TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Léa et le droit du travail : "On nous prend pour des quiches ?"

La life de l'agent de voyages (pas si) blonde


Rédigé par Léa le Jeudi 21 Avril 2016

Léa est scandalisée par les conditions actuelles d'embauche en France et les bas salaires. Loin des "Nuit Debout", elle pousse tout de même un coup de gueule dans nos colonnes. Car, malgré les efforts imposés par la crise, elle ne comprend toujours pas comment les agences trouvent des candidats prêts à travailler pour 1800€ bruts à Paris...



CDD, stagiaire, salaires bas... Léa se rebiffe et fait le point sur les conditions d'embauche en France - Dessin Raf
CDD, stagiaire, salaires bas... Léa se rebiffe et fait le point sur les conditions d'embauche en France - Dessin Raf
Jeudi dernier, je regardais d’un œil un peu distrait l’intervention de François Hollande à la télé.

Je ne regarde pas beaucoup la télé (à part le mardi, parce que Nouvelle Star est une sorte de religion, pour moi), mais je n’avais rien de spécial à faire ce soir-là et j’ai considéré que regarder François Hollande à la télé était une sorte de devoir de citoyenne.

Pour limiter les risques de mourir d’ennui, j’ai simultanément attaqué mon repassage en retard.

Désolée pour ceux qui pensaient que j’étais la parfaite incarnation du glamour parisien : je suis (aussi) (parfois) une fille normale (dont les chemisiers ne se repassent pas tout seuls).

Le casting des quatre citoyens-interviewers de notre président était une caricature. On a eu le droit à :

- une femme de famille catho, blanche et BCBG, dont la chair de la chair était devenue de la chair à canon pour Daech ;

- un mec des Hauts de France (t’as vu ? je suis à la pointe de l’actu. J’ai bien assimilé le nom de la région) qui vote FN par colère « comme 75% des électeurs du FN aujourd’hui, qui ne sont pas racistes » (ça, c’est de l’analyse politique…),

- un militant de Nuit Debout

- une entrepreneuse de l’Internet (quadra, super jolie, BCBG, souriante et énergique, bref… le portrait de ce que le MEDEF voudrait nous faire passer pour le seul espoir de la France).

On nous prend pour des quiches ?

Bon. Ils auraient voulu faire vraiment dans la caricature, ils auraient pris Ludovine de la Rochère, un Deschiens, un punk à chiens et… Anne-Laure Constanza, elle-même (je n’ai pas trouvé meilleure caricature à ce que serait Macron s’il était une fille).

Cette pauvre entrepreneuse a bien des soucis : rends-toi compte, la pauvre !

Elle voudrait développer son entreprise de vente à distance mais, à cause des blocages sur la réglementation du travail, elle ne peut pas : elle ne peut pas avoir plus de 3 stagiaires en même temps (j’ai vérifié : depuis 6 mois, le nombre de stagiaires est effectivement limité à 15% de l’effectif de la société au dernier jour du mois précédent ou de la moyenne des 12 mois précédents).

Elle se plaint de la surtaxation des CDD : elle voudrait embaucher des vendeuses sur des contrats de 20 heures par semaine, mais la loi ne l’autorise pas à recruter des temps partiels à moins de 24 heures hebdo.

Parce que oui… j’entends ici et là, qu’il y aurait une inadéquation entre les profils des chercheurs d’emploi et les attentes des recruteurs.

Si les attentes des recruteurs, c’est d’avoir des CDD payés au SMIC horaire, à raison de 16 heures par semaine, non merci ! #OnVautMieuxQueCa.

A toutes fins utiles, je rappelle qu’en France, un employeur ne peut recruter en CDD que sous 3 bonnes raisons (source : mon cours de droit de 1ère année de BTS Tourisme) :

- le remplacement d’un salarié absent (malade ou en congé maternité, par exemple)
- une surcharge temporaire d’activité (due, par exemple, à une grosse commande)
- l’attente de l’arrivée d’un CDI (dans le cas, donc, où la personne en question a un préavis à faire ailleurs).

Or, 90% des arrivées de jeunes dans une entreprise seraient des embauches en CDD. On nous prend pour des quiches ?

