TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Léa : avec les devis payants... au moins on ne se paye pas de mots !

La life de l'agent de voyages (pas si) blonde


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 28 Avril 2011

Depuis quelques années, on a commencé à se poser une grave question existentielle dans les agences qui fabriquent du voyage sur-mesure : faut-il faire payer nos devis ? J’ai réalisé une petite enquête auprès de mes confrères avant d’écrire ce post. Force est de constater que vous êtes frileux dans le fait de facturer des frais d’étude à vos clients. Et pourtant... n’oubliez pas qu’un client de l’agence n’est jamais acquis !



Je re-contextualise : le schtroumpf à lunettes emploie toujours cette expression ; j’ai vérifié dans un dictionnaire ; elle n’existe pas. Mais j’aime bien, alors je l’emploie… ça fait savant !
Je re-contextualise : le schtroumpf à lunettes emploie toujours cette expression ; j’ai vérifié dans un dictionnaire ; elle n’existe pas. Mais j’aime bien, alors je l’emploie… ça fait savant !
Je re-contextualise : le schtroumpf à lunettes emploie toujours cette expression ; j’ai vérifié dans un dictionnaire ; elle n’existe pas. Mais j’aime bien, alors je l’emploie… ça fait savant.

Je recontextualise donc : un client vous allèche avec un beau projet à 20 000 (ça change du 14ème séjour à Maurice de la semaine « dans un hôtel sympa, vous voyez ce que je veux dire »…).

En plus, vous l’aimez bien ce client. Il part tous les ans, vous fait un petit debrief à chaque retour (ce qui vous permet d’évaluer la qualité de vos prestations et d’améliorer votre conseil) et vous propose systématiquement de vous rapporter quelque chose « qui vous ferait plaisir »...

Du coup, vous avez une collection d’épices marocaines, jordaniennes, mauriciennes à ne savoir qu’en faire…

Bien sûr, il veut un truc super chiadé qui n’existe dans aucune brochure. Vous ne connaissez pas super bien la destination (forcément, un combiné Bolivie/Pérou/Equateur/Galapagos… une fois que vous avez dit « chemin de l’Inca », « musée de l’Or » et « salar d’Uyuni », vous êtes un peu creuse…).

Du coup, vous vous documentez à fond pour ne pas avoir l’air (complètement) idiote. Vous passez des heures à vous creuser la cervelle sur un projet tordu pour lequel vous avez fait appel à six réceptifs.

Au bout de 8 jours de boulot (entre temps, vous avez abattu 1000 autres tâches aussi pointues que chronophages), le projet sur lequel vous a fait plancher le client tient à peu près debout.

Vous avez découvert l’existence d’un pass multi-pays en Amérique du Sud (vous vous coucherez moins blonde ce soir).

Vous avez rédigé un joli programme qui utilise 4 prestataires différents, qui mêle « expériences d’exceptions », « trésors architecturaux » et « hébergements atypiques ».

Du coup, vous avez fantasmé sur un hôtel de sel, vous vous dites que vous marcheriez bien dans le salar d’Uyuni et que nager avec les tortues dans les Galapagos, ça vous ferait vraiment vibrer…

Page 2 - Si le Monsieur signe, c'est plus de 4000 € dans la poche de Big-Boss
Page 3 - Votre réceptif est 10 à 12% plus cher que les hôtels en direct
Page 4 - Le prix annoncé avant étude « au doigt mouillé » n’était pas réaliste...
Page 5 - Mais n’oubliez pas qu’un client de l’agence n’est jamais acquis...

Lu 12921 fois
Notez


1.Posté par Daniel Boisdron le 11/05/2011 09:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est criant de vérité et fort bien décrit, plein d'humour et d'intelligence, cette Léa est une vraie perle (mais ce ne doit pas être une vraie blonde !)

2.Posté par VIEIRA DA SILVA Colette PDG CROISITOUR le 11/05/2011 09:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
UN peu d 'HUMOUR .......... !
Faire payer le devis est une excellente initiative , à condition que le prix soit très bas et remboursable au premier voyage ... le Français doit apprendre à payer un service .. en ITALIE on paye les couverts à table ..( rien à voir avec le voyage mais édifiant ) ..... le temps est précieux et coûte énormément d'argent aujourd'hui...... alors LEA .... pourquoi passer 8 jours à construire le voyage et interroger 8 réceptifs... et perdre du temps ... UN VRAI CASSE TETE .. n'est ce pas ??? car pour un combiné Amérique du sud tel qu'indiqué dans votre message où les distances se comptent en heures et pas en kms ...Il est dur .. ... dur ...de confectionner un sur mesure .. et garder son calme , surtout si le client réserve ensuite en direct sur les sites des Réceptifs après s'être fait validé l'itinéraire par LEA .. C'est bien de faire payer un sur mesure complexe ...... mais alors pourquoi ne pas faire plus simple :
- encaisser une somme modique pour le devis , ensuite confier le montage du produit à un TO spécialisé sur mesure ... sur les destinations en question... = gain d'argent + gain de temps ... mais encore faut il savoir qui fait quoi chez les TO....??

