TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Lufthansa envisagerait une centaine de licenciements à Roissy

l'assistance au sol confiée à un sous-traitant extérieur


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Lundi 30 Juin 2014

Poursuivant son plan de restructuration, Lufthansa a décidé de confier l'assistance au sol de Roissy à un sous-traitant extérieur. Mais la majorité de ses salariés a refusé l'offre de reclassement auprès de ce prestataire. Les syndicats parlent aujourd'hui d'une centaine de licenciements, un chiffre que refuse de confirmer la compagnie.



Lufthansa envisagerait une centaine de licenciements à Roissy
C'est le dernier jour de travail pour les salariés français de l'escale de Lufthansa.

A partir de lundi 30 juin, l'assistance au sol des vols de la compagnie allemande ne sera plus assurée par son propre personnel, mais par une société de sous-traitance : Paris Customers Assistance, une filiale du Groupe Europe Holding (GEH)

Une stratégie dont nous avions déjà évoqué les enjeux lors d'un précédent article en décembre dernier. (Lufthansa-veut-lacher-CDG)

A l'époque, la compagnie espérait reclasser les 2/3 de son personnel chez ce prestataire externe, provisionnant même le différentiel de salaire pendant huit ans, soit environ 18 millions d'euros.

"Mais l'argent ne fait pas tout" observe Franck Bonot, le délégué syndical à l'Unsa.

"Les conditions de travail sont beaucoup moins avantageuses, surtout au niveau de l'organisation des temps partiels, notamment pour ceux qui ne vivent pas en région parisienne".

La majorité des salariés ont refusé les offres de reclassement

Selon le syndicat, seules 24 personnes sur la centaine de postes à pouvoir ont accepté la proposition et sont aujourd'hui en période probatoire chez GEH.

Un chiffre réfuté par la compagnie, qui assure ne pas avoir encore reçu les réponses de l'ensemble du personnel.

"Mais il est vrai que la majorité a refusé cette offre de reclassement" indique un porte parole.

Lufthansa assure avoir suivi toutes les étapes du plan de sauvegarde pour l'emploi qui a été approuvé par la Direccte.

Si la direction refuse pour l'instant de confirmer les chiffres, le syndicat estime qu'il y aura plus d'une centaine de personnes licenciées, en comptant celles du service commercial.

Mais avant de pointer chez Pôle Emploi, elles bénéficieront de plusieurs mesures d'un plan de départ volontaire, dont une période de 9 à 18 mois durant laquelle elles seront rémunérées par Lufthansa pour chercher un nouvel emploi.

" Une obligation légale pour toute entreprise de 1000 salariés " précise Franck Bonot.

Les salariés ont prévu de rendre leur uniforme lundi

"Certains vont en profiter pour lancer leur entreprise, d'autres se sont reconvertis dans l'hôtellerie de luxe" poursuit le délégué syndical.

Les salariés ont prévu de rendre leur uniforme ce lundi 30 juin à Roissy.

Une opération symbolique qui marquera la fin d'une histoire : cela faisait presque soixante ans que la compagnie opérait en propre à Roissy.

Comme Air France, Lufthansa s'est engagée dans un vaste plan de restructuration baptisé SCORE afin de réduire ses coûts.

Elle termine le transfert de l'ensemble de ses vols vers l'Allemagne à sa filiale Germanwings sauf ceux à destination de Munich et Francfort.

Une stratégie qui semble fonctionner.

En écartant les coûts de restructuration et les frais de développement de nouveaux projets, son bénéfice opérationnel a progressé de 62,1 % pour atteindre 1,04 milliard d'euros.

Elle a ainsi pu verser un dividende à ses actionnaires de 0,45 euro par action.

Lu 2491 fois

Notez


1.Posté par Marion le 30/06/2014 10:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Après avoir taillé en pièces les compagnies rachetées, avoir taillé dans le gras de son personnel au siège parisien, LH s'attaque à CDG pour mieux enrichir ses actionnaires! welche Schande!!
Le service est-il meilleur? Pas le moins du monde... les call centers sont situés dans des pays où le français est parlé par des "vaches espagnoles" comme l'Afrique du Sud. Le support agence est proche du désastre. Les services internes sont délocalisés en Inde, en Pologne ou Dieu seul sait où exploiter la misère humaine et en créer chez nous. Le service à bord est aussi qualitatif que les PNC sont impeccablement présentés (coiffure, maquillage, physique... allez donc chez AF constater la différence même si AF n'est pas un absolu). On s'attendrait donc que les cabines bénéficient de cette manne financière tirée de l'exsanguination des employés français... que nenni! A croire qu'on a déterré les designers de l'ex-RDA!
Bref des centaines d'emplois sacrifiés pour quoi? pour enrichir les actionnaires... Avoir donné tant d'années à une compagnie pour se retrouver dindons sur l'autel de la finance! c'est à vomir!!!

2.Posté par Legouge le 30/06/2014 13:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis frequent flyer chez LH. JE Vais envoyer ma carte. Je ne veux pas que mes pet it's privileges soient sur le dos des travailleurs.

J e ne voyager ai plus Avec eux.

De la solidarite.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 23 Août 2017 - 07:58 Sans douane, pas d’Etat !


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com