"Je ne suis pas une gauchiste échevelée"

Comment peut-on laisser les boites avoir à ce point recours aux CDD, alors que cette pratique est hyper réglementée ?

Que les salariés ou les syndicats se battent pour faire respecter le droit (et requalifier ces CDD en CDI) plutôt que d’essayer de se battre pour la sauvegarde d’avantages de corporatismes.

Le nombre de stagiaires est limité et les entreprises se plaignent de ne pas trouver de personnel formé ? Qu’elles recrutent en alternance ! Le nombre d’alternants dans une boite n’est pas limité par des quotas.

Je ne suis pas une gauchiste échevelée. Je ne crois pas que la jeunesse trouvera des solutions d’avenir en passant des Nuits Debout à faire de la philosophie à base de bière tiédasse, de cigarettes qui font rire et de sons de didgeridoo, mais j’ai mes colères et les combats.

Je suis scandalisée par la nouvelle aide à l’embauche pour les PME, en vigueur depuis le 18 janvier. Je te résume le truc : pour toute embauche en CDI (ou en CDD de plus de 6 mois) à moins de 1,3 SMIC (soit 1900 € bruts), l’Etat accorde 500 € de réduction de charges par trimestre à l’employeur.

C’est avec des lois comme ça qu’on va augmenter le pouvoir d’achat des jeunes travailleurs ? Quelqu’un peut m’expliquer comment on vit à Paris ou dans une autre grande ville avec 1900 € bruts (soit 1500 € nets) ?

"Je suis indignée mais j’essaie de trouver des solutions"

Depuis que je suis à l’école, j’entends qu’on est « en crise ». On compte sur nos parents à 30 ans passés. On n’aura certainement pas de retraite.

Et on a quoi comme projet ? Avoir des salaires plafonnés à 1500 € nets pour que nos employeurs puissent toucher des exonérations de charges ?

Devoir prendre un job de serveur à temps partiel après avoir trimé dans nos agences ? Mettre nos apparts sur airbnb (en toute illégalité) pour gagner 200€ (et squatter 3 nuits dans le canapé-lit d’une copine) ?

Et attendre les challenges des ventes des assureurs ou des TO pour récupérer 30€ en chèques-cadeau ?

Cette crise a (un peu) de bon : on développe le recyclage (chaque week-end, j’échange Grazia, auquel je suis abonnée contre Elle, que reçoit ma copine Emilie), l’échange (je prépare des petits plats à mes copains bricoleurs qui prennent une heure de leur temps à revisser des trucs chez moi), le partage (on achète en gros et on répartit ensuite), la récup, le bricolage (façon de lutter contre l’obsolescence programmée).

Et puis quand tu résilies ton abonnement RATP à 70€ par mois contre un abonnement Velib à 29€ par an, tu perds un peu de gras et tu gagnes des cuisses fuselées et un peu de souffle…

Je suis indignée mais j’essaie de trouver des solutions (à ma petite échelle).

Je comprends qu’on nous fasse travailler jusqu’à 20h pour « être là quand nos clients ont le temps de venir à l’agence », qu’on nous propose des voyages d’études qui bouffent les week-ends parce que quand tu travailles dans un point de ventes à deux salariés, tu ne pas laisser l’autre tout faire tout seul pendant une éternité.

Je ne comprends pas, en revanche, comment les agences trouvent des candidats prêts à travailler pour 1800 € bruts à Paris.

Surtout quand c’est pour des jobs où tu ne fais que répéter la même tâche toute la journée, à la manière de Charlot dans les temps modernes.

Si tu veux bien, on en parle la semaine prochaine dans mon prochain billet de (mauvaise) humeur.

Lu 8785 fois

Notez

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

26.Posté par Pascal le 13/07/2016 17:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher LSDA,
Si tous les patrons de France ne réagissaient à un débat que 10 semaines après, nous aurions le 198 ème PIB du monde....

25.Posté par LSDA le 13/07/2016 15:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Certains feraient bien d'essayer de diriger une boite avant de critiquer à tout va...