3.Posté par Sobeira le 11/05/2011 10:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tu m'as doublé Colette, j'allais exactement dire à Léa que nous les TO spécialistes sommes là pour ça... Léa j'ai fait également un amalgame avec ta précédente chronique sur les "gros TO" (cf dépôt de bilan de VG)... Tu le dis bien ci-dessus, une agence, qui traite le monde entier, ne peut pas avoir de supers négos sur toutes les destinations, ni connaître toutes les subtilités de chaque pays... Et même si Isa a la bonne réputation de bien négocier avec les fournisseurs, nous les "petits TO spécialistes et romantiques" proposons de supers combines pour tes plus beaux combinés, afin de t'épargner 8 jours d'angoisse sous la douche... Crois moi, tu n'auras envie de sacrifier aucune de tes copines, bien au contraire, tu auras envie d'approfondir ce super beau continent qui m'a vu naître.../...

4.Posté par CHERIET le 11/05/2011 11:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour Lea

La prise de frais d'étude est une révolution à laquellle il va bien falloir, un jour ou l'autre, souscrire.

Je te remercie de cette chronique car il va bien falloir que tous les agents de voyages s'y mettent........l'avenir de notre metier passe une solidarité entre toutes les agences. Nous devons travailler main dans la main

Aussi, il est necessaire de travailler avec des receptifs qui apportent un maximum de service aux clients sur place....car il y a réceptif et réceptif.....c'est le meilleur moyen de contrer les offres internet , notamment de courtier en hotellerie


Bien à toi


Idress

5.Posté par JML le 11/05/2011 13:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
D’accord sur la drôlerie et l’intelligence de rédaction de cette « belle » histoire, intelligence un peu « manipulatrice » à mon goût…
Les agences sont de plus en plus structurées en réseau, ce qui implique que le devis payant sera vite une règle - ou ne sera pas.
De ce fait, c’est une belle façon de prendre conscience de l’économie qu’un client fera en allant sur le Net (le prix de son travail en quelque sorte)
Je pense que faire payer les devis est une excellente façon de renforcer le flux de clients vers des solutions en ligne.
Pour résumer l’histoire, les clients les moins inspirés viendraient payer 68€ en agence et réserver ensuite sur internet pour économiser 15% ? 68€ en prestation de conseil, c’est maigre pour faire vivre une agence qui vendra beaucoup moins de voyage !
Léa serait-elle l’employée "Ventes Directes" d’un TO ;-))
Amitiés

6.Posté par jms le 12/05/2011 10:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
trés bonne idée mais!

il y a 2 problèmes:

1°) si le devis est payant

, il faut le détailler et bingo pour le client comme le précise JML, le client va sur internet pour le voyage et le terrestre et bénéficie des conseils de l'agence pour le culturel, le citypass....

Qui a gagné? le" client ROI"

2°) le client ne vas pas sur internet

mais!

a) le fait de lui faire payer le devis, le client se méfie soit parce qu'en fait il n'a pas l'intention d'acheter dans cette agence soit parce qu'il veut se faire une "idée".... et donc ni le devis ni la vente ne se feront

b) soit il accepte de payer avec l'idée , devis bien "chiadé en main" de faire jouer la concurrence du confrère sans ethique qui non seulement ne va pas faire payer son devis mais en plus va gagner du temps puisque tout est fait.

Cette fois 2 gagnants: la 2° agence et le client.
Et ce au sein du m^me réseau c'est possible aussi

Moralité: tu fais payer ou tu fais pas payer tu crèves quand même!!

notre profession est mal vue par les clients qui nous prennet pour des "roublards" avec mercédès, villa,standing..sur leur dos

aux Etats Unis où le service se paye parce considéré comme un travail, la première 1/2 heure est gratuite et ensuite la CB marche mais c'est dans la mentalité des américains du nord

En France, le téléphone de l'agence, le temps passé, la mobilisation de toutes les énérgies du lieu , c'est pas du travail donc c'est gratuit!!

Travailler plus pour gagner moins le prochain slogan ddu futur candidat à la présidence!!

Et en plus le TO qui a son agence et qui se permet des 15% de réduction annoncés par le pseudo client qui vient vous revoir pour vous dire que chez XXXX, on lui fait 15% et si vous vous alignez ,ou dernièrement, le m^me cas de figure avec une ristourne de 8000,00€ non vérifiable par un TO haut de gamme sans que le client à la carte , un trip d'enfer, vous apporte la preuve de la ristourne , du voyage identique..etc.

alors!!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com