sur le portail du réseau que dans l'équipe du mouvement tous les égos ne sont pas égaux.
Ce qui n'est finalement pas pour me surprendre. Remarquez, ailleurs c'est bien pareil.
Mais attention, en cas de verdict favorable, il faudra quand même être au nivo.
Enfin au niveau je veux dire, mais vous aviez compris.
Aller, c'était le mot de bonne humeur à la veille du WE que je vous souhaite à tous aussi joyeux qu'ensoleillé !

5.Posté par Richard Soubielle le 08/06/2013 08:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Waouh... Le retour de Pedro Maloua dans les commentaires... J'en suis tout émoustillé. Que de souvenirs. ! Optimiste raisonné, un poil taquin. Pragmatisme de ceux qui en ont vu de belles et des pas mûres depuis des lustres et dans l'industrie on a été servi sur le sujet. . Ghost buster des revenants nostalgiques ? Il signe son nom à la pointe de sa plume.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com