24.Posté par lena le 07/05/2016 17:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
16 ans de societe et 1635€ brut !!! heureusement qu on a l ancienneté
rassurez vous, j ai quand même réussit a faire construire et avoir deja remboursé mon prêt pour une maison de 120m² habitable !!
et oui on peut ne pas gagner des fortunes et réussir sa vie !! et NON mon mari n'est pas cardre sup mais simple employé en usine !!!
je trouve que nos salaires sont très bas en tant qu agent de voyages (cela permets qu'ils soint haut pour d'autres, comme vous !!) mais je suis particulièrement vexé par le fait que vous nous fassiez passer pour des minables NOUS les personnes qui acceptons de travailler pour moins de 1800e brut.
revenez sur terre cher LEA, "vos a coté" et votre niveau de vie vous fait vous éloigner de plus en plus dela vie réelle de l'agent de voyages !!

23.Posté par toutadom le 25/04/2016 10:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien le bonjour,
Whaou ! Quel débat ! Léa qui enfonce des portes ouvertes (tout le monde sait que les AGV sont mal payés) et Rick qui jette de l'huile sur le feu (deux fois, même).
Je n'ai pas la nombril de la dimension de Rick et je ne suis pas convaincu que le centre du monde se situe entre mon fauteuil et mon clavier, mais je crois que la réalité est entre les deux: d'un côté on a des salariés sous-payés et mal informés des difficultés de l'entreprise qui les emploie et de l'autre côté on a des patrons qui sont contents quand tout va bien (et on les attend pas râler) mais qui gueulent quand ça va pas.
Je pense que la réalité est un manque de communication entre les deux. Ce que le salarié voit: un patron qui part 4-5 fois par an à l'étranger, qui dort dans des hôtels 4 étoiles et qui déjeune dans des bons restaurants. Ce que le patron voit: un salarié payé 1900€ brut par mois qui lui apporte en commission de ventes 2500€ / mois mais qu'il oublie que les bénéfices qu'il réalise ne sont pas juste pour couvrir son salaire mais ils doivent couvrir les autres postes de fonctionnement de l'entreprise. Et souvent sont bien plus élevés qu'il s'immagine. Le patron voie aussi un salarié qui ne fait pas assez le forcing pour que ses clients payent leurs soldes en temps voulu et alors que l'agence doit payer le IATA, la TVA et les charges à dates fixes.

Mais immaginons que les salariés soient acteurs de leur entreprise. Associés aux bénéfices au prorata de leur apport (en travail). Imaginons qu'ils ont un petit salaire fixe et un variable non plafonné. Le patron serait-il prêt à partager ses bénéfices? Le salarié prendra-t-il le risque de perdre son confort douillet qu'un salaire fixe lui confère ? Le salarié serait-il prêt d'investir ses primes dans l'entreprise pour qu'elle se développe? Le patron acceptera-t-il que des salariés-actionnaires ont leur mot à dire dans la gouvernance et la stratégie de la boîte qu'il a fondé? En résumé: les salariés sont-ils prêts à endosser les risques inhérents au "métier" de patron et ce dernier acceptera de partager le pouvoir ?

Si oui, ce sera l'idéal.
Si non, le reste de la discussion n'est que bavardage au coin du comptoir.

Un fournisseur étranger m'a dit un jour: "vous, les Français vous êtes attachants mais vous ne savez plus compter sur vous-même. Vous avez perdu votre instinct de survie collective: vous êtes soit trop individualistes, soit vous vous reposez trop sur la collectivité. Mais vous ne jouez plus en équipe. Et pour nous (les étrangers, voulait dire), c'est facile."

A méditer

22.Posté par Sables d'Or le 22/04/2016 22:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Depuis plus de 25 ans dans l'activité touristique et passionnée depuis toujours par mon métier, j'avoue que je commence sérieusement à penser à une reconversion : marre de ne pas être reconnue et d'être payée 1400 €/mois sans avantage particulier (pas de 13ème mois et je finance moi-même le peu d'éductours que j'arrive à faire et que je prends sur mes congés). La passion commence à s'émousser très sérieusement !

21.Posté par Jérome le 22/04/2016 14:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon cher Rick Sailor,

Vous cherchez à me rabaisser mais cela ne prend pas...

j'ai 15 ans de métier dans le tourisme, et tous mes employeurs (actuel et précédents) admettent sans difficulté que je suis un très très gros et très bon bosseur et que je dépasse très souvent les objectifs de CA qui me sont fixés... Pour cela je n'ai pas de secret : je suis exigeant dans mon travail et je travaille en moyenne 55 heures par semaine, payées 39.... sans récupération, ni paiement des heures supplémentaires et sans prime....

Si je le fais, c'est pour l'amour du travail bien fait, mais aussi parce que j'espère toujours que mon patron finira par reconnaitre de façon pécuniaire mon investissement, la qualité de mon travail et le fait que les bons résultats de son entreprise sont en grande partie le fruit de mon investissement et du temps que je donne (nous sommes 4 vendeurs, je génère + de 40% du CA, et mes ventes progressent depuis + de 50% chaque année depuis 3 ans).

La vision primaire dont vous parlez est belle et bien la votre : celle de celui qui fait semblant de ne pas croire que certains patrons n'ont aucune reconnaissance pour leurs salariés, aussi performants soient-ils... Je ne réagis pas par jalousie, car je fais déjà mieux que lui : je connais le métier et lui non, et je fais mieux que lui en m'investissant + dans sa société qu'il ne le fait lui-même.

Enfin, si parce que j'ai ce point de vue de "baisé" dans cette situation précise, vous en déduisez que ma vision de la société toute entière se résume à cela, c'est que vous devez adorer faire des généralités, ce qui n'est pas mon cas !

Comme vous avez une vision et une argumentation très partielle, je vais vous faire un simple copier/coller de ce que j'ai écrit à la fin de mon précédent commentaire :

"je préfère recommencer à aller vers d'autres secteurs dans lesquels l'expérience et l'investissement personnels sont mieux reconnus et surtout mieux valorisés..."

Donc contrairement à ce que vous dites, je ne me contente pas du médiocre et je vise déjà plus haut... mais ailleurs que dans le tourisme... puisqu'à formation, compétence, expérience et surtout investissement personnel équivalents, les salaires sont mieux pourvus, et cela est un fait.


Mon cher Rick, au lieu de chercher à rabaisser des points de vue que vous ne partagez pas, je vous invite à plus d'impartialité dans vos jugements et à ne pas faire de généralité, vous en sortirez grandi... et + crédible

20.Posté par PAT44 le 22/04/2016 14:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Même Tourmag fait dans l'emploi précaire http://www.tourmag.com/classifieds/TOURMAG-COM-Assistant-Commercial-H-F-Marseille-13_pa204793.html
CDD d'un an voir plus si affinité

19.Posté par Damien le 22/04/2016 12:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Idress

Je connais l'exemple que vous me citez car il est possible de quitter la sécu d'ailleurs si vous avez un peu de temps je vous conseille le témoignage de quelqu'un qui l'a fait...

http://jequittelasecu.blogspot.fr/

J'ai fais 2 ans d'auto entrepreneur et je connais la galère du RSI ainsi que celle de la RAM Gamex. C’est très facile de créer sa boite mais quand on reprend un CDI on ne réintègre pas le régime de sécu comme ca et il m'a fallu 6 mois pour obtenir le papier de radiation (pas celui de l'auto entrepreneur) de la part de la RAM.

Pour la politique ca fait longtemps que j'ai arrêté d'y croire. Du temps du travailler plus pour gagner plus j'avais la chance de faire les 35h du lundi au vendredi et d'avoir les samedis payés en heures sup ce qui n'était pas négligeable (sauf au niveau de la fatigue car qui dit heures sup dit pas de RTT... on ne peut pas tout avoir..).

Depuis février la prime d’activité c’est un vrai bol d’air pour la plupart des gens que je connais (et pas que les agv).

Après non on n’est pas épaulé mais faut t’il vraiment attendre après eux ? Chez nous on s’est adapté depuis plusieurs années : On passe en direct avec des réceptifs ; le client a vu sur booking pas de soucis on appelle l’hôtelier en direct, on sait très bien qu’il reverse 20% de com a booking alors on obtient de lui la même chose ou au minimum 15%. Le litige traine avec un fournisseur on pourri la page FB et la le probleme se règle avec une rapidité incroyable. Bref tout n’est pas rose, on s’adapte on se bat on gagne encore des beaux dossiers on trouve des nouveaux clients c’est bien évidemment plus dur qu’avant mais c’est dur pour tout le monde alors on garde le sourire…Après tout on l’aime ce métier !

18.Posté par ponset le 22/04/2016 11:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Rick Sailor
Toujours prêt pour nous donner des leçons mais sous couvert d’anonymat bien sûr !
Vos agents commerciaux au statut d’autoentrepreneurs gagnent plus de 3500 € brut par mois soit un CA annuel de 42 000 euros (car s’agissant d’autrepreneurs on ne parle pas de salaire mais bel et bien de CA) quand le plafond maximum autorisé pour le statut d’autoentrepreneur est de 32 900 € (avec une tolérance de 2000 euros) les 8000 euros de dépassement, vous les réglez au black ?
3500 € brut, mon dieu mais c’est Byzance ! Enfin presque, quand on a retiré les 25 et quelques % de charges (cotisations sociales, charges fiscales, CFP et TFC) on redescend à 2600 euros par mois desquels il faudra déduire les frais de fonctionnement (téléphone, carburant, assurance du véhicule, etc…).
Pour le reste, m’abstiendrai de tout commentaire, car visiblement vous ne vivez pas sur la même planète que la majorité des français et des salariés du tourisme !

17.Posté par Pascal le 21/04/2016 16:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci Léa pour cet humour toujours aussi grinçant
Une précision cependant: Non la crise n'a rien de bon car ce que tu décris, n'est rien d'autre que du troc, degré zéro d'une économie structurée

Quant à "Ricky les bons tuyaux": un auto entrepreneur à 3500€/mois c'est impossible (plafond du CA à 32900€/an), donc soit c'est un mythomane, soit c'est un tricheur... dans les deux cas un patron peu recommandable.
Et puis, au lieu de s'excuser à tout bout de champ, qu'il apprenne 10 mots de vocabulaire et qu'il arrête avec ses expressions d'une vulgarité affligeante

16.Posté par idress le 21/04/2016 16:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Damien,

La securité sociale est facturé très cher. Je vous invite , bien que ce ne soit pas possible en France, mais juridiquement le CEE le permet, de mettre en concurrence la facture de la sécu avec la facture de , par exemple, Lloyd's-Amariz. Ainsi vous allez vous rendre compte......

Si vous cotisez au RSI, comme moi, vous allez vite comprendre

Je ne fais aucun mauvais procès au PS.....non bien sur. Mais depuis que ce gouvernement est en place, ca va de mal en pis. ........Ok les autres ne font pas mieux

En tant qu'agent de voyages, vous vous sentés epaulés par le pouvoir en place ? Nous perdons, collectivement,des parts de marché. C'est notre existence qui est en jeu

15.Posté par Damien le 21/04/2016 16:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Idress

Lol c'est normal de payer des impôts…Et la sécurité sociale vous devez bien être content d'en bénéficier non ?

Et puis si vous êtes au même niveau de rémunération que la plupart des agents de voyages (cf.mon exemple de ce matin) des impôts on n’en paye pas ! (pas assez riche).

Alors faire grève, se révolter ? Pourquoi pas mais personnellement et je pense la plupart des AGV n’ont pas les moyens de se permettre de perdre des jours de salaire. Un contrôleur aérien ou autre lui ne sera pas trop perturbé à finir le mois en ayant fait quelques jour de grève… (Tant mieux pour lui).

Quant a votre commentaire anti PS et sans rentrer dans un débat politique, je trouve cela déplacé que de cracher dans la soupe. Je m’explique, si vous n’étiez pas au courant et que vous gagnez moins de 1500 net/mois ( comme la plupart des AGV de province) alors allez vite sur le site de la Caf pour simuler votre PA…Parce que chez nous depuis février on est tous content ! Et sur cette mesure ( au moins celle la)… Y a bon !

14.Posté par papagolf le 21/04/2016 14:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Navigateur,

Il m'arrive de partager certaines de vos idées.
Pourtant, je ne peux pas toujours m'y résoudre.
- Qui a formé les salariés qui coutent deux fois plus cher que ce qu'ils valent réellement ?
- Qui les a embauchés ?
- Dans certaines compagnies, les pilotes sont aujourd'hui des auto-entrepreneurs...
L'entreprise qui confie à un sous-traitant une mission que ce dernier délèguera à un auto-entrepreneur est un modèle actuel dont je doute de la pertinence à long terme.

On débouchera sur coquilles vides (plus encore dans les travaux public que dans le tourisme) garnies uniquement d'auto-entrepreneurs.

L'idée est bonne au départ. A haute dose attention aux effets pervers.

Bon futur.

13.Posté par idress le 21/04/2016 14:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Lea

C'est l'État le responsable : L'état demande de payer ses impôts a l'heure, l'état organise un système de sécurité sociale confisquatoire, l'état laisse se développer des sociétés énormes, mondiales, qui nous bouffent nos part de marché. L'État ne joue plus don rôle de protection du tissu économique et social Français. C'est lui le coupable.

C'est pour cette raison que je trouve certains journalistes de votre rédaction peu virulent á l égard du pouvoir PS en place, que je compare a une dictature Brejnevienne

Idress

12.Posté par M le 21/04/2016 14:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'aimerai bien moi déjà être payée 1500€ net + les com!!!
Paris ok mais les Antilles et les autres grandes villes tu oublies vite.
Surtout quand personne ne se met d'accord sur la revalorisation de nos salaires pour cette année....

11.Posté par Sylvie le 21/04/2016 14:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ponpon , ça ne serait pas le 2ème pseudo de Rick ??!! I

Inventez son travail ou créer sa boîte , ben voyons !! Et la marmotte ...

10.Posté par Ponpon le 21/04/2016 13:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci à Rick Sailor , je n'aurais pas dit mieux, c'est exactement le fond de ma pensée. Votre job vous ennuie ? Changez en ! Vous n'en trouvez pas ? Inventez le ! Mal payé ? Créez votre boîte, encore que ce ne soit pas une garantie d'augmentation...
Mais surtout, surtout arrêtez de jouer les victimes que seul un grand soir pourrait sauver, débarrassez vous du carcan des illusions, du confort de tiède des lendemains qui chantent, et alors vous serez libres, cela n'a pas de prix!

9.Posté par Sylvie le 21/04/2016 12:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour à tous ,

merci Léa pour cette "indignation" qui fait du bien et que je trouve juste . On n'est pas obligé d''être "gauchiste échevelée" pour relever la tête et dénoncer les inégalités .

....Et Jérôme tu devrais postuler chez Rick , apparemment il paye très bien les "méritants" Auto entrepreneurs à la commission .
Et ce même Rick propose de partir à l'étranger au lieu de se plaindre de la situation en France !
On peut aussi se battre ICI pour avoir de meilleures conditions de travail et OUI ON VAUT MIEUX QUE CA !!

8.Posté par Rick Sailor le 21/04/2016 11:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon cher Jérôme

Cette vision primaire du salaud de patron face à l'employé génial est la source de tous nos maux (et mots d'ailleurs). Tant que vous réagirez par jalousie de l'autre, celui part quatre fois en vacances, et non par envie de faire mieux que lui... Vous végéterez à 1800 € voire 1600.

Pardon d'être grossier mais si votre vision de la société se limite aux baisés et aux baiseurs... Nous sommes mal engagés ! Vous surtout.

C'est l’enjeu des questions de Léa.
Où voulez-vous vous situer ?
En écrivant ce que vous dites vous vous contentez du médiocre. Et si vous visiez plus haut ?

Votre Dévoué
Rick

7.Posté par Damien le 21/04/2016 11:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'argument des charges commence sérieusement à m'agacer… 2 exemples:

Le 1ier sur la baisse de la Tva dans la restauration qui devait soit disant faire baisser les prix …Cela n’a pas été le cas si bien qu’on est revenu dessus.

Le 2 IIème bien plus concret mon bulletin de salaire : salaire net 1285 charge patronales 322 charges salariales 375 cout total salarié 1982.

Concrètement je paye donc 53 EUR de charges de plus que mon patron alors je veux bien qu’on essaye de nous faire pleurer sur les charges patronales trop élevées mais la vérité c’est que celui qui subit le plus les charges c’est le salarié !!! Mais bon chuttt ...Il faudrait pas trop faire de bruit…

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com